10 choses à savoir vendredi

Publié le 09/09/2016 à 08:29

10 choses à savoir vendredi

Publié le 09/09/2016 à 08:29

Par lesaffaires.com

Photo Bloomberg.

1. Airbnb veut mettre fin à la discrimination sur son site de partage locatif immobilier. Des utilisateurs de l’entreprise californienne se plaignaient d’être discriminés en raison de leur origine ethnique ou de leur orientation sexuelle lorsqu’ils tentaient de louer un logement. La direction a consulté divers groupes de lutte contre la discrimination afin de contrer ce phénomène, rapporte le Wall Street Journal et d’autres médias. D’ailleurs, Airbnb entend limiter l’usage de la photo et mettra en place une équipe de promotion de la diversité.


2. L'action de Nintendo a pris 25 % avec Super Mario Run pour iOS (voir ci-dessous). Combien prendra-t-elle avec cette nouvelle-ci? C'est que même si Apple se targue d'avoir décroché le populaire petit plombier italien de conception japonaise en exclusivité, rien n'est plus faux. La société Nintendo a confirmé au site spécialisé Kotaku qu'elle déclinera une version de Super Mario Rub pour les mobiles Android… éventuellement. Ce qui est important, compte tenu de la monstrueuse part de marché du système Android, qui anime quelque 85 % des mobiles vendus sur la planète. N'empêche, on serait prêts à parier que les actionnaires seront moins emballés par cette deuxième offensive sur des plateformes mobiles que par celle, plutôt surprenante, d'hier. En fait, en se fiant à l'histoire récente de Nintendo, on peut imaginer que ce sursaut boursier sera temporaire, comme l'a été celui suivant la mise en marché, avec succès, de Pokémon GO. Au moins, ce coup-ci, c'est Nintendo qui est réellement derrière le jeu, et pas une société tierce ayant pris naissance dans les labos de R-D de Google…



3. Wall Street se dirige en légère baisse tandis que les yeux des investisseurs sont tournés, encore une fois, vers la Réserve fédérale (Fed). Trois gouverneurs régionaux de la banque centrale américaine prononceront des discours aujourd’hui. Vers 6h20, le S&P 500 perd 0,16% sur le marché hors cote avant l’ouverture. Le Dow Jones enlève 0,20% et le Nasdaq chute de 0,16%. Les yeux restent rivés sur la politique monétaire. Le consensus est que la création modeste d’emplois en août chez nos voisins du sud dissuadera la Fed de relever ses taux en septembre. Si des indications contraires étaient formulées aujourd’hui de la part d’un des gouverneurs régionaux qui tiendront un discours, cela pourrait apporter de nouvelles inquiétudes sur les parquets. En Europe, des doutes commencent à surgir sur le succès des politiques monétaires ultra-accommodantes en Europe et au Japon. Résultat: la distribution des obligations 30 ans de l’Allemagne remonte à leur seuil de juin.


4. L'Amérique du Sud plus attrayante pour les investisseurs? Chute des prix des matières premières, ralentissement de la croissance en Chine, stagnation du commerce mondial... L'Amérique latine a pâti de la conjoncture économique mondiale. Or, la situation semble s'améliorer, affirment les économistes du Mouvement Desjardins, dans une analyse intitulée «Amérique du Sud: bientôt la lumière au bout du tunnel?» Ainsi, le continent sud-américain abriterait des occasions pour «les investisseurs téméraires», selon Desjardins. «On ne peut pas encore vraiment parler d'un nouvel élan, mais la situation paraît moins sombre. En premier lieu, la conjoncture politique semble plus favorable, notamment au Brésil et en Argentine, à un gain durable de la confiance qui pourrait attirer davantage d'investissements nationaux et étrangers».


5. Il y a bosser dur… et puis il y a bosser intelligemment. Ce n'est pas la même chose. Vos employés peuvent vous donner 12 heures de travail par jour, mais si l'efficacité n'y est pas, le nombre d'heures ne veut rien dire. C'est la principale leçon que l'ex-entrepreneur en série et professeur à Stanford, Steve Blank, tente de faire comprendre aux entrepreneurs dont la startup est tranquillement en train de devenir une entreprise plus formelle. «Au 20e siècle, on calculait la charge de travail effectué par un employé selon la quantité d'heures fournies. La chaîne d'assemblage uniformisait le boulot de tous les employés. Mais si les heures travaillées ne sont pas une bonne mesure, quelle est-elle?», demande-t-il sur son blogue. Il poursuit avec quelques suggestions (voir aussi ci-dessous): définir des missions et des objectifs qui mesurent mieux la productivité et le progrès accompli. Chaque employé ou chaque département devrait avoir des mesures propres face à ces objectifs. Et la transparence est clé: documenter et partager l'information sur ces données stimulera le bon travail.




6. L’homme le plus riche au monde est maintenant un Espagnol. Amancio Ortega (ci-dessous), le fondateur de Zara, a détrôné Bill Gates, selon le palmarès Forbes. Sa fortune personnelle est évaluée entre 77,8 G$US et 79,5 G$US. La fortune de Bill Gates, pour sa part, est évaluée aux alentours des 78,5 G$US.



7. À l’agenda, l'Institut du Québec procède au dévoilement de l'indice IdQ de l'emploi, un nouvel outil qui vise à donner un portrait plus complet de l'emploi au Québec. Aussi, Statistique Canada rend publique son enquête sur la population active. La société Ovivo tient une assemblée extraordinaire pour soumettre au vote des actionnaires le projet de vente de l'entreprise à Skion Water International. BRP dévoile ses résultats.


8. Le conseil «carrière» du jour. Ceux qui veulent s’épanouir professionnellement ne devraient pas agir sous l’influence « de la peur » ou des « je devrais ». Jenny Blake a été « coach de carrière » au sein de Google et a aidé l’entreprise a concevoir son programme de développement de carrière à l’interne. Dans son nouveau livre, « Pivot », elle rappelle qu’agir par crainte ou par obligation est contre-productif et peut avoir un impact négatif sur la santé.


9. Les «chatbots» ne remplaceront pas les guichets bancaires de si tôt… En tout cas le groupe Forrester recommande exactement l'inverse aux institutions financières: attendez encore quelques années avant de succomber à la promesse d'un service à la clientèle opéré par des algorithmes conversationnels plutôt que par des humains. Le hic, c'est qu'il y a encore le risque que ces agents informatisés se trompent dans la requête des clients. «Que le TacoBot de Taco Bell passe une commande pour trois tacos alors que le client n'en a demandé qu'un seul, passe encore. Qu'un robot bancaire multiplie par trois le virement d'un client vers une tierce personne, ce serait un peu plus catastrophique», résume le rapport. Ça n'empêche pas certaines banques, dont la RBC, d'avoir déjà fait le saut vers de tels agents technologiques. On verra bien si ça fonctionne…


10. Une nouvelle forme de partenariat public-privé. Un organisme de préservation du patrimoine a lancé une campagne de social financement en vue de la restauration de la Grande muraille de Chine. La China Foundation for Cultural Heritage Conservation espère obtenir 11 millions de yuans en dons, l’équivalent de 1,3 million de dollars canadiens, d’ici le premier décembre. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, il y a du travail...





Avec Forbes, Wall Street Journal, BBC et CNBC.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

10 choses à savoir cette fin de semaine

18/05/2019 | Alain McKenna

HBO a trouvé son prochain Game of Thrones, Uber ajoute un «mode silencieux» pour faire taire ses chauffeurs...

10 choses à savoir vendredi

17/05/2019 | Alain McKenna

Louis Vuitton aime les écrans souples, Goodfood cible les étudiants fauchés, Game of Thrones nuit à la productivité.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.