Cosmo le dodo grandit avec ses lecteurs

Publié le 16/03/2013 à 00:00

Cosmo le dodo grandit avec ses lecteurs

Publié le 16/03/2013 à 00:00

Pour se démarquer, les fondateurs des Éditions Origo, Guy Gervais et Patrice Racine, ont mis au point une stratégie d'amélioration continue axée sur la créativité. [Photo: Gilles Delisle]

Qui a dit que l'amélioration continue était réservée aux manufacturiers ? Les Éditions Origo, PME de Chambly, a adapté ce procédé à sa réalité afin d'exploiter au mieux son personnage phare : Cosmo le dodo.

Derrière l'image du sympathique Cosmo se cachent deux pères fondateurs plutôt atypiques ainsi qu'un modèle d'affaires tout aussi original.

D'un côté, Patrice Racine, alias PatRac, créateur et communicateur spécialisé en marketing. De l'autre, Guy Gervais, à la fois ingénieur, ange financier et éditeur.

Tout a commencé dans les années 2000, lorsque Patrice Racine entend un discours sur la biodiversité. «Les chercheurs voulaient communiquer à différents niveaux, y compris auprès des enfants. J'ai eu envie de créer un personnage pour en parler, en évitant le discours moralisateur», explique-t-il.

Le personnage de Cosmo le dodo, un oiseau disparu de la surface de la Terre il y a 300 ans, naît en même temps que les Éditions Origo en 2005, peu après la rencontre entre Patrice Racine et Guy Gervais.

Ils savent néanmoins que la concurrence s'annonce rude. «L'édition est un milieu très difficile. Seulement 2 % des titres monopolisent 90 % des revenus. Lorsqu'on sait que 98 % des titres ne vendront pas plus de 500 exemplaires, on ressent un sentiment d'urgence», dit M. Gervais.

Pour se démarquer, les deux hommes décident de mettre au point une stratégie d'amélioration continue axée sur la créativité. Leur objectif : déterminer le positionnement le plus favorable pour leur produit.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.