La personnalité de votre conjoint freine-t-elle votre carrière ?

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2015

La personnalité de votre conjoint freine-t-elle votre carrière ?

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2015

Le type de personnalité de votre partenaire de vie pourrait avoir un effet sur votre salaire.

Refuser une promotion, des hausses de salaire afin de préserver un meilleur équilibre travail-famille, pour être plus présent à la maison. J’ai plusieurs amis qui l’ont fait. J’ai moi-même tourné le dos à une carrière lucrative, car ma qualité de vie et mes enfants n’avaient pas de prix.

Dans de telles situations, on peut se demander quel rôle a joué le conjoint. Quelle influence a-t-il eue dans ces décisions? Selon une recherche* menée par Brittany Solomon de la Washington University de St. Louis, au Missouri, qu’on soit un homme ou une femme, la personnalité de notre conjoint peut influencer notre salaire et notre réussite professionnelle.

L’étude décortique cinq ans de données portant sur quelque 5 000 couples mariés âgés de 19 à 89 ans. Dans plus de 77% des cas, les deux conjoints travaillaient. Des tests psychologiques ont ainsi révélé cinq traits de caractère parmi ces couples: le conjoint ouvert, extraverti, agréable, attentif et le conjoint nerveux.

On a même réussi à chiffrer les différentes personnalités en mesurant la réussite professionnelle en termes de promotions et d’augmentations salariales. Sachez que si votre compagnon est d’un naturel agréable, qu’il a bon caractère (agreeableness), cela ne favorisera pas votre carrière. Par contre, s’il est attentif et prévenant (conscientiousness), il en sera tout autrement.

Un seul trait de caractère s’est révélé statistiquement significatif dans la réussite professionnelle : le conjoint de type attentif, ou si vous préférez, consciencieux. Ce dernier se démarquera nettement du lot, quels que soient son âge et son emploi.

Pour chaque écart-type par rapport à la moyenne, le conjoint de type attentif ferait gagner 4 000 dollars de plus par an à son partenaire. À deux écarts-types de la moyenne, le partenaire aura aussi 50% plus de chance d’obtenir une promotion, par rapport au partenaire d’un conjoint inattentif (2 écarts-types au-dessous de la moyenne).

On a également pris en compte l’effet de la personnalité propre au travailleur sur sa réussite professionnelle. Même si ce dernier était de nature consciencieuse, lorsque son conjoint démontrait le même trait de personnalité, cela avait un effet positif significatif sur sa carrière. Curieusement, plus un travailleur fait preuve d’un haut degré d’amabilité (agreeableness), plus ses chances d’avoir des revenus élevés sont faibles.

L’étude fait enfin ressortir le fait que les employés à qui leur conjoint témoigne beaucoup d’attention se disaient également plus satisfaits dans leur relation de couple. En retour, cette personne avait aussi tendance à imiter l’empressement de son conjoint. Toutefois, comprenez bien que la réussite au travail ne dépend pas seulement du fait d’être en couple.

De nombreux célibataires vont exceller dans leur travail. Des recherches montrent même que les chefs d’entreprise sans conjoint seront prêts à prendre plus de risques au travail que ceux qui sont mariés. Personnellement, je sais que mon virage professionnel a permis à ma douce moitié de performer au travail.

Il le reconnaît luimême. Je ne suis plus dans le train à 5 h 30 le matin, quand la maisonnée est endormie. Chacun prend maintenant le relais quand il y a une urgence à la maison ou au bureau.

À la une

Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi.

OpenAI veut changer la voix de ChatGPT, trop proche de celle de Scarlett Johansson

20/05/2024 | AFP

L’entreprise a assuré que la voix de «Sky» n'avait pas été développée en se basant sur la voix de Mme Johansson.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

20/05/2024 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.