10 choses à savoir lundi

Publié le 05/06/2017 à 08:33

10 choses à savoir lundi

Publié le 05/06/2017 à 08:33

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 10: ce bac solaire pourrait aider Montréal durant ses (nombreux) festivals. (Source: BigBelly)

Bon lundi 5 juin! Voici dix informations qui méritent votre attention aujourd'hui. 

1- Après les hamburgers et les sauces secrètes en épicerie, McDonald’s se lance dans… la mode? La chaîne américaine s’est associée avec le fabricant de vêtements japonais Beams afin d’offrir une série d’articles de mode à l’effigie de son produit le plus populaire : le Big Mac. Au programme : des chandails, des casquettes, des sacs à main et des étuis pour iPhone affichant fièrement l’image du hamburger à deux étages qui a fait la renommée de McDonald’s partout sur la planète. Ces items ont été officiellement lancés vendredi dernier, via le site web du détaillant japonais Rakuten, dans le cadre d’une campagne de promotion pour la sauce à Big Mac, qui débarque dans les épiceries ces jours-ci, au Japon. Le tirage de chacun de ces accessoires est limité à 300, observe le site Moneyish, mais avis aux intéressé(e)s, Rakuten offre la livraison internationale…

McDo

2- Hausse du salaire minimum : aucun impact sur les prix, même un an plus tard. Le salaire minimum à Seatlle est passé à 12,50$ l’heure il y a un an (une hausse de 11 %), en vue d’être porté à 15$/h en janvier. Évidemment, ça suscitait des craintes de toutes parts : les prix dans le commerce de détail vont exploser, les entreprises devront réduire leurs effectifs, et en bref, l’impact négatif sera plus important que le positif. Erreur, conclut une étude tout juste publiée par l’Université de Washington, qui n’a découvert «aucune, ou très peu de preuves» d’une hausse des prix liée à l’augmentation du salaire minimum. «Nous avons regardé dans les épiceries, les pharmacies, là où les gens à faible revenu font leurs achats, et le fait est que nous n’avons observé aucune hausse des prix», résume Jacob Vigdor, professeur en politique gouvernementale à l’Université de Washington, sur Fast Company. Une seule exception : les restaurants, où la hausse moyenne des prix est de 7-9 %.

3- L’héroïne dans Wonder Woman n’est pas celle que vous pensez. En une fin de semaine, cette mégaproduction hollywoodienne qui met en vedette l'actrice Gal Gadot est devenue le film le plus lucratif jamais réalisée par une femme, soit Patty Jenkins. En prime, le film pourrait avoir un impact réel et majeur sur la valeur de Time Warner. Le studio derrière cette production verrait ainsi son action bondir de 20 % en Bourse, selon la publication spécialisée américaine Barron’s. Le weekend d’ouverture de Wonder Woman lui a permis de récolter plus de 223 millions $US à l’échelle mondiale, ce qui en fait le troisième plus important succès commercial pour les superhéros de la famille DC Comics, un univers rival à celui de Marvel (Disney). Time Warner en est à son deuxième coup de circuit en 2017, après Kong : Skull Island, qui a récolté plus d’un demi-milliard depuis son lancement en mars dernier. «C’est important, car le studio compte tourner des suites à ces films», explique Reuters. Sans parler de la fusion tant attendue entre Time Warner et AT&T


4- Malgré les attaques terroristes, voici la preuve que les Londoniens demeurent de parfaits gentlemen. L’attaque du pont de Londres qui a fait six morts et une quarantaine de blessés le weekend dernier a forcé l’évacuation d’urgence de plusieurs commerces du quartier environnant. Il y a d'abord eu cette vidéo virale d'un type se sauvant au pas de course tentant de ne pas renverser sa bière. Puis hier, alors que la nation était encore sous le choc, Richard Angell, est retourné visiter le bar Arabica du Borough Market afin de régler sa note, et surtout, d’offrir un généreux pourboire aux employés. «Je dois régler ma facture. Surtout, je dois laisser un pourboire aux employés qui ont pris soin de nous, alors qu’ils auraient dû se mettre à l’abri», a-t-il dit, en entrevue, à Buzzfeed. Le Londonien entend ainsi retourner à son estaminet favori à la première occasion. «Ces gens [les terroristes] ne devraient pas l’emporter. Londres est la plus belle ville au monde, et ce quartier est un de mes coins préférés de cette ville. Je ne laisserai pas les actes barbares d’une poignée de lâches changer ça.»


5- Ceci pourrait être la semaine la plus importante de l’histoire d’Apple. Du point de vue de ses actionnaires, du moins. Tim Cook a promis de doubler les revenus que son entreprise tire de ses services, incluant l’App Store, d’ici 2020. Pas une mince tâche, pour une multinationale ayant une capitalisation de plus de 800 milliards $US… Pour y arriver, il faudra convaincre les créateurs d’applications de la valeur de sa plateforme. Et le meilleur moment pour le faire est durant la conférence des développeurs Apple, qui s’ouvre justement cet après-midi en Californie. Cook ne manquera pas de rappeler que sa boutique d'applications leur a permis d’empocher 70 milliards $US depuis son ouverture en 2008. Selon CNBC, quatre défis devront être relevés par Apple pour continuer dans cette voie et atteindre ses objectifs : faire de son assistant numérique Siri une plateforme plus attrayante que celles d’Amazon, Google et Microsoft, tenter une offensive du côté du contenu vidéo et musical exclusif afin de se démarquer de Netflix, notamment, envoyer un signal clair pour relancer les ventes d’ordinateurs Mac, et enfin, trouver une solution au ralentissement des ventes d’iPhone en Chine. Gros programme en perspective!

wwdc

6- Les Bourses expriment un besoin de reprendre leur souffle lundi, après avoir touché de nouveaux sommets la semaine dernière, et ce en dépit de données économiques décevantes (il y a eu moins d’emplois créés que prévu aux États-Unis en mai). Le doute à propos de l’effet Trump sur l’économie pourrait devenir plus présent. À cela s’ajoute un contexte géopolitique de plus en plus éclaté. Outre les attentats survenus à Londres ces derniers jours, voilà que les nations arabes coupent les ponts avec le Qatar. Cela n’a pas encore eu d’effet boeuf sur les cours du pétrole, puisque le baril de Brent se déleste de 0,82% ce matin. Dans notre revue de marché, on vous parle aussi de la société minière montréalaise Osisko, qui vient de réaliser un autre grand coup.

7- Un nouveau virus chinois aurait déjà infecté 250 millions d’ordinateurs et une entreprise sur cinq dans le monde. Appelé «Fireball», ce nouveau virus serait «la plus importante menace informatique de l’histoire», selon la firme de sécurité Check Point, qui l’a révélée au public hier. Heureusement, son comportement n'a pas encore fait trop de dommages sur les postes infectés. Il servirait à générer des faux clics et du faux traffic web pour une firme publicitaire chinoise appelée Rafotech. Le virus n’est pas inoffensif pour autant, avertit Fortune, selon qui il permettrait à ses créateurs d’exécuter certaines commandes à distance, créant ainsi un éventuel réseau d’ordinateurs zombies gigantesque. À titre comparatif, Mirai, le virus qui a fait tomber plusieurs sites web américains en décembre dernier, comptait sur 120 000 appareils infectés… Alors, protégez-vous! 

8- Des stimulateurs cardiaques vulnérables aux attaques informatiques! La firme de recherche américaine WhiteScope a comparé sept modèles de stimulateurs cardiaques et son constat est sans équivoque : des milliers de failles permettraient à des pirates d’y avoir accès et même d’en prendre le contrôle, ce qui met en danger la vie de leurs utilisateurs. Ces failles se situent principalement dans les systèmes de transmission des données accompagnant ces dispositifs. Ceux-ci transmettent au médecin de l’information tirée des stimulateurs par Internet, y compris la clé de chiffrement permettant de communiquer avec le stimulateur. Le médecin peut ensuite ajuster le comportement du stimulateur à l’aide d’un second dispositif électronique. Comme les stimulateurs acceptent les directives provenant de n’importe quel dispositif compatible, il suffit d’en obtenir la clé pour envoyer n’importe quelle commande. C’est inquiétant. Surtout que la télémédecine n’en est qu’à ses balbutiements. «Si tout ce qu’il faut, c’est qu’un médecin s’enregistre avec un mot de passe, vous risquez de trouver des Post-it avec les mots de passe écrits dessus collés sur ces appareils», craint un spécialiste cité par Quartz. Pour éviter une catastrophe, le secteur de la santé devra non seulement se méfier des virus et des bactéries, mais aussi, des virus informatiques…

9- À l’agenda lundi, conférence de presse du maire de Montréal, Denis Coderre, et du ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, portant sur l'emplacement connu sous le nom de l'Hippodrome de Montréal(14h, Hall d'honneur, hôtel de ville de Montréal). Conférence de Mark Romoff, Macky Tall et Pierre Anctil sur le développement des infrastructures au Canada(13h, Hôtel Le Centre Sheraton). Lancement du numéro d’été 2017 de Gestion HEC Montréal qui présente un dossier sur la culture et le divertissement intitulé « L’art d’oser en affaires », présenté par Sylvain Lafrance, directeur de la revue Gestion HEC Montréal et Marc Blondeau, PDG de la Place des Arts(17h, salon urbain de la Place des Arts, 1600 rue St-Urbain à Montréal). Le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, tient une conférence de presse au cours de laquelle il annonce des investissements pour l'aménagement des cours d'école du Québec(10h, École Coeur-Vaillant-Campanile, 3645, chemin Sainte-Foy). La ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet, et la présidente de Tourisme Mauricie, Valérie Bourgeois, annoncent la reconduction d'une aide financière pour le développement touristique de la région de la Mauricie(11h, Centre d'histoire de l'industrie papetière Boréalis). La Ville de Québec lance un projet-pilote en biodiversité(10h30, Édifice F.X.-Drolet). Conférence de presse de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), à l'occasion de son 65e congrès, qui se déroulera sur le thème Voir loin, viser juste(10h30, Palais des congrès).

10- Ces «poubelles solaires» sauveraient le rues de Montréal durant ses (nombreux) festivals. Voilà une invention qui pourrait simplifier la gestion des déchets que les gens laissent derrière eux dans les rues de la ville. La poubelle BigBelly a vu le jour en Angleterre, mais on la trouve déjà dans plusieurs villes nord-américaines. Alimenté par l’énergie solaire, son système lui permet de contenir huit fois le volume de déchets ou de matière recyclables d’une poubelle ou d’un bac à recyclage normal. Ça évite ainsi de voir les déchets joncher le sol autour d'une poubelle trop pleine...


Sources: Buzzfeed, CNBC, Fast Company, Fortune, Les Affaires, Moneyish, Quartz, Reuters, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section

De bonne source: Martin Daraiche
Édition du 21 Septembre 2019 | Les Affaires

image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Les entrepreneurs, ces héros

Édition du 21 Septembre 2019 | Marine Thomas

ÉDITO. It’s lonely at the top. Qu’on le veuille ou non, la dynamique change lorsqu’on grimpe les ...

Pour une intervention sensée en santé mentale

Édition du 21 Septembre 2019 | Simon Lord

DROIT DES AFFAIRES. Une des fortes tendances en matière de relations de travail cette année est celle des cas...

Catherine Dagenais, la première femme à la tête de la SAQ

18/09/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «N’hésitez pas à vous lancer, à dire à vos supérieurs ce que vous voulez apprendre», dit Mme Dagenais.