10 choses à savoir mardi

Publié le 25/04/2017 à 08:41

10 choses à savoir mardi

Publié le 25/04/2017 à 08:41

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 10: cette combinaison fera de vous un humain bionique! (Photo: Superflex)

Bon mardi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 25 avril.

1- Cette erreur monumentale d’actionnaires de Netflix est à ne jamais faire. Jamais! Des actionnaires de Netflix soucieux de voir le géant de la vidéo en ligne réduire à zéro ses émissions de gaz à effet de serre ont soumis leur proposition par écrit au conseil d’administration en omettant de réviser le document. Résultat? Quand le CA a lu la proposition, il a vite constaté qu’il avait tout bonnement été copié-collé d’un document similaire soumis au préalable à Amazon, son rival direct! «Cette demande ne cible aucune pratique ou politique de l’entreprise. C’est une demande qui exige "du conseil d’Amazon.com Inc." de préparer un rapport» sur les émissions de GES, s’est indigné Netflix durant une rencontre des actionnaires, il y a quelques jours. Résultat : la proposition a été rejetée sans plus d’égards. Ça se comprend. Comme l’illustre CNBC, c’est comme si votre douce moitié vous appelait par le nom de son ex durant un tête-à-tête intime…

2- Et si toutes les maisons neuves étaient certifiées carboneutres dès 2020? C’est la culmination de dix années de travail acharné par la California Energy Commission, l’équivalent de la Régie de l’énergie chez nous. L’organisme vient de publier un plan d’action afin de s’assurer que les maisons neuves construites en 2020 aient une consommation d’énergie neutre, c’est-à-dire qu’elles ne consomment pas plus d’énergie qu’elles peuvent en produire, sur une base annuelle. Pour y arriver, les immeubles devront être particulièrement peu énergivores, et produire de l’énergie sur place. En Californie, l’enjeu est de taille : le tiers de la consommation électrique de l’État est résidentiel, note le site greentechmedia.com. Le prix réduit des panneaux solaires rend cette mesure plus réaliste que jamais, croit-on. Un objectif audacieux qui avait aussi été mis en place pour 2016 en Angleterre, mais qui a été abandonné par la suite.

3- Les fraudeurs informatiques facilement éliminés grâce… au mouvement de la souris. Le vol d’identité, le hameçonnage et toutes ces fraudes en ligne qui piègent des dizaines d’internautes et d’entreprises chaque année pourraient être évitées grâce à une méthode étonnamment simple. Pas la géolocalisation, ni l’analyse d’adresse Internet. Ces techniques sont bien connues des fraudeurs. Non, ce serait plutôt via l’analyse du comportement de l’utilisateur devant son écran. Comme une empreinte digitale, la façon dont on utilise clavier et souris est unique pour chaque individu, explique le site Splunk, et intégrer un moyen d’identifier ce comportement, à travers des outils d’apprentissage machine, assurerait une plus grande sécurité des données informatiques, puisqu’il serait difficile, voire impossible, pour un fraudeur de le reproduire. Et comme l’IA peut désormais identifier la composition d’une image, reconnaître les mouvements d’un curseur à l’écran ne relèvera pas de la magie…

Souris

4- Cet affreux café froid multicolore va faire bondir Starbucks en Bourse! Un item tenu à l’écart du menu officiel des cafés Starbucks ne passe pas inaperçu depuis qu’il a été officialisé par la chaîne aux États-Unis, la semaine dernière. Offert pour une période d’une semaine, le Frappuccino Licorne («Unicorn Frappuccino»), ne fait pas seulement le bonheur des amateurs de café glacé. Les analystes s’en lèchent également les doigts : Starbucks a pris 10 % en Bourse depuis le début de l’année, et c’est en partie grâce à cette licorne! Et ce n’est pas fini : «Nous anticipons que les breuvages froids offerts pour une durée limitée viendront s’ajouter au menu régulier et fourniront des bénéfices additionnels», résume Dennis Geiger, analyste pour UBS, sur le site de Business Insider. Geiger ajoute que la diversification des options santé sur le menu de la chaîne américaine, ainsi que la «numérisation» accélérée de la relation avec ses clients (via une application mobile très polyvalente, notamment), l’aidera à poursuivre cette croissance. Il fixe d’ailleurs son cours-cible à 70 $US pour l’action de Starbucks, elle qui est actuellement à 61,11 $US.

Unicorn

5- Ce produit va faire parler de lui cet été, on vous en passe un papier… de toilette. Car c’est justement ce dont il s’agit : du papier hygiénique coloré! C’est l’item dont personne ne peut se passer. Sur le site de vente en ligne Touch of Modern, à tout le moins. Le détaillant américain de produits pour hommes a mis en vente une gamme de cinq papiers colorés différents : vert lime, noir, orange citrouille, sarcelle et rouge. Et, contre toute attente, le site a liquidé tous ses stocks en un temps record, affirme Jerry Hum, fondateur de Touch of Moden, au site The Manual. «La salle de bains est la plus petite pièce de la maison, alors si vous voulez prendre un risque avec des couleurs osées, c’est un endroit où le risque est peu élevé», dit-il pour expliquer le succès inédit du papier de toilette sur son site, où on a plutôt l’habitude de trouver des montres, des verres à whiskey, et autres items, disons, plus clinquants. Alors, la mode est lancée? «Il ne faut pas trop se prendre au sérieux… Ce n’est que la salle de bains!», conclut le dirigeant d’un site qui, mine de rien, a une valeur estimée à plus de 100 millions de dollars US.

ToM

6- En Bourse, ceux qui ont vécu la dure traversée du désert des technos après que l’indice Nasdaq eut atteint les 5000 points se demanderont encore certainement si l’indice phare des Apple, Google, Facebook, Netflix, Amazon et compagnie n’est pas surévalué lorsqu’il touchera les 6000 points. Quelque 17 années après avoir atteint les 5000 points, le Nasdaq est en voie de franchir un autre seuil symbolique, celui des 6000 points. L’histoire est toutefois différente aujourd’hui puisque les chefs de file du secteur sont très rentables. On en aura un aperçu lorsque les technos dévoileront leurs résultats trimestriels dans les prochaines heures et prochains jours. Metro tient une conférence téléphonique concernant ses résultats du deuxième trimestre. Le Canadien National tient son assemblée annuelle des actionnaires à Régina(11h, hôtel Saskatchewan). Barrick Gold tient son assemblée annuelle des actionnaires à Toronto et rend publics ses résultats du premier trimestre. Lisez notre revue de marché complète.

7- Enfin! La fin des récepteurs télé et des modems-câbles est en vue. Ce n’est pas n’importe qui qui l’affirme : c’est le PDG du géant européen Orange, Stéphane Richard, qui l’affirmait pas plus tard que le weekend dernier. «Les fonctions et services seront basculés progressivement dans le cloud», a-t-il dit, ajoutant que «la prochaine box d’Orange sera une non-box». En bon français, le prochain récepteur de services pour la maison n’en sera pas un. Il ne fera que fournir la connexion Internet, tout le reste (téléphonie, télévision, l’Internet lui-même) étant géré à distance. L’avantage est multiple : d’abord, pour des fournisseurs comme Orange, et même Bell ou Vidéotron, le coût de mise en service, d’entretien et de renouvellement de ces appareils est élevé. Et comme leur habitude est de refiler la facture aux clients, ceux-ci en seraient quittes pour une réduction de leurs mensualités si on élimine cet accessoire de l’équation. Et comme le fait remarquer le site 01net, ça permettrait d’offrir des services encore plus personnalisés que la formule actuelle. Sans parler des éventuelles mises à niveau…

8- Pas d’iPhone 8 avant un bon bout de temps. Deux analystes spécialisés dans l’approvisionnement de composants électroniques asiatiques affirment cette semaine qu’Apple ne parviendra pas à commercialiser son iPhone 8 tant attendu avant la fin de l’année. Ming-Chi Kuo de KGI Securities voit ainsi le fameux appareil être livré en novembre, plutôt qu’en août. Un écran à DEL organiques, un nouveau module tactile 3D et des caméras 3D seraient en cause, leur production s’avérant plus complexe que prévu. Évidemment, d’autres fabricants de téléphones, Samsung en tête, en profiteront pour vendre leurs propres produits entre temps. Pour leur part, les inconditionnels d’Apple n’auront que les iPhone 7S et iPhone 7S Plus à se mettre sous la dent, ce qui fait chuter les prévisions de ventes d’iPhone de 110 millions d’appareils à 80 millions pour l’année en cours, observe The Next Web.

iPhone

9- Earvin Johnson a-t-il encore la touche magique pour marquer? Le légendaire joueur des Lakers de Los Angeles veut mettre sa fortune à l’oeuvre grâce à un fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures. Baptisé JLC Infrastructure Fund, le fonds est en quête de projets et de partenaires, écrit Marketwatch. «Je suis emballé par les infrastructures parce que les projets auront lieu pour les 25 prochaines années et parce qu’on va rebâtir l’Amérique», a dit l’ancienne vedette du ballon orange dans le cadre d’un forum sur les infrastructures organisé par Bloomberg. Le fonds JLC est déjà en marche. Il développe un terminal au nouvel aéroport de Denver. Le joueur devenu homme d’affaires et philanthrope avait recueilli des investissements de 1,3 milliard de dollars l’an dernier pour lancer son fonds d’infrastructure. Et si Mario Lemieux vendait les Penguins afin de sauver les routes du Québec?

Earvin «Magic» Johnson. (Photo: Getty)

10- L’Homme de six millions de dollars existe! Ou presque. Inspiré d'une technologie militaire, l’ensemble Aura de la société Superflex a été conçu de manière à ajouter de la puissance mécanique à l’effort de muscles précis du corps humain. Création du designer suisse Yves Behar, il soutient une posture assise plus droite, et à fournit une partie de l’effort nécessaire pour se relever. Le sous-vêtement s’adapte naturellement à différentes physionomies, et aidera notamment les gens plus âgés à demeurer actifs et autonomes plus longtemps.


Sources: 01net, Business Insider, CNBC, Green Tech Media, Les Affaires, MarketWatch, Splunk, The Manual, The Next Web, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour à 16:50 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?