10 choses à savoir vendredi

Publié le 04/08/2017 à 09:38

10 choses à savoir vendredi

Publié le 04/08/2017 à 09:38

Par Yannick Clérouin et François Remy

Bon vendredi 4 août! Voici 10 informations qui méritent votre attention ce matin.

1. Ikea veut briller comme Tesla sur le marché de l'énergie. Le géant suédois du meuble en kits offre désormais une solution de stockage de l'électricité produite par les panneaux solaires pour aider les propriétaires à diminuer leur facture de 70%, vient-il d’annoncer. Un positionnement qui a le sens du timing puisque le gouvernement de Theresa May a décidé d’investir 246 millions de livres (406 M$) dans cette technologie spécifiquement. Ces «batteries domestiques» fonctionnent exactement comme le «Power Wall» de Tesla, avec une capacité plus petite. Ikea vendra des systèmes de 3,3 KWh, soit 200W d'éclairage pendant près de 15 heures, à un prix d’entrée de 3000£ (4955$). Tandis que le constructeur dirigé par Elon Musk propose actuellement un module à 14 KWh pour 5900£ (9750$). Mais, en association avec l’entreprise londonienne Solarcentury, c’est la première fois qu’un grand détaillant met un tel produit en rayon. «Nous savons que nos clients veulent vivre de manière plus durable. Nous les aiderons à obtenir plus de leurs panneaux solaires », a déclaré Hege Saebjornsen, responsable de développement durable pour Ikea au Royaume-Uni.

2. Cette start-up achète une ville entière afin de la transformer en paradis du pot. «La légalisation du cannabis aux États-Unis a le pouvoir de complètement revitaliser les communautés de la même façon que la ruée vers l’or l’a fait au 19e siècle.» Rien de moins. Aux yeux de David Gwyther, président d’American Green, l’eldorado du pot est à nos portes. Voilà pourquoi il a décidé d’acheter une petite ville de 80 acres en Californie afin d’en faire le bastion du pot des États-Unis qui serait de surcroît totalement indépendant sur le plan énergétique. L’entreprise a signé un accord avec la municipalité qui compte six habitants et serait sur le point de concrétiser la transaction, relate Business Insider. American Green voit grand. Elle prévoit s’alimenter du lac souterrain situé sous la ville pour commercialiser de l’eau infusée au pot en Californie, où la marijuana a été légalisée l’an dernier. Ce n’est que le début. L’entreprise vise ensuite commercialiser des minéraux de bain au cannabis ou encore tenir des événements culinaires–ous l’aurez deviné– dont l’ingrédient-vedette est la drogue douce. Le plan ultime? Créer un Woodstock du pot. Et à l’aide de panneaux solaires, M. Gwyther vise rendre la bourgade autosuffisante sur le plan énergétique. Nipton a jadis été une ville minière. Elle a été désertée au siècle dernier. Voilà qui pourrait inspirer quelques municipalités du Québec en quête d’une nouvelle vocation lorsque le pot sera légalisé...

3. Au diable la sécurité, nous devons gérer la croissance rapide de notre entreprise! Uber est une nouvelle fois visée concernant sa gestion défaillante. L’entreprise controversée aurait loué à des chauffeurs de Singapour des VUS Honda qui ont fait l’objet de rappel... et dont l’un d’entre eux a pris en feu, selon le Wall Street Journal. Koh Seng Tian venait tout juste de terminer une course quand une odeur de fumée a envahi l’habitacle du véhicule utilitaire sport qu’il conduisait. Des flammes ont jailli du tableau de bord, faisant fondre l’intérieur et créant un trou de la grandeur d’un ballon de football dans le pare-brise. Le chauffeur n’a pas été blessé. Mais cet événement s’ajoute aux nombreuses crises de gestion survenues chez Uber au cours des deux dernières années. S’appuyant sur des courriels internes et autres documents de l’entreprise, le Wall Street allègue que les gestionnaires de la division singapourienne de Uber étaient au courant du rappel de Honda lorsqu’ils ont acheté plus de 1000 véhicules défectueux pour les louer à M. Koh et à d’autres chauffeurs. Une porte-parole de l’entreprise soutient que des mesures ont rapidement été prises en réponse aux problèmes de sécurité de ces véhicules, tout en admettant que davantage aurait pu être fait. L’incident est survenu en 2016, mais il était inconnu jusqu’ici. L’entreprise est toujours à la recherche d’un nouveau PDG pour remplacer Travis Kalanic. L’enquête du Wall Street Journal tient sur six pages d’écran iPad. Elle ne contribuera certainement pas à redorer la réputation déjà grandement écorchée de Uber.

4. Les polices européennes envoient un petit mot doux aux criminels les plus recherchés. «Nous ne connaissons pas encore leur adresse exacte. Pouvez-vous nous aider à les trouver?», lance Europol aux citoyens du Vieux Continent pour reconnaître les fugitifs et alerter la police. «Cher Artur, les frites belges sont les meilleures et nous savons qu'elles te manquent. Reviens vite, nous avons une surprise en magasin», écrit par exemple la police fédérale de Belgique à Artur Nawrocki, un trafiquant de drogues. Artur et ses «amis vacanciers» ont commis des crimes graves dans 21 pays de l'Union européenne mais les mesures d'enquête traditionnelles n'ont jusqu'à présent pas permis de les localiser. Et Europol pense qu'ils se cachent dans un pays différent de celui où ils oeuvraient.

5. Une entreprise sur quatre manquera le virage numérique. Sortira de route. Se prendra le mur. Parmi les grandes entreprises en Europe et aux États-Unis, l'écart entre les meilleurs acteurs numériques et les retardataires est énorme, insiste le Boston Consulting Group (BCG). «La numérisation crée une profonde fracture dans le paysage de l'entreprise dans le monde entier. Les entreprises qui ne réussissent pas peuvent perdre beaucoup de leur importance dans le futur», explique Massimo Russo, associé senior de BCG.

Les champions numériques se retrouvent assez naturellement dans les secteurs des télécommunications et de la technologie. Mais les autres industries commercialisent souvent des produits et des services numériques qui ratent leurs clients cibles. Les plus performants excellent à réinventer ou à perturber leurs propres modèles commerciaux. «La numérisation est un problème de gestion. La transformation numérique ne peut réussir que si les hauts dirigeants définissent des objectifs ambitieux et les gèrent à travers un bureau de transformation», explique Russo. Mais retenons plutôt les solutions: les « champions du numérique » ont 3 habitudes en commun: ils financent l'effort digital, impliquent leurs effectifs dans le digital et intègrent le numérique dans leur fonctionnemen.

6. Ces jeunes Kényanes ont conçu une app par pour sauver et aider les victimes de mutilations sexuelles. Agées de 15 à 17 ans, les créatrices de «iCut» ont rendez-vous en Californie pour participer au Technovation challenge, un compétition internationale ouverte aux développeuses qui se tiendra le 4 octobre prochain. Seule équipe africaine à concourir à l’évènement sponsorisé par Google, Verizon et les Nations unies, elles ont été sélectionnées grâce à leur prometteur projet, raconte Mashable. L’interface se compose de trois boutons principaux «Aider, Sauver, Raconter», un d'information et un dernier d'appel à l'action par les donations notamment.

7. L'emploi. C'est lui donne le ton aux Bourses ce vendredi. Nous avons droit à un agenda économique chargé aujourd'hui. Les investisseurs vont surtout suivre la publication des données sur l'emploi en juillet des deux côtés de la frontière. Il y a également dévoilement de la balance commerciale de juin au Canada comme aux États-Unis. Enfin au Canada, on attend l'indice PMI-Ivey de juillet, lequel donnera le pouls du contexte d'affaires au pays.

8. «Watch here for REAL news !». Pour savoir tout ce qu’accomplit «vraiment» le président, il suffit de suivre le journal web présenté par sa belle-fille et diffusé sur le Facebook personnel du 45è locataire de la Maison Blanche. Lara Trump, ancienne productrice pour CBS, y vante les «exploits» de beau-papa sur un fond bleu où apparaît l’adresse du site de campagne. Ce programme était passé relativement sous les radars jusqu’à ce que Buzzfeed indique que les «sujets-vérité» avaient aussi été traités par les «FakeNewsMedia», comme aime à les nommer Donald Trump. Mais avec 25 millions de personnes qui suivent son actualité sur Facebook, le président arrive à contourner la presse généraliste.  Il entretient la confusion des genres, qui plait tant à des internautes de plus en plus défiants envers les journalistes. Et il n’est pas le seul, puisqu’en France, le parti d’Emmanuel Macron souhaite se constituer en «média».

9. Il n’y a pas que les immeubles insécurisés de Londres qui partent en fumée. Dans le quartier huppé de Dubaï, une tour haute de 79 étages a été ravagée par les flammes dans la nuit du 3 au 4 août : la tour Marina Torch (un nom prédestiné). Et ce, pour la seconde fois en deux ans. Aucun blessé n’aurait heureusement été signalé, contrairement aux 80 victimes anglaises de la tour Grenfell. La municipalité de ce quartier le plus riche de Londres avait réclamé une réduction des coûts des travaux de rénovation. Elle a fait pression sur l'entreprise responsable des travaux afin d'avoir «un bon prix» pour la rénovation de l'immeuble HLM. Le gouvernement britannique avait identifié 149 immeubles, soit 100% des tours inspectées jusqu'ici, comme étant non conformes aux normes anti-incendie.

10. Si le navire-chalet de Jacques Cartier mouille dans des eaux trop lointaines pour vous, pourquoi ne pas satisfaire votre besoin de relaxation au «spa-sur-l’eau» de Montréal?  Où? Dans le Vieux-Port naturellement. Le Bota Bota a une programmation estivale, avec 35 occasions de s’amuser (dérive nocturne, faisant une entorse à la règle du silence au son d’un DJ de 23h30 à 2h); de bouger, de découvrir des artistes de la scène locale musicale pour «le concert le plus relax» de la métropole... Comptez entre 45 et 70 $.

Sources: Ikea, Europol, Business Insider, Wall Street Journal, BuzzFeed, Mashable, BotaBota ...

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

14:30 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...