10 choses à savoir lundi

Publié le 29/05/2017 à 08:28

10 choses à savoir lundi

Publié le 29/05/2017 à 08:28

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 2: cet accessoire pour vélo va révolutionner le transport urbain. (Photo: TreGo)

Bon lundi! Voici dix informations qui méritent votre attention en ce 29 mai. 

1- Ces maisons ingénieuses font contrepoids au coût grimpant de l'immobilier. Des étudiants en architecture urbaine de l’Université d’Auburn en Alabama ont voulu répondre à la question : comment concevoir des maisons attrayantes pour tous, mais assez abordables pour des gens vivant sous le seuil de la pauvreté? Réponse : les «20K Homes», des maisonnettes ne coûtant pas tout à fait 20 000 $US (27 000 $CA) une fois assemblées. Les matériaux à eux seuls ne coûtent que 14 000 $. Et pourtant : ces matériaux et la conception rend ces maisons plus solides que les normes minimales imposées dans le sud des États-Unis, où ouragans et autres désastres sont monnaie courante. Les techniques de construction sont quant à elles si innovatrices qu’il a fallu rencontrer les autorités pour leur expliquer toute l’affaire. «Elles sont construites comme des avions, plus que des maisons», explique Rusty Smith, directeur associé du Rural Studio de l’Université d’Auburn, à Fast Company. Ces maisons existent déjà dans le petit village de Serenbe, en Alabama, mais l’objectif du projet est de publier les plans de ces maisons, tout à fait gratuitement, sur Internet.

20K

20K

20K

2- On a l’idée du siècle pour les BIXI 2.0. Cette mise à niveau pourrait révolutionner le transport à deux roues, en ajoutant… une troisième roue. Le TreGo est un petit chariot qui permet de faire ses courses normalement. On y fixe un panier et on peut y entasser son épicerie. On y accroche un grand sac à dos et on peut partir en expédition. Même les livreurs seront servis, sa plateforme ayant la même taille que celle d’un petit chariot d’entrepôt… Et la beauté de la chose : ce petit accessoire remplace la roue avant de n’importe quel vélo en un clin d’œil, le transformant en tricycle à la fois utile et maniable. Ça semble ingénieux? C’est présentement sur Kickstarter, où la campagne de sociofinancement devrait être complétée dans les prochains jours. Et avec un peu de chance, ce sera à l’avant de vélos à Montréal le printemps prochain…


3- On vous laisse imaginer le meilleur slogan publicitaire pour ce papier hygiénique… Antonio Battaglia est un avocat mexicain entrepreneur à ses heures. Il vient de mettre en marché un nouveau papier hygiénique qu’il appelle le Trump Paper. À l’effigie du président américain Donald Trump, son slogan officiel est «de la douceur sans frontière». Évidemment, on peut imaginer une tonne de variantes, mais le coup de marketing derrière ce projet n’est pas fortuit : les profits générés iront à des organismes venant en aide aux migrants mexicains désirant effectuer ce fameux voyage vers le nord, jusque chez l’Oncle Sam. «Je voulais poser un geste, pas de moquerie ni même de vengeance, mais un geste positif», explique M. Battaglia, sur Fusion. «L’idée est de venir en aide aux migrants et aux déportés», les appuyer plutôt que d’essayer de les freiner coûte que coûte. Un rouleau à la fois.

Trump

4- Le roi de Belgique défié par le roi du hamburger. «Peuple belge, l’heure est venue pour vous de décider qui, de Philippe ou de Whopper, sera à même de régner.» Voilà, en une phrase, la première campagne pub de Burger King au pays de la bière, où la chaîne canadienne compte ouvrir son premier restaurant à la fin juin. «Who is The King?», demande-t-on, sur le site éponyme de la campagne, une question qui fâche la famille royale belge, dit la BBC. Une demande formelle aurait été faite auprès de la châine de restauration rapide, pour à tout le moins troquer le dessin du roi Philippe pour quelque chose de plus approprié. Sur le site, on a le choix d’élire son roi favori, mais le Whopper, l’iconique burger de Burger King, est outrageusement encouragé. C’est fait avec un humour manifeste, mais en Belgique comme ailleurs, on ne badine pas avec la royauté…

king

5- Voici pourquoi il ne faut jamais cliquer sur le lien de désabonnement des infolettres. Oui, on le sait, la loi canadienne C-28 sur les pourriels entrera formellement en vigueur le 1er juillet prochain. Mais on doute qu’elle ait un quelconque effet sur les courriels en provenance de l’extérieur du pays. Et même si ceux-là aussi, contiennent un lien vers un désabonnement automatisé, cliquer dessus peut entraîner un effet de chaîne plus que désagréable. «Quand vous cliquez, vous serez désabonnés de cette liste, mais vous serez automatiquement abonnés à une foule d’autres», explique un fin connaisseur de cette industrie sur Market Watch. Aux États-Unis, «la loi dit que vous devez désabonner un internaute qui en fait la demande. Mais cette loi ne dit pas que vous ne devez pas immédiatement les abonner à tout plein d’autres envois!» L’intérêt d’une telle pratique? Quand vous cliquez, vous prouvez que votre adresse courriel est valide, et que vous, un humain, la consultez au moins une fois de temps en temps. En termes de marketing, cette adresse a soudainement beaucoup plus de valeur. Alors, gare aux infolettres étrangères!

6-Les Bourses américaines étant fermées pour le Memorial Day, l’action sera limitée à la Bourse de Toronto lundi. Les investisseurs semblent avoir fait peu de cas des nouveaux tests de missiles menés par la Corée du Nord au cours des dernières heures, la Bourse de Hong Kong progressant par exemple pour une septième séance de suite. Les titres de Bombardier et de BlackBerry devraient animer la journée tranquille qui se dessine compte tenu des changements de recommandation des analystes. Lisez notre revue complète des marchés ici.

7- Malgré ce que disent Facebook et Elon Musk, vous ne ferez pas de télépathie avec votre PC de sitôt. Les déclarations à l’emporte-pièce ont fusé de toutes parts, ces dernières semaines. Du côté de Facebook, Regina Dugan, qui pilote la R-D au sein du fameux «Building 8» de son campus californien, a exprimé son souhait qu’on puisse, bientôt, composer 100 mots à la minute sur son PC avec la pensée seulement. De son côté, Musk et sa nouvelle entreprise Neuralink espèrent pouvoir télécharger des pensées sur ordinateur sous peu. Tout ça est bien beau, mais c’est davantage de la fiction que de la science, rappelle Pascal Kaufman, chercheur et cofondateur de Starmind, une entreprise américaine spécialisée en IA, sur Venture Beat. «Même si plusieurs ingrédients proposés par Facebook et Musk existent déjà, ça ne fait pas d’eux des chefs cuisiniers», dit-il. «On doit d’abord décoder le langage naturel du cerveau, et ça, on n’y est pas encore.»

8- Les ordinateurs bannis sur tous les vols vers les États-Unis? Craignant que des bombes puissent y être dissimulés, les autorités américaines songent à élargir l’interdiction des gros appareils électroniques dans l’avion à tous les vols devant atterrir chez eux. «C’est vraiment l’obsession des terroristes : abattre un avion en vol, particulièrement un avion américain, bondé d’Américains à bord», a déclaré le directeur américain de la Sécurité intérieure, John Kelly, à Fox News. Comme le rappelle L’Express, cela prolongerait une mesure similaire imposée en mars dernier sur les vols en provenance de sept pays du Moyen-Orient. On ne sait pas encore comment le Canada sera considéré dans ce contexte, mais Ottawa avait déjà exprimé son désir de suivre la directive américaine. De quoi semer la pagaille au sein de la communauté internationale de gens d’affaires, habitués à abattre du boulot à 33 000 pieds dans les airs…

9- À l’agenda lundi, Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, prononce une allocution à la tribune du Cercle canadien de Montréal(12h, Palais des congrès). Inauguration de la première serre communautaire multifonctionnelle de la métropole en présence du maire de Montréal, Denis Coderre(11h, 215, Dufresne). Conférence de presse de l'UMQ sur projet de loi 122(11h, Hôtel de ville, salle de réception). Dix-huit ambassadeurs culturels sont décorés de l'Ordre des arts et des lettres du Québec, dont Yvon Deschamps, Diane Dufresne, Denise Filiatrault, Kent Nagano et des membres d'Arcade Fire. (17h00, Centre Phi).

10- Qu’est-ce qui est plus in que boire un latté avec son iPhone à la main? Un latté dans une boîte d’iPhone! La combinaison parfaite de design et d’art… avec du lait. Le truc est simple : il suffit de trouver une vieille boîte d’iPhon, d’y verser un ou deux espressos, d’ajouter du lait chaud, puis de finir le tout avec une mousse permettant de recréer le logo d’Apple. Pas sûr combien de temps la boîte résiste au liquide, par contre… On imagine que les clients du café Everyman Espresso de New York ne prennent pas trop le temps de le déguster…


Sources: BBC, Fast Company, Fusion, L'Express, Les Affaires, Market Watch, Mashable, Venture Beat, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.