10 choses à savoir lundi

Publié le 23/01/2017 à 07:35, mis à jour le 23/01/2017 à 11:16

10 choses à savoir lundi

Publié le 23/01/2017 à 07:35, mis à jour le 23/01/2017 à 11:16

Par Yannick Clérouin, Alain McKenna et Julien Abadie

point 1: Ces pommes canadiennes qui ne brunissent pas à l'air libre ne seront pas disponibles tout de suite au Canada.

Bon lundi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce lundi 23 janvier.

1-Ces pommes canadiennes qui ne brunissent pas à l'air libre ne seront pas disponibles tout de suite au Canada. Développée pendant 20 ans par le Canadien Neal Carter, pdg d'Okanagan Specialty Fruit, la Pomme Arctique a la particularité de ne pas brunir lorsqu'on commence à la croquer. Le secret? Une modification génétique évidemment. Tenu pour responsable de ce changement de couleur, le gène produisant le polyphenol oxidase a été purement et simplement réduit au silence. Prête à atterrir sur les étals des épiceries, cette nouvelle pomme canadienne va connaître son baptême du feu sur le marché… américain. Comme nous le raconte CBC, elle sera d'abord disponible dans seulement une dizaine de magasins du Midwest. L'objectif: savoir si l'acheteur est réceptif. «Nous allons apprendre de notre expérience américaine et nous allons ramener ce produit au Canada», a promis le pdg jeudi dernier au micro de CBC, avant d'ajouter que ça pourrait prendre deux à trois ans avant de passer à une distribution large. «C'est étonnamment compliqué d'introduire un nouveau produit sur le marché.» Conscient que son produit peut effrayer en des temps où les OGM sont pointés du doigt, Carter essaie de jouer la carte de la discrétion: les pommes seront d'abord vendues en tranche aux États-Unis où rien ne mentionnera qu'elles ont été génétiquement modifiées. «Nous ne voulons pas diaboliser le produit avec un gros autocollant OGM dessus», explique-t-il. Un professeur d'université spécialiste des OGM assure de son côté que si Santé Canada approuve le produit, il n'y a absolument rien à craindre. Reste à voir si les consommateurs seront de cet avis.



2-Acceptez donc une petite réduction de 2% sur votre facture pour financer la croissance de Lowe’s Canada. C’est ce que la direction de la division canadienne du géant américain de la rénovation aurait demandé à ses fournisseurs dans une lettre qui leur a été transmise le 13 janvier, rapporte la publication spécialisée Hardlines. La lettre signée par Alain Brisebois, vice-président et chef de la direction commerciale chez Rona, fait état des efforts de l’entreprise pour combiner les activités des enseignes Lowe’s et Rona et pour améliorer les ventes dans ses magasins. Elle demande ensuite aux distributeurs de contribuer à financer le coût associé à la croissance de Lowe’s au Canada en acceptant une réduction de 2% sur toutes les factures. Les nouveaux termes sont rétroactifs en date du 1er janvier. Comme le souligne Hardlines, cette pratique est assez peu répandue dans le secteur de la rénovation, mais elle a été employée dans le secteur de l’alimentation. Rappelons-nous que Sobey’s avait demandé une réduction de 1% à ses fournisseurs après l’acquisition de Safeway en 2013. Ses rivales lui avaient rapidement emboîté le pas. La direction de Lowe’s insiste sur le fait que cette mesure n’ira pas grossir la marge bénéficiaire de l’entreprise, mais servira à mousser les ventes, ce qui sera bénéfique tant pour le détaillant que ses fournisseurs. Reste à voir si ce message convaincra ces derniers.

3-Vous voulez accroître vos ventes rapidement? Apprenez à vos employés à lire vos états financiers. C’est le conseil que donne la pâtissière en chef Wendy Achatz, qui gère une chaîne de pâtisseries aux États-Unis, après avoir elle-même constaté le problème au sein de sa PME. Les gérants de ses succursales ne constataient pas l’effet de leurs efforts sur les revenus de l’ensemble de l’entreprise. L’entrepreneure a donc décidé d’ouvrir ses livres, et d’offrir un incitatif: 100$ par mois à celui ou celle qui connaissait la plus grosse hausse des ventes. Comme l’a noté le site Inc, le résultat a été plus que concluant, avec des affaires en hausse de 23% et 25% par mois, dans certains cas. «Aux dirigeants d’entreprises qui cherchent des outils pour améliorer le sentiment d’appartenance des employés, ainsi que leur productivité et, ultimement, les profits: aider les travailleurs à mieux comprendre les finances (de l’entreprise) peut vraiment aider.» Des indicateurs de performance (les fameux «KPIs») à la marge bénéficiaire, il n’est peut-être pas bête de familiariser les employés avec ces termes en apparence simples quand on a l’expérience en finance ou en gestion, mais souvent méconnus de la plupart des gens, conclut l'article.

4-Le film sur Bre-X qui n’est pas un film sur... Bre-X. Gold sera à l'affiche à partir du 27 janvier prochain et il a tout d’un classique hollywoodien: aventure, mystère, corruption, avarice, complot et images saisissantes. Le long métrage, qui met en vedette l’acteur Matthew McConaughey, est inspiré d’un des plus grands scandales financiers du pays: l’histoire de la minière Bre-X survenue dans les années 1990. L’histoire du film ressemble en tous points à celle de l’ancienne minière de Calgary, mais comme le précise le Financial Post, l’entreprise a été rebaptisée Washoe Mining et déménagée au Nevada notamment pour des raisons juridiques. Pour bien des gens qui ont vécu le scandale Bre-X, l’histoire est semblable à un scénario d’Hollywood. Un film à voir pour constater si la réalité dépasse bel et bien la fiction!

5-Il y a une raison simple à la grogne ambiante: les salaires sont en chute libre. Le Forum de Davos a soulevé plusieurs enjeux majeurs cette dernière semaine, mais aucun ne semble mieux résumer l’ambiance du moment sur la planète que celui du salaire de la génération des milléniaux. Ce groupe appelé à prendre la relève des baby boomers en tant que plus important groupe démographique sur la planète est la première génération de l’ère moderne à se voir offrir des conditions salariales moins bonnes que celles de leurs parents. Et pas qu’un peu: sur son site, le World Economic Forum, estime à 43 % la chute du salaire moyen pour ces nouveaux venus sur le marché du travail. Ça explique pourquoi, aux États-Unis, au Japon, au Canada ou ailleurs, les jeunes sont plus nombreux à demeurer chez leurs parents jusque dans la trentaine. Ils sont aussi moins nombreux à se lancer en affaires. Bref, l’avenir s’annonce peu optimiste. Le WEF ne fait rien pour les consoler. «Avec la demande en talent et en aptitudes qui change sans cesse, les milléniaux, en particulier, et les autres générations, auront besoin de l’aide des gouvernements ou des entreprises pour rester employés jusqu’à l’âge de la retraite.»

6-En Bourse, la semaine devrait débuter en légère baisse, les investisseurs se montrant prudent en ce début d'ère Trump et tandis que la saison des résultats trimestriels entre dans une phase accélérée. Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq reculent de respectivement 0,15%, 0,06% et 0,19% peu avant l'ouverture officielle. Lisez notre revue de marché complète.

7-Des histoires d’amour qui coûtent 16000$. Il est facile de piéger les gens quand le coeur fait oublier la raison. Les fraudes sentimentales sur le Web ont atteint un nouveau sommet de 39 millions de livres (près de 65M$CA) dans le monde, selon le National Fraud Intelligence Bureau.  Quelque 3889 personnes se sont fait voler en moyenne 10000 livres(16000$). Le stratagème de liaison amoureuse des escrocs est simple: ils feintent un intérêt et, après avoir gagné la confiance de leurs victimes, ils leur demandent de l’argent pour toutes sortes de raison. Le scénario typique: le fraudeur demande un montant d’argent pour effectuer un vol afin de rencontrer la victime, car il est un militaire basé à l’étranger, ou encore pour financer une chirurgie. Une mère célibataire de North Yorkshire, en Angleterre, risque de devoir déclarer faillite personnelle après avoir perdu plus de 300000 livres(près de 500000$CA) dans une telle arnaque à la suite d'une rencontre sur le site Match.com, raconte la BBC. Cela apparaît simple, il ne faut jamais envoyer de l’argent à un inconnu rencontré sur le Web. Malheureusement, bien des gens vont encore se faire duper.

8-Si rien d’autre ne fonctionne, cette application va définitivement vous sortir du lit. Pas d’alarme stridente, de seau d’eau sur la tête ou de recours à une quelconque technique obscure pour MoneyAlarm 2. L’application pour appareils iOS vous demande de fixer un montant d’argent et une heure de réveil. Si vous n’appuyez pas à temps sur le bouton, l’argent est viré vers le compte de l’éditeur de l’application dans les deux minutes qui suivent. Sur le site Product Hunt, l’éditeur en question explique son choix de récupérer la mise, plutôt que de la refiler à une œuvre de charité, simplement : «Ça aurait été une excuse facile pour prolonger son sommeil : «Oh, je peux dormir une heure de plus, c’est pour une bonne cause.» Quand on dit que le temps, c’est de l’argent… Ou qu’il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers… Ou que le profit appartient à ceux qui se lèvent tôt… Bref, vous voyez le topo!

9-À l’agenda lundi, le Cercle canadien de Montréal invite les membres des médias à un dîner conférence en présence d'Isabelle Hudon, chef de la direction, Québec et vice-présidente principale, solutions clients, à la Financière Sun Life Canada(12h, Hôtel Le Centre Sheraton Montréal). Le PDG de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, et le PDG de Québec International, Carl Viel, dévoilent les 23 entreprises qui formeront la quatrième cohorte de Passeport PME, un programme d'accompagnement à l'internationalisation(9h00 à 10h30, Caisse de dépôt et placement du Québec, place Jean-Paul-Riopelle). À Saguenay, assemblée publique citoyenne avec le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée(19h, hôtel Delta Saguenay, salle Chomina, 2675, boulevard du Royaume). Le géant de la restauration rapide McDonald's(NY., MCD) dévoile ses résultats du quatrième trimestre.

10-À qui la chance? À 250 millions $US, ce manoir est la résidence la plus chère actuellement en vente en Amérique. Et elle est livrée bien équipée: le promoteur Bruce Makowsky inclut quelque 150 œuvres d’art, une collection d’automobiles et de motos de performance qu’il évalue à plus de 30 millions de dollars, ainsi qu’un héliport où trône un hélicoptère non-fonctionnel (pour l'anecdote, c'est celui qui a été utilisé dans la série télé Airwolf). Ses 38000 pieds carrés de superficie intérieure comptent 12 chambres à coucher, 21 baignoires, une salle de quilles à quatre allées et, bien entendu, un cinéma maison pouvant confortablement asseoir 40 personnes. Ce manoir de Bel-Air, en banlieue de Los Angeles, ne restera pas au sommet des résidences les plus coûteuses longtemps, selon Bloomberg: une autre maison présentement en construction pas loin de la Cité des Anges devrait bientôt être mise en vente pour la modique somme de... un demi-milliard de dollars US! La misère des riches quoi.

Sources: Les Affaires, communiqués, Hardlines, PC, , BBC, Inc, Bloomberg, Financial Post, CBC,


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 07/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.