De bonne source: Nicolas St-Germain

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

De bonne source: Nicolas St-Germain

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Les Affaires

Nicolas St-Germain
PDG, M2S Électronique

Nicolas St-Germain a travaillé pour la petite et grande entreprise au cours des 25 dernières années, au Québec, en Ontario, en Alberta et en France. Auparavant, il était président de l'entreprise NSGN Consulting. Il a été vice-président pour l'entreprise Schneider Electric, où il a travaillé pendant plus d'une décennie. Il a aussi été directeur (génie électrique) pour GELcore. M. St-Germain possède un baccalauréat et une maîtrise en génie électrique de Polytechnique Montréal. Il possède aussi un MBA de l'Université McGill.

Ça bouge dans votre industrie ?
Écrivez-nous à debonnesource@tc.tc

Sur le même sujet

Le plan de match de Janie C. Béïque: les yeux rivés vers le long terme

Édition du 16 Juin 2021 | Catherine Charron

Janie C. Béïque se sentait prête à reprendre le flambeau des mains de l’ancien PDG du Fonds de ...

Nouvelles recrues: Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Les Affaires

Manon Brouillette a été PDG de Vidéotron jusqu’en 2019, où elle a travaillé pendant près de 15 ans. Elle a siégé à ...

OPINION Nouvelles recrues: Annick Guérard
Édition du 16 Juin 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: François Beaulieu
Édition du 16 Juin 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: Caroline Paquet
Édition du 16 Juin 2021 | Les Affaires

À la une

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

Mis à jour le 22/06/2021 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le S&P 500 et le Nasdaq avançaient vers midi tandis que le S&P/TSX et le Dow Jones stagnaient.

Titres en action: Sanofi, Canopy Growth, Google, Vivendi

Mis à jour le 22/06/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

22/06/2021 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés ont peu capitalisé sur leur rebond de la veille.