Google achète les guides Zagat

Publié le 08/09/2011 à 11:54, mis à jour le 08/09/2011 à 13:32

Google achète les guides Zagat

Publié le 08/09/2011 à 11:54, mis à jour le 08/09/2011 à 13:32

Par AFP

Google [Photo : Bloomberg]

Le groupe internet américain Google a annoncé jeudi qu'il avait acheté les guides gastronomiques américains Zagat, pour un prix non précisé, ce qui devrait lui permettre d'étayer ses pages de recommandations localisées.

"Zagat sera un pilier de nos propositions localisées, réjouissant les gens avec son offre impressionnante de critiques, de notations et d'informations, leur permettant de trouver partout des expériences extraordinaires (et ordinaires) au coin de la rue ou dans le monde", a indiqué la responsable de Google chargée des cartes et des services de localisation, Marissa Mayer, sur le blog du groupe.

Sur la page d'accueil du site Zagat.com, la transaction était annoncée sous la forme typique d'une critique de restaurant, Google s'attirant la note maximum pour être "local", "social", "mobile" et "utile".

"En combinant ses contenus, ses ressources et ses plateformes, ce 'duo dynamique' (Google et Zagat) prévoit d'optimiser le potentiel de la marque Zagat tout en offrant aux consommateurs 'de nouvelles façons' d'exprimer leurs opinion' et de 'prendre des décisions sur la base d'informations'", ajoute Zagat.

Fondés en 1979 par Tim et Nina Zagat, les guides Zagat, basés à New York, sont désormais présents dans une centaine de pays et emploient une centaine de personnes à plein temps. Ils relaient les opinions confiées par plus de 350.000 enquêteurs dans le mon e, des consommateurs plutôt que des professionnels.

Le site avait annoncé en janvier 2008 qu'il cherchait à se vendre, et la presse avait alors indiqué que les fondateurs espéraient tirer quelque 200 millions de dollars de la transaction.

Outre des recommandations de restaurants, notés dans quatre catégories (gastronomie, décor, service, coût), Zagat fournit des recommandations d'hôtels et autres. Le guide a aussi noué des liens avec "des centaines" de grands groupes, de Coca-Cola à Visa en passant par les laboratoires Merck, pour fournir des "guides customisés" notamment.

Cet accord intervient près de deux ans après que Google eut tenté de mettre la main sur le service Yelp, particulièrement prisé des mobinautes qui y trouvent des recommandations de consommateurs sur des restaurants et autres commerces.

Selon la presse américaine, un accord qui aurait vu Google acheter Yelp pour quelque 500 millions de dollars s'était effondré au dernier moment en décembre 2009.

Un autre site spécialisé dans les critiques de restaurants, OpenTable, qui offre également un service permettant de réserver des tables, a vu son action chuter à l'annonce de l'achat de Zagat par Google. L'action perdait 8,13% à 57,63 dollars vers 17h00 GMT.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.