Les atomes crochus de Montréal avec Londres, New York et Singapour


Édition du 23 Septembre 2017

On n'aurait pas dit ça il y a 10 ans, mais en se dotant de sa propre structure d'investissement, en misant sur sa communauté d'entrepreneurs et en ciblant des secteurs de croissance précis, Montréal a développé des relations d'affaires qui vont bien au-delà ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Variant Omicron : pessimisme pour les PME et prévision de croissance en baisse

19/01/2022 | Emmanuel Martinez

La montée d'Omicron a provoqué une chute de l’optimisme des PME, tandis que les prévisions de croissance sont abaissées.

Omicron pourrait provoquer un scénario du pire pour la croissance mondiale, selon la Banque mondiale

11/01/2022 | AFP

La croissance mondiale va ralentir cette année et un scénario du pire n'est pas exclu sous l'effet du variant Omicron.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

19/01/2022 | Catherine Charron

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

19/01/2022 | Charles Poulin

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.