Les femmes pour redémarrer une économie en panne


Édition du 08 Novembre 2014

Les femmes pour redémarrer une économie en panne


Édition du 08 Novembre 2014

Par Diane Bérard
Les clients changent de visage, les employés aussi

La croissance serait plus vigoureuse si les entrepreneures s'ajoutaient au nombre des entrepreneurs. Et les entreprises, elles, gagneraient à ce que leurs employés reflètent davantage leur base de clients. «La richesse a changé de visage, constate Pamela Thomas-Graham, chef du marketing et des talents chez Credit Suisse. Elle n'est plus uniquement blanche ni masculine. Les institutions financières doivent s'adapter pour servir ces nouveaux clients.» Credit Suisse a créé le concept de «stage de retour» (returnship). Ce programme est offert aux professionnelles qui désirent réintégrer le marché du travail après une pause. Il comprend un stage d'une durée de 8 à 10 semaines lié aux compétences et intérêts de la candidate, du mentorat, ainsi que des activités de réseautage.

Il n'y a pas que le secteur financier qui soit engagé dans cette voie. Les constructeurs automobiles aussi ont besoin des femmes. «La diversité, c'est très utile pour le business», estime Marie-Françoise Damesin, vice-présidente des ressources humaines chez Alliance Renault- Nissan. C'est utile pour innover. La Renault Captur, lancée en janvier 2013, est le fruit d'une équipe composée à parts égales d'hommes et de femmes. Elle se classe au septième rang des voitures les plus vendues en France, plaisant également aux clients des deux sexes. Les femmes de l'équipe de conception ont fait ajouter, entre autres, un tiroir de rangement coulissant, des housses que l'on peut enlever pour les laver et des tissus qui empêchent les collants de filer.

Les femmes sont utiles aussi pour vendre. «Près de 80 % des femmes et la moitié des hommes préfèrent qu'une femme plutôt qu'un homme leur vende un véhicule, ajoute Marie-Françoise Damesin. Leur approche de vente serait plus holistique.»

Cliquez ici pour consulter le dossier Prix Femmes d'affaires du Québec 

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.