10 choses à savoir mercredi

Publié le 01/03/2017 à 08:50

10 choses à savoir mercredi

Publié le 01/03/2017 à 08:50

Par Alain McKenna et François Remy

Point 2: Les pétrolières craignent les changements climatiques depuis 1991. (Photo: 123RF)

Bon mercredi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 1er mars.

1- Le «rêve américain» est mort. Vive le rêve canadien! Un lieu où tout est possible. Où tous peuvent réussir dans la vie. Où il fait bon vivre. N’est-ce pas là la définition même du fameux American dream? Pourtant, ces jours-ci, il semble que ce rêve soit plus facilement accessible dans de nombreux autres pays. Et un de ces pays, justement, pourrait bien être le Canada : l’espérance de vie y est supérieure par 2,5 années, on y a six fois moins de chances d’être incarcéré, et le Canada est le 6e pays où les gens se disent les plus heureux dans le monde (les États-Unis arrivent au 13e rang), note le Forum économique mondial. «Sur à peu près tous les fronts, le Canada a surpassé les États-Unis en tant que cité lumineuse au sommet de la montagne, où tout le monde peut atteindre son plein potentiel», illustre Maclean’s. À tel point que les réfugiés passent du sol américain au sol canadien en espérant avoir de meilleures chances d’asile et un avenir plus prometteur, une situation qui fait le tour du monde présentement. Alors, devrait-on désormais parler du rêve canadien?

Canada vs USA

2- SXSW : le Québec aura une délégation record à Austin. Chaque printemps, l’événement South by Southwest est un rendez-vous incontournable pour quiconque touche de près ou de loin à l’innovation. L’an dernier, 37 000 visiteurs provenant de 82 pays étaient sur place : gens d’affaires, entrepreneurs, artistes, conférenciers… Bref, la grosse gomme s’y trouve de plus en plus nombreuse et cette année, c’est le Québec qui compte frapper fort. Le ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation a annoncé qu’il serait de la partie aux côtés de pas moins de 40 entreprises et représentants de quatre régions de la province : Montréal, Québec, Mauricie et Cantons-de-l'Est. Au menu : innovations médicales, solutions de transport durable, réalité virtuelle, intelligence artificielle et créativité tout azimut... Incluant une cabane à sucre! L’objectif est «de dénicher des occasions d’affaires et de sceller des ententes stratégiques avec d’autres entreprises venues d’ailleurs dans le monde», assure Tourisme Montréal. Oh, et de fêter fort au rythme des conférences d’un des événements les plus éclatés sur la planète…

Planet Québec

3- Les pétrolières connaissent depuis toujours les enjeux climatiques. Personne n'en doutait mais voilà une nouvelle preuve en images. Dans de la documentation publique datant des années 90, Shell explique les dégâts environnementaux liés à l'exploitation de l'or noir. «Depuis la période glaciaire, le changement climatique n'a jamais été aussi alarmant. Il est si rapide qu'il pose de réels défis pour la vie humaine», reconnaissait déjà il y a plus de 30 ans la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise. Ce film d'une trentaine de minutes a été tiré de l'oubli par le journal The Correspondent. Tous les enjeux dramatiques y sont réunis. Il suffit d'entendre la voix off interroger le spectateur de la sorte: «qui prendra soin des réfugiés climatiques ?».


4- #Envelopegate des Oscars: PricewaterhouseCoopers n’est pas parfaite. C’est même le contraire… La gaffe monumentale de dimanche soir aux Oscars entachera-t-elle durablement la réputation de cette importante multinationale de consultation qu’est PwC? La plupart des experts disent non. Parce que l’agence a une feuille de route solide, arguent-ils. À tort? Sans aller chercher trop loin, Fortune relève cinq dossiers dans lesquels PwC s’est complètement trompée, et où ça a coûté pas mal plus cher qu’une avalanche de gazouillis sarcastiques sur Twitter. Par exemple : en 2007, PwC a dû payer 225 millions $ en pénalité aux actionnaires de la société Tyco pour ne pas avoir pu prévenir l’entreprise d’une fraude interne qui leur aura fait perdre environ 10 milliards de dollars. Entre 2012 et 2014, la chaîne anglaise Tesco a faussement gonflé ses résultats de 300 millions $. L’entreprise s’est dégonflée de 2,3 milliards en Bourse, et les poursuites sont encore en branle. Et qui a fait l’audit? PwC. En 2009, le prêteur hypothécaire Taylor Bear a dû déclarer faillite après que PwC n’ait pas pu garantir la validité des hypothèques contractées entre 2002 et 2009. En 2014, PwC a caché des pratiques de blanchiment de la Banque Tokyo-Mitsubishi aux autorités et a dû payer 25 millions $ en pénalité à l’État de New York. Enfin, PwC doit présentement se défendre en cour contre une accusation d’avoir fourni de mauvais conseils à l’entreprise MF Global, qui a fait faillite en 2013. Alors, l’Oscar de la plus grosse bévue est remis à…

Envelopegate

5- Préparez-vous : des pannes comme celle d’Amazon qui a affecté Internet hier, il va y en avoir de plus en plus. En un mot : rien n’est parfait. Les serveurs des services d’hébergement infonuagiques n’échappent pas à cette maxime. En fait, quand on signe un contrat avec un impartiteur comme Amazon ou Microsoft, on nous promet généralement «99,99 % de temps utilisable», parfois même plus (99,999 %). Aussi bien dire qu'ils ne tombent jamais en panne. Surtout qu’en plus, toutes ces données hébergées dans le nuage sont dupliquées ailleurs, comme ça même s’il y a panne, tout continue de fonctionner normalement. Or, personne dans l’industrie ne vous le dira, mais ça n’empêche pas ces fournisseurs de connaître des ratés. Comme hier. Comme le mois dernier. Et celui d’avant. Et à mesure que le nuage informatique et que les objets connectés gagnent en popularité, cette fraction d’un pourcent de temps inutilisable devient de plus en plus importante, avertit le site Motherboard. «Les gros joueurs que sont Amazon, Microsoft et Google se chamaillent pour décrocher autant de clients que possible, et plus on met tous nos œufs dans ce même panier, plus les pannes coûteront cher.» Et moins nos données seront accessibles en tout temps.

6- Mercredi part d’un bon pied en Bourse. Les investisseurs accueillent favorablement les déclarations de Donald Trump devant le Congrès hier. Les contrats à terme avant l’ouverture annoncent un début de séance à de nouveaux sommets pour Wall Street. À l'étranger, les principales Bourses européennes évoluent en nette hausse, portées par le rebond des valeurs liées aux matières premières et la progression des valeurs bancaires. Chez nous, la Banque Nationale, Québecor et le Groupe WSP Global ont de bonnes nouvelles à annoncer. Lisez notre revue boursière complète ici.

7- Ironiquement, le forfait sans fil le moins cher pour les Canadiens se trouve... aux États-Unis. Apparemment, on ne peut pas tout avoir... Les forfaits sans fil offerts par les fournisseurs canadiens sont tellement coûteux qu’il est plus économique d’opter pour le forfait d’un fournisseur américain avec un plan d’itinérance international. En tout cas, c’est ce que constate Ashley Renders, qui explique sur Vice qu’elle a découvert un forfait à 50 $US (66 $CA) pour un forfait aux données, aux appels et aux textos illimités au Canada, aux États-Unis et au Mexique. 25 $US (33 $CA) de plus par mois élimine les frais d’itinérance ailleurs dans le monde. Par comparaison, les forfaits similaires au Canada coûtent entre 65 et 80 $, au bas mot, et sont limités à 1 gigaoctet par mois ou à 300 minutes d’appels au Canada. Le seul hic : pour décrocher un sans-fil américain, ça vous prendra une adresse physique chez l’oncle Sam… Alors, avez-vous de vons amis au sud de la frontière?

8- iPhone 8 : le port Lightning va-t-il laisser la place au USB-C? Dans un geste qui surprendrait, Apple pourrait se joindre au reste de l’industrie en laissant tomber le port Lightning de son iPhone actuel au profit de la norme USB-C. Apple utilise déjà sa propre version de cette norme sur ses ordinateurs portables, mais l’appelle Thunderbolt 3. C’est ce que rapporte The Next Web, malgré le fait qu’Apple ait créé un univers complet d’accessoires et de périphériques autour du port Lightning. Remarquez, c’était la même chose avec la prise pour iPod qui a précédé le Lightning. On verra bien. Selon The Verge, Apple aurait un nouveau connecteur complètement différent dans ses cartons. Appelé l’Ultra Accessory Connector, il s’agirait d’une prise plus petite qu’un USB-C. Verra-t-on un iPhone 8 à port mini-USB-C, alors? En tout cas, planifiez votre magasinage d’accessoires mobiles en conséquence…

iPhone 8

9- À l’agenda aujourd’hui : À Montréal, Marc Garneau, ministre des Transports, prend la parole au 10e Global Infrastructure Leadership Forum. La Fondation Coule pas chez nous annonce le lancement d'une nouvelle campagne de sensibilisation nationale sur les enjeux du pétrole extrême au Québec. Le Bureau de la concurrence présente les dix principales arnaques qui ont ciblé les Canadiens en 2016. À Washington, le ministre des Finances Bill Morneau rencontre le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Statistique Canada rend publiques des données sur la balance des paiements internationaux. Tecsys, GDI Services et le Fonds de revenu Noranda dévoileront les plus récents résultats financiers.

10- Voici la vidéo qui a forcé le PDG d’Uber à déclarer qu’il avait un besoin urgent «de vieillir un peu et de changer de façon profonde» sa façon d’agir. Travis Kalanick a publié ses excuses sur le blogue de son entreprise après qu’une vidéo ait été publiée sur Youtube dans laquelle on le voit argumenter de façon pas très glorieuse avec un chauffeur de son service Uber.


Sources: Fortune, Les Affaires, Maclean's, The Next Web, The Correspondent, Tourisme Montréal, Vice.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:


NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À la une

Gestionnaires, soyez en contact direct avec ceux que vous dirigez

Il y a 38 minutes | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. « Gérer, c’est retrousser ses manches et comprendre ce qui se passe », explique Henry Mintzberg.

Feu vert des démocrates américains pour l'ACEUM

11:02 | AFP

Il est désormais « bien meilleur », a estimé mardi la responsable des démocrates au Congrès Nancy Pelosi.

L'ACEUM modifié bientôt signé mais la ratification canadienne devra attendre

Les parlementaires canadiens ne pourront pas ratifier l’entente avant le congé de fin d’année.