Les secrets du parfait bureau à la maison

Publié le 27/09/2011 à 11:10

Les secrets du parfait bureau à la maison

Publié le 27/09/2011 à 11:10

Qu'ils soient des recrues ou des vétérans, plusieurs conseillers choisissent de travailler de la maison. Pour rester productifs et continuer d'avoir l'air professionnels, ils doivent prendre note de quelques conseils lorsqu'ils organisent leur espace de travail.

Assurez-vous que c'est une bonne façon de travailler pour vous : travailler de la maison ne veut pas dire être moins productif. De plus, s'offrir un vrai bureau à la maison peut être plus coûteux que ce à quoi on s'attendait puisqu'on devra acheter des meubles et peut-être faire un peu de décoration ou de rénovations.

« N'oubliez pas non plus que vous n'aurez plus vos collègues avec qui partager vos inquiétudes ou certaines informations », souligne Stacey Litwin-Davies, fondatrice de Litwin Davies Design à Toronto, en rappelant que le travail de la maison peut isoler le professionnel.

Pensez comme un client : le bureau doit être accessible aux clients si le conseiller souhaite les recevoir chez lui. Il convient donc de se demander s'il sera facile pour les clients de se rendre jusque chez leur conseiller.

D'ailleurs, le bureau devrait être séparé du reste de la maison et les clients ne devraient pas avoir à passer près des espaces personnels tels qu'une chambre à coucher ou une cuisine. L'idéal, selon Stacey Litwin-Davies, est d'avoir une entrée séparée du reste de la maison.

Choisissez le bon endroit : le bureau doit être un espace fermé afin d'assurer assez d'intimité au client et à son conseiller. « Pouvez-vous avoir une conversation privée au téléphone? », demande Stacey Litwin-Davies.

Le conseiller devrait prendre le temps de réfléchir à ce qui le rend le plus productif et à ce dont il aura besoin pour bien organiser son bureau. Par exemple, le conseiller qui a besoin de beaucoup de lumière naturelle pour travailler devrait mettre son bureau au premier étage au lieu de l'installer dans le sous-sol.

Évitez le cubicule à la maison : aller chez son grossiste local et acheter le premier ensemble de bureau trouvé n'est pas nécessairement une bonne idée. Au contraire, suggère Meredith Heron, propriétaire de Meredith Heron Design à Toronto, le conseiller devrait choisir des meubles non conventionnels qui seront bien adaptés à ses besoins.

Le bureau devrait aussi comporter des chaises confortables pour recevoir les clients; « Évitez le faux cuir et le bois foncé, indique Meredith Heron. Optez pour d'autres matières et des couleurs non conventionnelles. »

Ajoutez des touches de finition : des drapés et des œuvres d'art donnent une touche de finition à une pièce. Plus qu'une question de décoration, le souci du détail en dit beaucoup sur le conseiller, explique Meredith Heron : « C'est une qualité que les clients recherchent chez leur conseiller. »

Adaptez-vous à vos clients : si la clientèle du conseiller est constituée de gens de la classe moyenne, le bureau ne devrait pas être outrageusement luxueux. Un bureau trop chic les rendrait vraisemblablement mal à l'aise, rappelle Stacey Litwin-Davies.

Avec Investment Executive

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.