10 choses à savoir mardi

Publié le 31/10/2017 à 08:25

10 choses à savoir mardi

Publié le 31/10/2017 à 08:25

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 5: Ces hologrammes flottants représentent l'affichage publicitaire de demain. (Photo: Kino-mo)

Un mauvais scénario pour Denis Villeneuve, toute une prise de SidLee en France, être payés pour consommer de l'électricité et 7 autres nouvelles à lire en ce mardi 31 octobre.

1- Transport durable : Montréal, quatrième ville en Amérique du Nord. Une étude internationale publiée avant-hier dressant une liste des 100 villes possédant le réseau de transport le plus durable sur la planète place Montréal au quatrième rang nord-américain, et au 36e échelon dans le monde. Pour établir ce palmarès, l'Indice de la mobilité urbaine durable Arcadis a comptabilisé une vingtaine de facteurs, dont l'investissement public, le coût d'utilisation, l'accès à divers modes de transport, l'infrastructure cyclable et la qualité de l'air. New York, San Francisco et Vancouver seulement surpassent Montréal dans l'ensemble. La métropole québécoise «fait bon usage des technologies numériques pour informer les utilisateurs, qui sont nombreux à utiliser le transport collectif», fait valoir l'étude, reprise par The Gazette. En revanche, le réseau public gagnerait à offrir une meilleure densité de stations.

2- SidLee fait toute une prise à Paris. L'entreprise montréalaise a mis la main sur l'agence française Yard, une boîte de création de contenu spécialisée dans les campagnes ciblant les jeunes générations urbaines via l'utilisation de musique, des sports, de la mode et du cinéma. Son catalogue de clients compte notamment des grands noms comme Nike, Beats by Dre, Uniqlo et Red Bull. «Pour nous, Yard est l'occasion de développer de nouveaux scénarios créatifs et d'offrir des formes de contenu innovatrices à nos clients, afin d'en faire des acteurs culturels importants dans la vie des gens», résume Sylvain Thirache, président de SidLee, à Advertising Age.

SidLee

3- Même Denis Villeneuve n'y peut rien : le cinéma américain touche un creux historique. Avec ou sans les Replicants de Blade Runner 2049, Hollywood traverse une crise inédite ces dix dernières années, alors que les revenus du dernier mois sont tellement la en point que ça prend des allures de «bain de sang», pour citer une source. Ainsi, les revenus du box office pour le mois d'octobre ont reculé de 13 pourcent, au 29 octobre, par rapport au même mois l'an dernier. Ils n'atteindront probablement pas les 600 millions $US pour le mois complet, ce qui n'a pas été vu en dix ans, selon le site Seeking Alpha. Les excuses sont nombreuses : le scandale provoqué par le producteur Harvey Weinstein, les Séries mondiales de baseball, et de nouvelles séries fort populaires tout juste débarquées sur Netflix grugent l'intérêt des cinéphiles. Pour l'ensemble de l'année, les studios hollywoodiens enregistrent une baisse de 5,2% des revenus, ce qui se traduit par un recul boursier pour la plupart d'entre eux. Conseil à Denis Villeneuve : le prochain Dune ferait un malheur sur Netflix…

4- Imaginez qu'Hydro-Québec vous paie pour consommer de l'électricité... C'est ce qui s'est produit en Allemagne en fin de semaine : il a venté si fort que les réseaux payaient leurs clients pour la consommer! En Allemagne, le vent soutenu des derniers jours a permis d'établir un record de production d'électricité, ce qui a mené les grands distributeurs à rembourser leurs clients, en raison d'une surcapacité du réseau. C'est la première fois en cinq ans que ça se produit. Les prix de l'énergie sont ainsi devenus négatifs, le temps de générer quelque 39409 mégawatts d'électricité, soit l'équivalent de 40 centrales nucléaires, explique Bloomberg. Ces prix négatifs visent à inciter les réseaux à fermer des centrales afin de ne pas être en surcharge, ou alors, à payer les clients pour consommer ce trop-plein de courant.

vent

5- Ces hologrammes flottants représentent l'affichage publicitaire de demain. Une jeune société biélorusse semble avoir développé une technologie digne des meilleurs films de science-fiction afin d'aider les commerçants à mieux se démarquer. Dans un monde où l'affichage publicitaire foisonne, la technologie Hypervsn (prononcer «hypervision») de Kino-mo a le don d'attirer l'oeil, en produisant des hologrammes pouvant flotter en plein ciel. Comment est-ce possible? L'entreprise a développé un projecteur 3D tout à fait spécial, qui récupère des données sur une plateforme infonuagique se trouvant sur Internet, explique le Star Online. On peut aussi y ajouter une trame sonore, pour rendre l'illusion encore plus convaincante. Et bonne nouvelle pour les commerçants voulant se démarquer : la technologie est conçue pour être utilisée de façon abordable par des entreprises de toute taille.


6- Pas d'histoire d'horreur sur les marchés en cette journée d'Halloween. Le mois d'octobre, considéré comme le pire de l'année sur une base historique, n'aura pas hanté les investisseurs cette fois-ci. Les indices américains sont en voie d'ouvrir en hausse mardi, au cours d'une autre séance qui sera remplie d'annonces de résultats trimestriels et d'indicateurs économiques. Au Canada notamment, ce seront les données sur le PIB réel par industrie d'août qui sera dans la mire. Dans notre revue boursière complète, il est aussi question des résultats de WestJet Airlines, de l'intérêt de Constellation Brands sur le titre de Canopy Growth, et de l'avenir incertain de MolsonCoors.

7- Envoyez votre CV à ce moment précis de la journée pour améliorer vos chances d'embauche. Il y a un bon moment pour tout. Il existe des heures dans la journée où il est préférable d'envoyer ses courriels. D'autres pour prendre une pause-café. D'autres, enfin, où l'envoi d'une application pour une offre d'emploi aura plus de chances de succès. Ainsi, selon certaines études, il y aurait cinq fois plus de chances de voir votre CV remarqué par les ressources humaines si vous l'acheminez à l'employeur entre 6h et 10h le matin, par opposition à un envoi en fin de journée (16h). C'est du moins ce qu'affirme Inc, qui a compilé des données sur les raisons qui rendent une application plus attrayante qu'une autre aux yeux des recruteurs. On ne sait pas si l'avenir appartient réellement à ceux qui se lèvent tôt, mais un nouvel emploi? Sûrement.

8- Les cryptomonnaies ne servent qu'à financer des activités illicites, selon cet expert. Voilà un avis qui tranche comme un couteau dans l'engouement entourant les monnaies virtuelles comme le Bitcoin ou Ethereum. Barry Eichengreen est un professeur en économie à l'Université de Berkeley, en Californie, qui ne croit pas que ces monnaies décentralisées joueront un rôle important dans l'économie mondiale. «Je crois qu'il y aura un rôle pour des monnaies numériques émises par des banques centrales, ce qui est tout à fait autre chose», dit-il, en entrevue à CNBC. «Ces monnaies rendront le système financier plus efficace, tandis que les cryptomonnaies anonymes ne sont qu'un moyen de blanchir de l'argent, d'éviter le fisc, et ainsi de suite.» Ce n'est pas le seul expert qui fait une affirmation du genre : de nombreux économistes craignent un éclatement de cette bulle financière d'un jour à l'autre…

9- Ces lunettes à la Google Glass redonnent la vue à des non-voyants! Ou presque : la petite caméra MyEye, de la société israélienne OrCam est logée sur l'armature de simples lunettes et dotée d'une reconnaissance de l'image qui lui permet d'expliquer vocalement à la personne qui l'utilise quels objets se trouvent devant elle. Il suffit de pointer du doigt un bout de texte ou un objet et la caméra dira à voix haute de quoi il s'agit, ce qui pourrait redonner une certaine autonomie aux gens souffrant d'un handicap visuel. «Des fois, des gens entrent chez vous et vous ne savez pas de qui il s'agit. Il suffit de regarder dans leur direction pour que cette caméra les identifie à voix haute», illustre un utilisateur de la caméra MyEye, à ABC News. Aves aux intéressés : l'appareil, en développement depuis 2015, vient d'être mis en marché au Canada.


10- Cette tente à commande sans fil gardera votre voiture à l'abri de la météo. On n'arrête pas le progrès, comme le dit l'adage, et l'abri pour voiture Lanmodo en témoigne de façon pour le moins originale. Il s'agit d'un abri rétractable télécommandé et automatisé qui s'installe sur le toit de la voiture et qui réduit l'effet de la météo sur l'habitacle, été comme hiver. Il prétend aussi protéger des voleurs!


Sources: ABC News, Advertising Age, Bloomberg, CNBC, Inc, Les Affaires, Montreal Gazette, Star Online, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Deuxième vague: Justin Trudeau fera un discours à la nation

Mis à jour il y a 14 minutes | La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau fera un discours à la nation mercredi soir.

Le commerce de détail aux soins intensifs

BLOGUE INVITÉ. Aldo, Reitmans, Frank & Oak et Groupe Dynamite ne sont que quelques exemples de l’étendue des dommages.

Unifor conclut une entente avec Ford

Mis à jour à 13:36 | La Presse Canadienne

Les 6300 travailleurs syndiqués de Ford voteront sur l’entente de principe au cours du week-end.