Gildan : nouveau transfert de production dans le Sud

Publié le 02/02/2011 à 15:38, mis à jour le 02/02/2011 à 22:32

Gildan : nouveau transfert de production dans le Sud

Publié le 02/02/2011 à 15:38, mis à jour le 02/02/2011 à 22:32

Par La Presse Canadienne

[Photo: Gilles Delisle]

Le fabricant de vêtements au rabais Gildan met fin à ses activités de production américaines, ses dernières usines de fabrication de bas, en Alabama, devant être transférées au Honduras.


La société montréalaise, qui n'a plus d'usines de production au Canada depuis 2007, a informé mercredi 280 employés que les quatre installations de Fort Payne où ils travaillent, en Alabama, seraient fermées d'ici le mois d'avril.


Les anciennes usines de V.I. Prewett & Son employaient quelque 1300 travailleurs lorsque Gildan a racheté, en 2007, le plus grand fournisseur de bas de Wal-Mart pour 135 millions $ US.


À l'époque, Gildan avait affirmé que son plan d'intégration conserverait une partie de la production de Prewett en éliminant le recours à entrepreneurs externes.


Mais des vagues successives de mises à pied à chacune des trois années suivantes ont éliminé plus de 1000 emplois dans une région qui se proclamait autrefois la "capitale mondiale des bas".


Gildan (TSX:GIL) a invoqué mercredi la concurrence mondiale et les efforts de réduction de coûts dans un contexte où les prix des matériaux bruts sont en hausse, particulièrement ceux du coton.


"C'est vraiment pour améliorer davantage notre chaîne d'approvisionnement, pour réduire nos coûts et pour conserver le niveau de compétitivité de l'entreprise alors que la pression sur les bas est forte", a indiqué la porte-parole Geneviève Gosselin, lors d'un entretien.


Pour lire la suite, cliquez sur la page suivante


À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.

Le moment est venu de vendre les actions US, selon ce stratège

BLOGUE. Martin Roberge de Canaccord Genuity estime que le risque de récession est à plus de 50%.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.