Crime et châtiment d'entreprise: qui est responsable?


Édition du 21 Mars 2015

Sans aucunement présumer des faits et du dénouement de l'«affaire» de la firme montréalaise de génie-conseil SNC-Lavalin, poursuivie en vertu de la Loi sur la corruption d'agents publics étrangers, ce dossier suscite chez moi une réflexion plus générale ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Loi sur la corruption à l'étranger: trois sociétés reconnues coupables en 20 ans

Ottawa n'a mené à des poursuites devant les tribunaux que sept fois en 20 ans.

Une incroyable opportunité qui se trouvait… en Russie!

BLOGUE INVITÉ. Un gestionnaire de portefeuille a connu toute une aventure à Moscou: de bons et terribles moments!

À la une

5 trucs ultra simples pour sauver un temps fou au travail!

BLOGUE. Voici comment mieux gérer courriels, appels et autres réunions, et donc, améliorer votre quotidien au bureau...

10 choses à savoir lundi

Il y a 8 minutes | Alain McKenna

Comment Bell et Vidéotron aident Disney+. La Visa parfaite pour le Pacte? Une crème glacée à saveur de Netflix!

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Il y a 51 minutes | LesAffaires.com et AFP

«L'enjeu de cette semaine concernera la réunion de la Banque centrale européenne.»