10 choses à savoir mardi

Publié le 10/04/2018 à 08:00

10 choses à savoir mardi

Publié le 10/04/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 3: Ce superbe hôtel en plein Arctique produira plus d’énergie qu’il n’en consommera. (Image: Snøhetta)

3702$ pour un logement «abordable», le Canada n'aime plus Tim Hortons, cet hôtel dans l'Arctique est magnifique et d'autres nouvelles à lire en ce mardi 10 avril.

1- Un 3 et demi à 3702$ par mois est considéré comme «abordable». Le coût des loyers varie grandement d’une ville à l’autre, et à Vancouver, où le marché immobilier chauffe à blanc depuis des années, l’administration municipale a décidé de mettre à jour sa définition de «logement résidentiel abordable». Alors, cette année, un trois et demi dans l’ouest de la ville est considéré comme tel s’il coûte 3702$ par mois. Ce montant grimpe à 3365$ dans l’est de Vancouver, et descend à 1730$ pour un appartement ne comptant qu’une seule pièce, selon le site Straight. Le prix typique d'un trois et demi à Montréal étant au moins trois fois moins cher, on peut toujours se consoler un peu…

Van

2- C’est la fin d’une époque : l’histoire d’amour entre le Canada et Tim Hortons est terminée. Le café bon marché de la chaîne canadienne a longtemps fait partie de l’image qu’on se fait du Canada. Mais cette année, c’est terminé. L’étude annuelle sur l’appréciation des grandes marques de Léger Marketing et de National a vu Tim Hortons chuter du 4e au 50e rang des marques les plus respectées au pays. Comme le rappelle Vice, c’est la première fois que Tim débarque du Top 10. Et pour une débarque, c’en est toute une…

tim

3- Ce superbe hôtel en plein Arctique produira plus d’énergie qu’il n’en consommera. Le Svart Hotel de la firme norvégienne Snøhetta sera construit à la base du mont Almlifjellet, en Norvège. Celui-ci aurait la même forme ronde que le nouveau campus d’Apple, et sera conçu de manière à produire davantage d’énergie qu’il en aura besoin pour opérer normalement. Le bâtiment lui-même ne consommera que 15% de l’énergie nécessaire pour un bâtiment normal comparable. Les panneaux solaires sur le toit ont d’ailleurs été conçus pour capter le maximum des rayons du soleil durant toute la journée, tandis que la climatisation a été remplacée par un ingénieux système d’aération et de terrasses qui limite l’exposition durant les journées chaudes. «Tout ça est incontournable pour préserver l’environnement arctique» de l’hôtel, expliquent les architectes, à Dezeen.

svart

svart

4- Après #deletefacebook, #deletemessenger. Facebook est énorme, et sa messagerie n’est pas moins négligeable non plus. Chaque mois, 1,2 milliard d’utilisateurs y vont pour s’échanger toute sorte d’information. Le hic, c’est que Facebook a ses propres idées de ce qu’elle peut faire avec le contenu de votre boîte de messagerie, et certains internautes estiment qu’il est temps de lui retirer la permission de fouiller dans leurs messages privés. Ou de réserver certains privilèges, comme effacer ses anciens messages, aux seuls dirigeants de Facebook. «Vu le nombre de messageries qui existent, il n’y a aucune raison de continuer à utiliser Messenger», constate Business Insider.

5- Le chiffre du jour : 1,8 million $US par jour (pour le jeu mobile de l'heure sur iOS). A-t-on trouvé le prochain Minecraft? La version pour iPhone et iPad du jeu multijoueur FortNite : Battle Royale est l’application mobile de l’heure, les joueurs achetant pour 1,8M$US d’objets virtuels divers, selon le site Sensor Tower.

ios

6- Les marchés américains devraient rebondir avec aplomb, mardi matin. Le discours d'ouverture du président chinois à l'occasion du «Davos asiatique» de Boao apaise les craintes d'une guerre ouverte avec les États-Unis. Dans notre revue boursière complète, on revient sur le nouveau programme de fidélité de Canadian Tire, on spécule sur les résultats d'Air Canada et on constate que ça ne regarde pas si bien que ça pour Cinéplex.

7- Ces employés doivent payer 10000$US s’ils souhaitent quitter leur emploi. Parlez-nous d’une mesure dissuasive musclée… Les annonceurs des 193 stations de télé américaines du Sinclair Broadcast Group sont forcés de lire des bulletins défendant la position du président américain Donald Trump contre les grandes chaînes d’information, et s’ils décident de quitter leur emploi, leur contrat d’embauche les obligera à payer une pénalité compensatoire pour la durée restant à ce contrat. Cette clause est illégale, mais formulée d’une façon qui décourage les employés d’agir librement. En prime, l’employeur a inclus une clause de non-concurrence qui empêcherait ces professionnels de poursuivre la même carrière chez un rival. «Les entreprises qui agissent de la sorte profitent d’un levier de négociation accru face à leurs employés», déplore l’avocate Terri Gerstein, dans le Guardian, qui demande à ce que le gouvernement américain agisse afin d’éliminer ces clauses contractuelles abusives.

8- En fin de compte, on ne sait pas trop pourquoi Spotify vaut 26 milliards $US. Présentez-vous à la banque et demandez une hypothèque sur tous vos biens «intangibles». Combien allez-vous obtenir, selon vous? C’est, en quelque sorte, le problème des banques ces jours-ci, alors que de plus en plus d’entreprises sont créées à partir de choses très abstraites : propriété intellectuelle, marque, mégadonnées, etc. «Les biens intangibles sont généralement invisibles en termes comptables. Prenez Spotify : ses actifs tangibles comptent pour moins d’un pourcent de sa valeur de 26 milliards $US», observe Bloomberg. Et pourtant, en ce moment, les actifs intangibles représentent plus de 80% de la valeur du S&P500…

9- Avez-vous vu le transport collectif hi-tech selon Elon Musk? Imaginez un croisement entre un autobus autonome et le réseau Hyperloop. Les véhicules surgiraient du sol pour déposer ou récupérer les passagers, et se déplaceraient sans conducteur à travers un réseau souterrain, à des vitesses pouvant atteindre 200 km/h. C’est résolument hi-tech, mais on se demande si un bon vieux métro n’est pas plus sécuritaire…

10- Ce sac à dos en cuir est en fait fabriqué à partir de papier. Des designers berlinois soucieux de créer une marque environnementale ont lancé un projet de financement sur le web afin de créer le Paper, un sac à dos dont la coquille externe a toutes les apparences (et la résistance) d’un tissu ou d’un cuir traditionnel, mais dont le matériau principal est du papier.


Sources: Bloomberg, Business Insider, Dezeen, Les Affaires, Sensor Tower, Straight, The Guardian, Twitter, Vice, Youtube.

Suivez-moi sur Twitter:

Suivez-moi sur Facebook:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 

À la une

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.

Twitter: un rendement assuré de 43%?

EXPERT INVITÉ. Le titre de Twitter se négocie à 37,80$US, 43% sous le prix offert par Elon Musk. Pourquoi?