Des CA plus à l'écoute des enjeux liés aux RH


Édition du 13 Juin 2015

Des CA plus à l'écoute des enjeux liés aux RH


Édition du 13 Juin 2015

Savoir attirer la main-d'oeuvre

Le principal défi reste de repérer quelles sont les lacunes existantes et comment y remédier. «Trop souvent, les entreprises intègrent par exemple de la technologie dans leurs processus sans s'assurer auparavant d'avoir la main-d'oeuvre pour faire le travail», observe Florent Francoeur. Face aux jeunes de la génération Y prêts à s'investir à 100 % lorsque le jeu en vaut la chandelle, les organisations doivent de plus en plus faire preuve de flexibilité et, pour conserver les Y, offrir un équilibre leur permettant de concilier travail et vie de famille.

Chez Gaz Métro, Serge Régnier se souvient d'avoir implanté, au début des années 2000, la semaine de quatre jours pour l'ensemble des salariés syndiqués. «On y voyait un avantage certain en matière de rétention, mais il fallait aussi s'assurer que cela n'aurait pas d'impact négatif sur les opérations», raconte M. Régnier. Pour compenser, l'organisation a veillé à pouvoir réaliser des gains d'efficacité, en augmentant la polyvalence de ses agents.

Afin d'attirer de nouveaux talents et les retenir, les entreprises doivent également innover au chapitre de leur image de marque. «Mais encore faut-il que les valeurs suivent, en étant réellement mises en action au sein de l'organisation», précise M. Régnier. L'une des meilleures façons de le vérifier est d'interroger les employés de premier niveau sur le terrain. «Pour que cela fonctionne, il faut qu'il y ait un message clair qui découle du haut de l'organisation et descende ensuite aux différents niveaux», dit M. Régnier.

Un défi : la gestion de talents

Pour développer une bonne politique de gestion des talents, Serge Régnier estime que l'organisation doit se départir de sa gestion en vase clos et se tourner vers une gestion plus matricielle : «La meilleure façon de repérer des talents est de les faire entrer dans des équipes multidisciplinaires pour qu'ils participent à des projets. Cette façon permet de retenir les jeunes de la génération Y, qui souhaitent être plus mobiles et travailler en équipe», souligne-t-il.

Pour ses jeunes talents, Gaz Métro a par exemple expérimenté des mandats tournants, de courte durée, afin de former sa relève au sein de différents services (juridique, marketing, développement des affaires, opérations...). «Cela a permis de faire de belles découvertes, avec des gens que l'on voyait plutôt comme des spécialistes et qui se sont révélés de bons généralistes», souligne Serge Régnier.

Gouvernance

Série 5 de 5. Comment les conseils d'administration peuvent-ils se préparer à trouver des solutions aux principaux enjeux de gouvernance? Voici des conseils et des exemples de bonnes pratiques au sein des CA.

À lire aussi:
L'éthique au coeur des préoccupations des CA
L'évaluation du CA, un aspect incontournable
La responsabilité sociale, nouveau défi des CA
Les femmes doivent faire valoir leurs compétences

À la une

Nombre record de femmes élues à l'Assemblée nationale

Il y a 39 minutes | La Presse Canadienne

Des 125 députés qui composeront la nouvelle Assemblée nationale du Québec, on en comptera désormais 58 de sexe féminin.

ESG: le facteur E a-t-il encore sa place?

Il y a 23 minutes | Louise Champoux-Paillé

BLOGUE INVITÉ. Le facteur E est sûrement celui qui possède la plus grande notoriété de la triade.

Nouveau revirement d'Elon Musk, qui propose à nouveau de racheter Twitter

13:34 | AFP

La cotation de l’action Twitter a été suspendue mardi à la Bourse de New York «en attendant des informations».