Dentons étend ses ramifications dans le monde


Édition du 16 Mai 2015

Dentons étend ses ramifications dans le monde


Édition du 16 Mai 2015

[Photo: Shutterstock]

Issue de la fusion, en 2012, des cabinets SNR Dentons, Salans et Fraser Milner Casgrain, Dentons comptait jusqu'ici près de 79 bureaux répartis dans 50 pays. La firme vient de franchir un nouveau pas en fusionnant en 2015 avec le cabinet chinois Dacheng et la firme américaine McKenna Long & Aldridge. Elle devient ainsi le plus grand cabinet à l'échelle internationale, avec près de 6 600 avocats et 125 bureaux.

À lire aussi:
Protéger les données sensibles des clients à l'ère des communications mobiles
Des cabinets sur le mode du recrutement
Faire équipe avec le service du contentieux des clients
Les recours collectifs, une affaire de spécialistes
Delegatus mise sur l'autonomie de ses avocats
Prêts pour un Plan Nord 2.0
Une femme à la tête du cabinet Gowling

« Notre objectif a toujours été de créer une firme globale, en nous concentrant sur les besoins et les attentes de nos clients », indique Christopher Pinnington, chef de la direction de Dentons Canada.

« Nous étions particulièrement intéressés par l'influence de l'économie chinoise, qui reste le deuxième partenaire mondial du Canada après les États-Unis », ajoute-t-il.

Le Canada, comme la Chine, revendique une bonne place dans les secteurs de l'énergie, des ressources naturelles, des infrastructures, de la construction, de l'immobilier ainsi que des technologies de l'information et des télécommunications. Ce renforcement devrait permettre à Dentons d'accroître son expertise dans ces secteurs ainsi que sa position sur les marchés.

« Ce regroupement avec le plus grand cabinet chinois est un élément différenciateur qui nous permettra d'entrer sur le marché chinois et de devancer ce que proposent aujourd'hui les autres cabinets », affirme Claude Morency, associé directeur de Dentons Canada.

À l'assaut du marché américain

Du côté américain, Dentons avait déjà noué une relation d'affaires avec le cabinet McKenna Long & Aldridge. La fusion est un pas supplémentaire lui permettant de consolider sa position sur ce marché de 318 millions d'habitants. « Vous pouvez soit regarder un marché, soit y avoir une présence. Et nous avions face à nous une occasion de renforcer notre couverture du territoire », dit M. Pinnington.

Grâce à cette fusion, Dentons a ainsi conforté ses positions dans cinq villes américaines (New York, Atlanta, Los Angeles, San Francisco et Washington) et bénéficie désormais d'une implantation dans quatre nouvelles villes ou comtés américains (Denver, San Diego, Orange County et Albany). Ce virage stratégique lui permet de pénétrer localement le marché américain, constitué en réalité d'une multitude de marchés en fonction des États, grâce à l'expertise de McKenna Long & Aldridge. Ce cabinet peut compter sur la présence de l'ancien ambassadeur américain au Canada, Gordon Giffin, en tant qu'associé principal.

À lire aussi:
Protéger les données sensibles des clients à l'ère des communications mobiles
Des cabinets sur le mode du recrutement
Faire équipe avec le service du contentieux des clients
Les recours collectifs, une affaire de spécialistes
Delegatus mise sur l'autonomie de ses avocats
Prêts pour un Plan Nord 2.0
Une femme à la tête du cabinet Gowling

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.