Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Par Matthieu Charest
«Il y a des besoins partout, ajoute Manaf Bouchentouf, directeur de l'Accélérateur Banque Nationale - HEC Montréal. Une solution reste une solution, même dans les secteurs moins porteurs. Cependant, certains secteurs sont plus faciles d'accès. Il y a trois aspects à maîtriser avant de démarrer son entreprise. Il faut savoir répondre aux questions suivantes : est-ce que mon projet est réaliste ? Est-ce que je réponds à un besoin ? Et est-ce que mon idée s'inscrit dans la durée ?»

Les secteurs choisis par Les Affaires doivent donc être attrayants pour les investisseurs. Ces derniers observeront les grandes tendances mondiales, comme l'insécurité croissante, l'urbanisation ou l'épuisement des hydrocarbures, afin de jauger la pertinence des occasions d'affaires.

De plus, «le lieu physique n'a plus tellement d'importance, confirme François Gilbert, président-directeur général d'Anges Québec. Si la demande est faible au Québec, mais forte ailleurs, ça devient intéressant !»

Dans nos recherches, les technologies de l'information (TI) sont omniprésentes. Quel que soit le secteur, en effet, les innovations reposent souvent sur les TI. Dans des secteurs traditionnels, leur implantation provoque souvent des occasions d'affaires à saisir.

À lire aussi :
Les aliments de spécialité
La consumérisation des TI
L'automatisation industrielle
La télésurveillance et la sécurité électronique
Le commerce électronique
Les textiles intelligents
Les technologies propres
L'écoconstruction
La santé mobile
Les applications de gestion

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour à 14:09 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.