10 choses à savoir mercredi

Publié le 26/04/2017 à 08:02

10 choses à savoir mercredi

Publié le 26/04/2017 à 08:02

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 7: cet hélicoptère Bell serait-il le futur taxi volant d'Uber? (Photo: Bell Helicopters)

Bon mercredi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 26 avril.

1- Voici comment sauver Postes Canada: avec un service de gardiennage pour personnes âgées! Oui oui, des facteurs qui ont pour mission de jeter un oeil bienveillant sur vos parents. Si vous trouvez l’idée saugrenue, dites-vous que ce service vient d’être mis en marché par La Poste, en France. Comme l’explique Le Parisien, l’objectif est d’aider et de rassurer les proches d’un parent vieillissant et rendre le bien-vieillir à domicile «à la portée de tous». Grâce à des visites régulières du facteur, ce service vise à diminuer l’isolement et à enrichir la vie sociale des personnes âgées, fait valoir l’équivalent français de Postes Canada. Le service fonctionne ainsi: le bénéficiaire et ses proches choisissent la fréquence des visites du facteur, de une à six rencontres par semaine. Le facteur a pour mission de discuter quelques minutes avec la personne âgée. Et grâce à une application, la famille est informée directement du déroulement de l’entretien. Par exemple, fiston qui habite loin de sa maman peut être informé que celle-ci doit trouver un plombier pour réparer le robinet de la cuisine. Pour une visite par semaine, le service coûte environ 53$ par mois. Rassurez-vous, les facteurs ont été spécialement formés pour offrir ce service. À un moment où les services postaux du monde cherchent à redéfinir leur avenir, voilà qui nous apparaît être un facteur clé de diversification!

La Poste

2- C'est officiel: les robots envahissent le Québec. C’est ce que tend à démontrer un rapport sur le niveau d’automatisation des usines de la province réalisé par Sciencetech pour le compte de l’Alliance canadienne pour les technologies avancées (CATA). Ainsi, 73 % des usines sont aujourd’hui automatisées, comparativement à 32 % il y a 5 ans. On compte quelque 7300 robots à la grandeur du Québec, en plus de nombreux autres équipements numériques spécialisés, allant des imprimantes 3D aux systèmes de vision et de capteurs. De quoi redéfinir le secteur manufacturier, constate Jean-Guy Rens, qui a dirigé l’étude, dans un communiqué. «Ce n’est plus une usine, c’est un laboratoire», dit-il. Cette modernisation est avant tout une façon de réduire les coûts d’opération, mais dans bien des cas, ça reste une robotisation plus timide qu’ailleurs au Canada, où on compte une plus grande part d’entreprises considérées comme moyennement ou grandement automatisées.

3- Cette chenille mange du plastique et le transforme… en lave-vitre. Ça tombe à pic, alors que les déchets de plastique polluent l’ensemble de la planète. La bonne nouvelle, c’est que des chercheurs ont découvert des moyens naturels de dégrader ce matériau fort populaire pour sa durabilité. Apicultrice dans ses temps libres, la chercheuse espagnole Federica Bertocchini s’est intéressée à la chenille de la fausse-teigne, qui dévore la cire utilisée par les abeilles dans la confection de ruches. En ayant déposé quelques-unes dans un sac le temps de s’occuper de ses abeilles, elle a eu la surprise de constater qu’à son retour, les chenilles avaient fait des trous dans le sac. En quelques heures, elles peuvent pratiquement venir à bout d’un sac d’épicerie, a-t-elle conclu depuis. Pour s’en assurer, elle a analysé de plus près la digestion des chenilles, pour réaliser qu’elles transformaient le polyéthylène des sacs en éthylène glycol, utilisé notamment dans le liquide lave-glace. «Les liens carbone-carbone contenus dans les sacs sont les mêmes que dans la cire mangée par ces chenilles», résume la chercheuse, sur The Atlantic. Reste maintenant à leur apprendre à nager, pour qu’elles puissent s’attaquer au continent de plastique qui pousse lentement mais sûrement dans le Pacifique…

waxworm

4- La fermeture de magasins est plus rapide en 2017 que durant la crise de 2008. C’est une saignée, carrément. Les sites d’achat en ligne sont en train de provoquer la ruine du secteur du détail nord-américain. Et après Macy's, Bebe et bien d'autres, ce n’est pas fini, selon un rapport tout juste publié par Crédit Suisse. Entre le 1er janvier et le 6 avril aux États-Unis, l’agence observe une perte nette de 2880 commerces, en route vers un total peu réjouissant de 8640 fermetures pour l’ensemble de l’année. À titre comparatif, en 2008, l’année où la crise économique a frappé à son plus fort, il s’était fermé tout juste 6200 commerces, observe Quartz. Au total, ce sont 61 000 emplois perdus pour l’Oncle Sam, et pour Donald Trump, qui s’est pourtant fait élire en promettant de créer un million de nouveaux emplois, et en affirmant à l’industrie du charbon qu’il allait préserver coûte que coûte ses… 53 000 emplois.

5- Après le lait et le bois d’œuvre, Trump a une industrie canadienne encore plus névralgique en joue. Le président Trump surfe sur une vague de protectionnisme sans pareil ces jours-ci, et si on parle beaucoup de la taxe de 20 % qu’il compte imposer sur le bois-d’œuvre canadien, et sur les effets que ses critiques pourraient avoir sur la gestion de l’offre dans le secteur des produits laitiers, ce n’est encore que le début. Citant des sources anonymes, le site Axios prédit que la prochaine cible du président américain seront les produits de l’aluminium. Au Canada, ceux-ci représentent des exportations de 8,1 milliards de $ annuellement, comparativement à 5 milliards pour le bois-d’œuvre. Et qui achète massivement l’aluminium canadien, vous croyez? «Trump pourrait prendre des mesure protectionnistes extraordinaires» afin de protéger les entreprises américaines de l’acier et de l’aluminium, et les annoncer aussi tôt que samedi prochain, lors d’une allocution fort attendue marquant ses 100 premiers jours à la tête des États-Unis.

6- Après la hausse marquée des Bourses au cours des deux dernières séances, les investisseurs reprennent leur souffle. D’autant plus qu’ils attendent que le président américain Donald Trump fasse connaître sa réforme fiscale, qu’il a présentée comme «probablement la plus grande baisse d'impôts de l'histoire». En parallèle, de nombreux résultats d’entreprises phares sont dévoilés. Twitter bondit notamment de 10% après ses résultats. À lire, notre revue de marché complète.

7- En fin de compte, les taxis volants d’Uber, ce ne sont que des hélicoptères. Ça sonne prodigieux, comme ça, un service «d’aviation urbaine sur demande». Et les esquisses présentées lundi par le service Uber illustrant son projet d’offrir un tel service aussi tôt qu’en 2020 en mettent plein la vue. Mais une photo plus terre-à-terre publiée par The Verge semble donner une meilleure indication du véhicule que l’application californienne pourrait réellement utiliser dans 3 ans : un hélicoptère comme le FCX-001 de Bell Helicopters. Le fabricant a d’ailleurs confirmé qu’il travaillerait de près avec Uber afin de concevoir un appareil destiné à vous extraire du centre-ville par la voie des airs, et que son principal souci était d’en arriver à la conception d’un aéronef sûr et fiable. Le FCX-001 est un prototype d’hélicoptère dévoilé le mois dernier pouvant accueillir entre 8 et 12 passagers, et dont les pales de son hélice sont de longueur ajustable, afin d’en améliorer la maniabilité et la consommation de carburant.


8- Le Canada mène la charge des non-propriétaires de sans-fil. Dans un monde de plus en plus connecté, on peut se demander quel impact cette statistique peut bien avoir sur l’économie du pays : un classement publié par le site Statista sur l’état du sans-fil dans le monde constate que les téléphones intelligents de type iPhone ont la cote au pays. 72 % des adultes en posséderaient un, plaçant le Canada parmi les pays les plus connectés. En revanche, les 14 % d’adultes canadiens ne possédant aucun appareil sans fil représentent la proportion la plus élevée des 15 pays cités dans le classement, ce qui est beaucoup plus important que les 2 % de Suédois, ou les 5 % d’Américains qui sont dans la même situation. Statista ne cite aucune cause à cette situation, mais on peut soupçonner que le coût élevé des appareils sans fil au Canada pèse pour beaucoup dans la balance…

Sans fil

9- À l’agenda mercredi, table ronde «L'âge de la retraite au Québec: quelles réalités? Quels enjeux?»(13h30, Auditorium BaNQ du Vieux-Montréal, 535, avenue Viger). La Société canadienne d'hypothèques et de logement rend public son rapport trimestriel sur le marché de l'habitation. Une conférence téléphonique avec l'économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan, aura lieu à 13h(1-888-359-3612). Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, fait une annonce concernant la sécurité ferroviaire. Il sera accompagné du président de la Fédération canadienne des municipalités, Clark Somerville, ainsi que du président du Groupe de travail sur la sécurité ferroviaire de la FCM, David Price(11h, Delta Montréal). Cérémonie de remise du Prix Régis-Laurin par l'Association des groupes de ressources techniques du Québec. Parmi les personnes qui seront honorées, on note Phyllis Lambert, François Saillant et Martin Matte(17h30, hôtel Alt, salle Rose-Fuchsia au 7e étage, 120, rue Peel). Plusieurs résultats trimestriels sont dévoilés aujourd’hui, dont ceux de BCE, de Sears Canada, de Suncor et de Goldcorp.

10- Le restaurant du futur aura des tables interactives comme celle-ci. Le restaurant interactif Sagaya propose une expérience immersive inédite : à l’aide de capteurs et de projecteurs, ses tables peuvent identifier les plats ainsi que leur forme, et crée des animations autour d’elles, pour le plus grand plaisir des convives. Quand on dit que manger, c’est une expérience sensorielle, cette table pousse le concept bien plus loin encore!


Sources: Axios, communiqués, Fast Company, Le Parisien, Les Affaires, Quartz, Statista, The Atlantic, The Verge, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

23/08/2019 | Alain McKenna

Les véhicules électriques sont plus dangereux, McDo fait saliver Beyond Meat. Drôle de mode d'emploi pour l'Apple Card!

10 choses à savoir jeudi

22/08/2019 | Alain McKenna

Votre Internet est trop rapide pour rien. Lyft au Canada mais pas au Québec? Cette IA tricote comme votre grand-mère!

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.