De bonne source: Nicolas St-Germain

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

De bonne source: Nicolas St-Germain

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Les Affaires

Nicolas St-Germain
PDG, M2S Électronique

Nicolas St-Germain a travaillé pour la petite et grande entreprise au cours des 25 dernières années, au Québec, en Ontario, en Alberta et en France. Auparavant, il était président de l'entreprise NSGN Consulting. Il a été vice-président pour l'entreprise Schneider Electric, où il a travaillé pendant plus d'une décennie. Il a aussi été directeur (génie électrique) pour GELcore. M. St-Germain possède un baccalauréat et une maîtrise en génie électrique de Polytechnique Montréal. Il possède aussi un MBA de l'Université McGill.

Ça bouge dans votre industrie ?
Écrivez-nous à debonnesource@tc.tc

Sur le même sujet

Nouvelles recrues: Michelle Aboud

Édition du 10 Mars 2021 | Les Affaires

Avant d’arriver chez McCann, Michelle Aboud était consultante en stratégie opérationnelle et en stratégie de marque ...

Nouvelles recrues: Deborah Dumoulin

Édition du 10 Mars 2021 | Les Affaires

Deborah Dumoulin était auparavant associée chez PwC Canada, ainsi que VP des finances et des rapports financiers de ...

OPINION Nouvelles recrues: Albert Arazi
Édition du 10 Mars 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: Julie Morand
Édition du 10 Mars 2021 | Les Affaires
Nouvelles recrues: Thomas Lecordier
Édition du 10 Mars 2021 | Les Affaires

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.