FilmOrganic crée un paillis de plastique biodégradable


Édition du 12 Novembre 2016

FilmOrganic crée un paillis de plastique biodégradable


Édition du 12 Novembre 2016

Roger Tambay et Hugo Meunier ont fondé FilmOrganic, une entreprise qui offre des paillis biodégradables aux producteurs maraîchers, une solution de rechange au plastique. [Photo : Alain Décarie]

C'est d'abord en raison de leur expertise que Roger Tambay et Hugo Meunier ont décidé de fonder FilmOrganic. Cette entreprise offre des paillis biodégradables aux producteurs maraîchers.

Traditionnellement, ces agriculteurs étendent dans leurs champs un paillis de plastique noir afin de protéger la terre des mauvaises herbes, d'augmenter la chaleur et de diminuer le recours aux pesticides. Toutefois, ce plastique fait de polyéthylène, non recyclable, doit être retiré et acheminé vers un centre d'enfouissement après usage.

Les paillis FilmOrganic sont compostables. Après la récolte, il suffit de les disquer dans la terre avec les résidus végétaux et il se décompose en humus, en eau et en gaz carbonique.

MM. Meunier et Tambay ont travaillé pour une entreprise productrice de paillis de plastique traditionnel. M. Tambay avait aussi été à l'emploi d'une multinationale de chimie qui avait développé dans les années 1990 un ingrédient biodégradable dont elle ne savait que faire. Il avait participé avec une équipe à une réflexion sur des applications de ce produit. Pour eux, miser sur un paillis biodégradable est vite devenu une évidence.

«Les besoins varient selon le type de culture, l'emplacement géographique et les techniques agricoles utilisées, explique M. Tambay. Il faut donc continuellement modifier la composition de nos bioplastiques. Nous achetons la résine, mais nous faisons nos propres mélanges.»

Le coprésident admet que ce type de paillis coûte plus cher que les paillis traditionnels, mais il juge le coût total d'utilisation avantageux, notamment en raison du temps et de l'argent épargnés en fin de cycle, puisqu'on n'a plus besoin de récupérer le plastique et de l'acheminer au dépotoir.

Les faits

European Bioplastics évalue que le marché mondial des bioplastiques devrait croître de plus de 350 % à moyen terme. La capacité de production des bioplastiques passera d'environ 1,7 million de tonnes en 2014 à 7,8 millions de tonnes en 2019.

FilmOrganic

L'agriculture maraîchère est pratiquée par des fermes familiales, des fermes industrielles qui vendent en gros et des fermes gigantesques dont les centres de production sont décentralisés. FilmOrganic vise ces trois secteurs, partout en Amérique du Nord.

Le défi

Les agriculteurs sont méfiants en raison de mauvaises expériences avec des produits qui se prétendaient biodégradables, mais n'avaient pas donné de bons résultats. Il faut donc expliquer, et surtout offrir des preuves solides de l'efficacité de FilmOrganic.

À lire aussi :

Dix secteurs pour entreprendre

Hykso compte les coups de poing

Mnubo fait parler les données

Elipto offre le drone aux entreprises

Smooch dépoussière les communications avec la clientèle

Homehunt déniche la propriété de vos rêves

Retinad aide à optimiser les applications

Mylo veut aider les Canadiens à épargner

Troadey démocratise l'impression 3D

FrontFundr branche les investisseurs aux entreprises

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.