10 choses à savoir mardi

Publié le 25/07/2017 à 08:20

10 choses à savoir mardi

Publié le 25/07/2017 à 08:20

Par Alain McKenna

Point 3: une gamme de cosmétiques à l'effigie de Mario Bros? Pourquoi pas! (Photo: Shu Uemura)

Bon mardi 25 juillet! Voici 10 informations qui méritent votre attention ce matin.


1- Un «Netflix du cocktail» voit le jour à Montréal. Une nouvelle application lancée en simultané sur le Play Store de Google et l’App Store d’Apple permet à tout utilisateur intéressé de s’abonner à un service coûtant 10 dollars par mois, et donnant droit à un verre gratuit par jour, dans un ou l’autre de la quinzaine d’établissements montréalais participants. Il s’agit pour la plupart de bars situés dans un quadrilatère formé des avenues Papineau et St-Laurent, et des rues Ontario et Jarry. Appelée Presto MTL, l’application est présentement moussée par une campagne de marketing sur la Toile et les médias sociaux qui propose de l’essayer gratuitement pendant deux semaines. Ça pourrait attirer les amateurs de mixologie, car on ne sait pas si c’est le client qui choisit son verre, ou le barman. Chose sûre, ça tombe dans l’air du temps, où il semble se créer de nouveaux services par abonnement comme celui-là tous les jours.


Presto MTL


2- C’est une guerre mondiale qui se prépare entre le Canada et Google. En juin dernier, le géant américain de la recherche a reçu l’ordre de la Cour suprême du Canada de retirer de ses résultats de recherche certaines pages faisant notamment la promotion de produits piratés ou contrefaits. Pas seulement que pour son édition canadienne : pour l’ensemble de ses opérations, partout dans le monde! Hier, Google a donc finalement réagi, se présentant plutôt devant un juge de la cour de Californie, prétextant que le jugement canadien contrevient… au premier amendement de la constitution américaine. «Nous défendons le principe de droit selon lequel un seul pays ne peut dicter quelle information les résidents des autres pays ont le droit de voir», explique David Price, directeur de produit chez Google, au magazine Wired. L’enjeu en est un de taille mondiale, car outre le Canada, l’Allemagne, l’Autriche et une douzaine d’autres pays souhaitent que Google se conforme à leurs demandes de restrictions dans la recherche web. Sans parler de la légitimité de faire la promotion de produits piratés, contrefaits, ou vendus sans licence…


3- Vous pourrez désormais vous parfumer à l’odeur de Mario Bros. Nintendo a fait un bon coup de marketing en mettant en marché une édition réduite et limitée de sa console originale, la NES Classic, l’an dernier. Le fabricant japonais tente d’ailleurs le même coup cette année avec la Super NES Classic. Car, oui, la nostalgie pour les vieux jeux vidéo fait vendre. Et elle fait même sentir bon! C’est du moins ce qu’espère Shu Uemura, une marque de produits de beauté qui mettra en marché, le 1er octobre prochain, une nouvelle gamme de cosmétiques à l’effigie de Mario Bros. Tout pour le ou la joueur(se) qui veut sortir de son sous-sol avec style, dont un nettoyant pour la peau, un mascara, un rouge à lèvres et du fard à joues et à paupières. Le tout est livré dans une jolie trousse dont la taille laisse croire au site Refinery 29 qu’on peut aussi y loger son Game Boy. Ou sa Switch, pourquoi pas.


Mario


Mario


4- La NASA rêve à un avion supersonique aussi silencieux qu’une grosse voiture. Le mois prochain, l’agence spatiale américaine ouvrira les enchères pour la conception d’un prototype reprenant son concept d’avion supersonique qui couperait non seulement le temps de vol des trajets internationaux en deux, mais qui sera aussi en mesure de franchir le mur du son en sourdine. Car un tel avion est plutôt bruyant, et comme la plupart des aéroports internationaux sont à proximité de grands centres urbains, le bruit créé au décollage est un enjeu majeur. Doté d’un budget de 400 millions $US, la NASA souhaite ainsi développer un modèle «pas plus bruyant qu'une voiture sur l'autoroute» sur lequel pourront se baser Boeing, Lockheed Martin et d’autres fabricants afin d’améliorer leurs propres avions supersoniques éventuels. Selon TechCrunch, les premiers tests de bruit au-dessus de nos têtes devraient avoir lieu dès 2022. Ça aussi, c’est vite!


NASA


5- Montréal pourrait réduire la circulation automobile de 20% en s’inspirant de Barcelone. Comptez les voitures sur les boulevards de la métropole à l’heure de pointe, puis imaginez qu’un véhicule sur cinq disparaît. Quel sera l’effet sur la congestion automobile, d’après vous? Il sera plus que positif. Aux prises avec des enjeux de congestion, mais surtout de pollution urbaine, Barcelone a décidé de prendre le taureau par les cornes, en créant des «superquartiers». Comme Montréal, les rues de la capitale catalane sont perpendiculaires, formant des quadrilatères parfaits. En réduisant la limite de vitesse à 10 km/h sur la moitié de ces rues, transformées en zones destinées aux piétons et cyclistes, elle est ainsi parvenue à réduire sensiblement l’utilisation de la voiture dans plusieurs de ses quartiers. Plutôt que de créer un seul grand centre-ville piétonnier, la ville a en outre préféré des «superquartiers» un peu partout sur son territoire, ce qui a permis de réduire la circulation de 21% dans l'ensemble, constate The Guardian. Pas bête.


Superblock


6- En Bourse, Google a peut-être déçu avec ses résultats publiés après la clôture des marchés lundi, mais ce n’est pas suffisant pour entamer l’enthousiasme des investisseurs qui voient d’un oeil positif les autres bons résultats, dont ceux de GM, de United Technologies et de Caterpillar. Par ailleurs, la Réserve fédérale américaine amorce une réunion de deux jours au terme duquel on devrait en apprendre davantage sur ses intentions en matière de taux d’intérêt. Dans notre revue de marché complète, on vous parle aussi du Canadien National, de Fiera Capital, de Shopify, de Jamieson et Michael Kors.


7- Voici comment les aspirateurs robotisés comptent siphonner votre vie privée. À l’ère des objets connectés pour la maison, il y a une forte valeur à connaître les habitudes domestiques de consommateurs. Quelles pièces sont les plus fréquentées? Comment disposent-ils leurs meubles dans le salon, la cuisine et la salle de bains? Et s’il n’en tient qu’au fabricant d’aspirateurs robotisés américain iRobot, c’est à travers la cartographie de ces pièces réalisée par ses aspirateurs que l’industrie améliorera ses produits branchés. «Il existe un écosystème complet de produits et services qui peuvent être proposés par la maison connectée une fois que vous possédez un plan détaillé de cette maison» explique Colin Angle, directeur général d’iRobot, à Reuters. iRobot intègre déjà l’assistant numérique Alexa, d’Amazon, mais son dirigeant admet qu’il pourrait également vendre cette information à Apple ou Alphabet, au fil des prochaines années. Après tout, ce marché de la maison connectée, qui vaut déjà 6,8 milliards $US mondialement, connait une croissance annuelle accélérée ces jours-ci, de l’ordre de 60%. Mais iRobot, fabricant de la gamme d’aspirateurs Roomba, n’a pas les coudées franches tant que ça : plusieurs analystes ne croient pas trop aux chances de cette marque, aux prises avec une concurrence asiatique beaucoup plus abordable. Sans parler de la question de la vie privée des utilisateurs de ces aspirateurs soi-disant intelligents…


iRobot


8- Wall Street surévaluée, point barre. C’est ce qu’affirme la firme Goldman Sachs, qui prédit une chute de l’indice S&P500 de plus de 3 pourcent d’ici la fin de l’année, pour revenir autour des 2400 points. «Nos économistes prévoient que la réserve fédérale relèvera ses taux une fois encore cette année, puis quatre fois de plus en 2018, au-delà des niveaux suggérés par le marché des contrats à terme (futures). Les investisseurs devront se fier à la croissance des bénéfices plutôt qu’à la croissance de la capitalisation pour espérer un quelconque rendement», nous apprend une note de la firme reprise par CNBC. Goldman Sachs n’est pas seule à penser de la sorte : un sondage de la Bank of America auprès de gestionnaires de portefeuilles révélait que 83% d’entre eux estiment que les actions des bourses américaines sont présentement surévaluées. Ça regarde mal pour le restant de l’année…


9- Après un «effet Amazon» dévastateur, ce spécialiste américain du prêt-à-cuisiner a rebondi de belle façon, hier. La société Blue Apron(NYSE, APRN) a clôturé à 6,55$US vendredi, après la confirmation qu’Amazon(AMZN) comptait se lancer dans le marché tout naissant de la livraison de boîtes-repas à domicile. C’était jusqu’ici la chasse gardée d’une poignée de jeunes pousses, Blue Apron étant une des deux ou trois sociétés les plus en vue. Entrée en Bourse à 10$ à la fin juin, ça a été une dure semaine pour cette dernière. Or, son calvaire pourrait bien être terminé, puisque hier, Goldman Sachs, RBC Marché des capitaux et Oppenheimer ont, coup sur coup, relevé leurs prévisions pour cette action, recommandant son achat, avec un cours-cible entre 10 et 11 $. «Ce qu’on voit, c’est que Blue Apron semble être le leader incontesté d’un lucratif marché qui n'est pas sur le web et qui gruge des parts aux épiciers et aux restaurateurs», résume Mark Mahaney, de RBC, sur BNN. Résultat : Blue Apron a repris 13% en Bourse hier, à 7,41$.


APRN


10- Une inspiration pour la Place des Arts? Le Bund Finance Center est situé au centre-ville de Shanghai et sépare la vieille ville d’un quartier financier tout neuf et moderne. Il s’agit d’un complexe multifonctionnel dédié aux arts et à la culture comprenant entre autres une salle d’exposition et une scène. Mais c’est surtout sa façade, composé de deux «voiles articulées», qui marque l’imagination. Le bâtiment à lui seul est une œuvre d’art…




Sources: BNN, CNBC, communiqués, Les Affaires, Refinery 29, Reuters, TechCrunch, The Guardian, Wired, Youtube.


 


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:






NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

10 choses à savoir mercredi

Il y a 0 minutes | Alain McKenna

Le cannabis soutient l'emploi nord-américain, ce que manigancent Dorel et Amazon, plus d'interaction pour Netflix.

10 choses à savoir mardi

19/03/2019 | Alain McKenna

Inévitables, les caisses automatisées? Ces lampadaires parfaits pour Montréal, quand l'IA dicte les sentences...

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Il y a 51 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Des rumeurs sur les pourparlers sino-américaines affectent l'humeur du marché.»

Titres en action: Google, Bayer, Xiaomi...

Mis à jour il y a 39 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Couche Tard dévoile un bénéfice record et augmente son dividende

La hausse du bénéfice résulte de la hausse des marges sur le carburant, de la croissance interne et des acquisitions.