Les aliments de spécialité: une vaste foire gourmande

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Les aliments de spécialité: une vaste foire gourmande

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Par Matthieu Charest

Les fûts de la Microbrasserie Le Castor.

Quatre secteurs de l'industrie agroalimentaire sont promis à un bel avenir, selon le Value Chain Management Center (VCMC) : les besoins alimentaires spéciaux, les aliments ethniques, ceux qui répondent à des impératifs religieux et les produits gastronomiques.

À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

«Cette grande gamme et les nombreuses tendances de consommation qui propulsent l'industrie multiplieront les occasions de croissance dans la vente au détail et les services de restauration», selon Agriculture et Agroalimentaire Canada, qui collige ces données et définitions.

«Pourquoi je me suis lancé»

C'est par nécessité que Daniel Addey-Jibb a cofondé la Microbrasserie Le Castor de Rigaud, qui se spécialise dans la production de bières biologiques. Charpentier depuis près de 15 ans, M. Addey-Jibb est frappé de plein fouet par la dernière crise économique. «Pour payer le loyer, on a commencé le brassage maison», explique-t-il. Mais avant d'ouvrir officiellement en 2012, il a dû surmonter de nombreux écueils. Obtenir du financement, par exemple, s'est avéré particulièrement complexe. «On a reçu un peu d'aide du CLD [centre local de développement], mais le financement devait toutefois être garanti par notre entreprise de construction. La BDC [Banque de développement du Canada] vient de nous faire un prêt, après deux ans d'activité. Encore une fois, c'est garanti par notre entreprise de charpenterie... Les [prêteurs] voient les microbrasseries comme des restaurants.»

Même une fois lancé, l'entrepreneur fait face à de nombreux défis. De petits brasseurs québécois, «il y en a des centaines», affirme-t-il. Ils sont plusieurs à se disputer le marché, et les grands de ce monde, les Labatt et autres Molson, n'entendent pas céder leur place facilement. Ces derniers «détiennent les réfrigérateurs dans les supermarchés, les autres produits sont sur les tablettes, au chaud. La température a un gros impact, puisque nos produits se conservent beaucoup moins longtemps.»

À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Chez YPC technologies, on apprend à un robot à cuisiner

12/07/2019 | Pascal Forget

Doit-on remercier le chef quand le repas a été préparé par un robot?

Des substituts végétaux de poisson et de fruits de mer font leur apparition

Les expérimentations se sont multipliées, passant du «thon» à base de pois chiche au «saumon» de carotte fumée.

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

18/07/2019 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

18/07/2019 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

18/07/2019 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».