60 secondes avec: Stéphanie Brisson, entrepreneure et représentante du Canada au Sommet de l'Alliance des jeunes entrepreneurs du G20


Édition du 15 Août 2015

60 secondes avec: Stéphanie Brisson, entrepreneure et représentante du Canada au Sommet de l'Alliance des jeunes entrepreneurs du G20


Édition du 15 Août 2015

Par Matthieu Charest

«Le G20 des jeunes sera un grand partage des meilleures pratiques partout dans le monde».

Vous représenterez le Canada au Sommet de l'Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 à Istanbul, du 7 au 9 septembre prochain. Comment s'est déroulé le processus de sélection ?

D'abord, il fallait expliquer ce que notre entreprise fait concrètement, et de quelles façons nous tentons d'avoir un impact dans notre communauté. Pour ma part, ça se traduit par l'organisation d'événements comme la Tournée des entrepreneurs ou le Startup Open House.

Ensuite, des entrevues vidéo étaient prévues en deuxième étape. Puis, il fallait attendre trois semaines pour obtenir une réponse. Mais je n'ai pas été sélectionnée au départ ! Une des déléguées s'est désistée, et on m'a proposé de la remplacer. Je ne suis pas fâchée d'avoir été sur la liste d'attente, je suis fière de pouvoir représenter le Canada et de me rendre dans un pays que je n'aurais jamais cru visiter.

Je dois maintenant m'atteler à récolter les fonds nécessaires, environ 4 000 $, parce qu'une fois sélectionnés, les délégués doivent payer tous leurs frais, de l'hébergement aux vols.

Pourquoi est-ce important pour vous d'y participer ? Que comptez-vous y faire, et à votre retour, comment allez-vous en faire profiter la communauté entrepreneuriale ?

C'est un grand partage des meilleures pratiques partout dans le monde. Nous devrons aussi formuler des recommandations pour le Sommet du G20 qui se tiendra un peu plus tard en Turquie. Des propositions telles que, par exemple : «Comment l'entrepreneuriat peut influencer le taux de chômage» ?

Là-bas, lors des repas, des conférences, des visites d'entreprises, je veux créer des liens avec des gens de la Turquie et de partout dans le monde. Disons qu'avec toutes les activités au programme, le café sera mon meilleur ami (rires) ! Ce sera très intense, mais très stimulant.

Une fois de retour, je veux partager mes nouvelles connaissances et les meilleures pratiques que j'aurai apprises avec tous les membres de La Gare, mais peut-être aussi dans des conférences dans les universités.

Que répondez-vous à ceux qui trouvent que les sommets du G20 n'ont pas d'influence sur leur vie, leur entreprise ?

Les gens ne voient pas tous les impacts qui découlent du G20. Mais parfois, il suffit d'une étincelle pour provoquer un changement à long terme.

Stéphanie Brisson, cofondatrice et chargée de projet chez Credo

Diplômée en commerce de l'Université McGill, Stéphanie Brisson est chargée de projet et cofondatrice de Credo, un accélérateur de projets à impacts sociaux, et de l'espace de travail collaboratif La Gare, situé dans le Mile-End. Elle est également l'une des rares Québécoises à être passée par Next 36, un accélérateur de start-up torontois. Elle organise notamment la Tournée des entrepreneurs, une grande activité de réseautage qui sillonne le Québec.

> 600 - Le nombre de délégués en provenance des pays du G20 qui participeront au Sommet de l'Alliance des jeunes entrepreneurs en septembre, en Turquie.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.