10 choses à savoir mardi

Publié le 02/10/2018 à 08:00

10 choses à savoir mardi

Publié le 02/10/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 8: L’industrie immobilière devrait avoir peur d’Amazon.

L'AEUMC, une victoire pour le Canada. 40G$ pour du gaz naturel canadien, l'immobilier devrait craindre Amazon et d'autres nouvelles à lire en ce mardi 2 octobre.

1- Voici pourquoi l’AEUMC est vu comme une «victoire» du Canada. À travers les réactions mitigées des politiciens et des groupes de pression, les investisseurs et gestionnaires d’actifs semblent prendre plutôt positivement l’officialisation de l’Accord États-Unis Mexique Canada (AEUMC) d’hier. Le gestionnaire canadienne Richardson GMP y voit une «victoire» pour le Canada, qui a pu garder le Chapitre 19 sur le règlement des différends et accroître sa part du marché automobile américain, tout en garantissant l’absence d'une clause crépusculaire. «Attendez-vous à une hausse énorme de la valeur du huard», conclut-il, sur son site.

AEUMC

2- Shell lance un gigantesque projet de gaz naturel dans l’ouest du Canada. La Royal Dutch Shell et quatre partenaires se sont entendus sur un investissement de 40 milliards $ afin de produire du gaz naturel liquéfié qui sera acheminé essentiellement en Asie, à partir de la Colombie-Britannique. C’est le plus important projet du genre depuis plusieurs années. Outre Shell, Mitsubishi, PetroChina et la Korea Gas Company font partie des investisseurs, note Bloomberg.

3- Toutes les sociétés californiennes cotées en Bourse devront compter au moins une femme sur leur CA avant la fin de l’année. Geste sans précédent, la Californie est devenue dimanche le premier État américain à imposer la présence d’au moins une femme au sein du conseil des sociétés cotées en Bourse établies sur son territoire. À l’heure actuelle, environ le quart de ces sociétés ont des conseils d’administration exclusivement masculins, observe Fast Company.

4- La brèche de sécurité de Facebook pourrait lui valoir une amende de 2 milliards $. En plus de la perte de crédibilité subie par le réseau social dans l’importante faille de sécurité de vendredi dernier, qui a exposé les données confidentielles d’au moins 50 millions de ses utilisateurs, Facebook pourrait avoir à en payer le prix en argent sonnant. La Commission européenne de la protection des données a demandé plus de détails sur cette affaire à Facebook, afin de déterminer s’il y a lieu ou pas d’imposer une telle amende, explique le Wall Street Journal.

5- Le chiffre du jour : 500 milliards $US (la valeur boursière effacée par la dégringolade de GE). Depuis son sommet de l’an 2000, le titre de GE a détruit l’équivalent de la valeur en Bourse d’une société comme Facebook, calcule Bloomberg.

GE

6- Les experts du climat préparent un rapport «qui changera nos vies». Des scientifiques se rencontrent en Corée cette semaine afin de déterminer s’il sera possible de garder le réchauffement de la planète sous la barre des 1,5 degré Celsius (en moyenne). Déjà, la planète a pris un degré, en raison des émissions de gaz à effet de serre grimpantes depuis le milieu du 19e siècle. On s’attend donc à un appel à la mise en place de mesures draconiennes, sans quoi certains pays pourraient aller jusqu’à disparaître sous la montée des océans, avertit la BBC.

7- Tesla est «très près» de la rentabilité, assure Elon Musk. Le PDG du constructeur californien a envoyé une note aux employés ce weekend les prévenant que le seuil de la rentabilité pointe à l’horizon pour l’entreprise, en ligne avec sa promesse estivale selon laquelle Tesla générerait des profits à partir du troisième trimestre. «Si on donne tout ce qu’on a demain (dimanche), ce sera une victoire épique. Allez Tesla!!!», a-t-il écrit, dans la note reprise par Business Insider.

tsla

8- L’industrie immobilière devrait avoir peur d’Amazon. On a parlé dans les 10 choses la semaine dernière de l’investissement de 6M$US du Alexa Fund dans un fabricant de maisons usinées de la Californie, mais les ambitions d’Amazon dans l’immobilier résidentiel pourraient être bien plus élevées que ça. Cet été, une page proposant de trouver un agent immobilier est apparue sur le site du cyberdétaillant, envoyant valdinguer le titre de la société américaine Zillow. «L’immobilier représente 15% du PIB national et Amazon n’y est pas. La semaine dernière, Amazon a décidé de vendre des sapins de Noël. Les vendeurs de sapins devaient se sentir bien protégés jusque-là... Éventuellement, il faudra s’inquiéter nous aussi», explique Spencer Rascoff, PDG de Zillow, à Yahoo.

amzn

9- Internet est si mal en point que son créateur doit maintenant essayer de le réparer. Tim Berners-Lee a dévoilé un nouveau projet la semaine dernière qui vise à reprendre le contrôle sur les données confidentielles récupérées par les géants du web. Sa solution : un logiciel libre appelé Solid où les internautes peuvent gérer leurs données, ainsi que les applications qui y ont accès. Solid est en quelque sorte un mélange de Google Drive, Microsoft Outlook, Slack, Spotify et WhatsApp, explique Quartz.

Solid

10- Ces autos tamponneuses sur glace feraient un malheur dans le Vieux-Port… Une patinoire climatisée, c’est bien. Une patinoire où on peut s’adonner à une compétition d’autos tamponneuses sur glace, c’est génial!


Sources: BBC, Bloomberg, Business Insider, communiqués, Fast Company, , Quartz, Wall Street Journal, Yahoo, Youtube.

Suivez-moi sur Twitter:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

08:38 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Voici quelques recommandations d’analystes.

Salesforce confirme l'achat de Slack pour 27,7G$US

01/12/2020 | AFP

Avec l'achat de Slack, Salesforce pourra entrer en compétition plus frontale avec Microsoft.

COVID-19: dès vendredi, tous les commerces resserreront les règles

Il y a 26 minutes | La Presse Canadienne

Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller de 1000 $ à 6000 $ a dit Geneviève Guilbault.