10 choses à savoir lundi

Publié le 15/01/2017 à 21:45

10 choses à savoir lundi

Publié le 15/01/2017 à 21:45

Par Yannick Clérouin, Alain McKenna et Julien Abadie

Point 1: Les CSeries 300 d'Air Baltic font l'unanimité dans la compagnie et parmi les passagers.

1-Air Baltic: tout le monde est en amour avec la C-Series de Bombardier. Le vent est-il en train de tourner pour le fabricant québécois? Jeudi dernier, le PDG d’Air Baltic, Martin Gauss, a déclaré que ses nouveaux avions dépassaient les attentes. Et pas seulement celles de l’entreprise lettone. Celle des passagers également, ce qui est plutôt inhabituel. «Leur comportement efficace et tout en douceur s’est vu complimenté des nombreuses remarques positives que nous envoient nos clients, à propos de l’expérience de vol plus raffinée des nouveaux CS300 de Bombardier», a ajouté le grand patron d’’Air Baltic. Ses deux avions ne sont pas relégués aux lignes secondaires non plus: ils visitent régulièrement les aéroports d’Amsterdam, Francfort, Barcelone et Rome. À tel point que l’entreprise envisage une croissance de son achalandage de 16% cette année. La direction de Bombardier espère sans doute que le mot se passera…

2-Besoin d’une augmentation? N’attendez pas qu’elle arrive toute seule. Un conseil qu’on entend souvent mais qui ne vient pas de n’importe où: c’est Randi Zuckerberg, la sœur de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, qui le publie sur le site de Fortune. «Je ne dis pas qu’il faut abruptement et soudainement demander une augmentation de salaire. Faites vos recherches. Trouvez le salaire médian, comparez avec d’autres entreprises comme la vôtre, et d’autres personnes dans votre entourage. Prévoyez une rencontre avec votre supérieur et soyez armés d’une liste de vos réussites récentes. Citez des exemples prouvant votre valeur pour l’entreprise et de votre enthousiasme à aider. Soyez spécifiques.» Bref, une augmentation, ça se travaille, dit-elle. Et, évidemment, ça se mérite.

3-Une petite barre aux grillons montréalaise veut vous réénergiser. Elle s’appelle Naak, est faite à partir de poudre de grillons et elle veut se positionner dans le marché des super aliments. Après avoir réalisé avec succès une campagne de sociofinancement, la jeune pousse montréalaise Naak s’apprête à livrer ses premières barres énergétiques à grande échelle. Les jeunes entrepreneurs derrière cette initiative, Antoine Domergue, William Walcker et Minh-Anh Pham, espèrent révolutionner le système alimentaire et offrir une alimentation qu’ils disent plus saine, performante et écoresponsable. En fait, les entrepreneurs visent rien de moins que faire de Naak un chef de file mondial dans l’innovation alimentaire. Ce n’est pas l’ambition qui manque à ces entrepreneurs, surtout quand on sait que William et Minh se sont qualifiés pour les championnats du monde du triathlon en 2016. Les barres, qui ont été conçues avec un nutritionniste et Louis-Philippe Breton, chef du restaurant Pastaga, se détailleront à 4$ pièce. Elles peuvent être commandées en ligne(naakbar.com) et seront distribuées dans certains magasins et cafés.

4-Le premier «super-milliardaire» pourrait voir le jour d'ici 25 ans. Et c'est loin d'être positif pour Oxfam. À eux seuls, les huit hommes les plus fortunés de la planète sont aussi riches que la moitié de la population mondiale. Dans un rapport publié en amont du World Economic Forum (WEF) qui s'ouvre mardi à Davos, l'ONG britannique Oxfam a une fois de plus dénoncé une situation «indécente» qui «exacerbe les inégalités».  Ce rapport, intitulé «Une économie au service des 99%», dévoile «comment les grandes entreprises et les individus les plus riches exacerbent les inégalités, en exploitant un système économique défaillant, en éludant l'impôt, en réduisant les salaires et en maximisant les revenus des actionnaires». Selon l'ONG, à ce rythme, le premier «super-milliardaire» du monde «pourrait voir son patrimoine dépasser le millier de milliards de dollars dans 25 ans à peine». Pour dépenser cette somme, il faudrait «débourser un million de dollars par jour pendant 2738 ans», souligne-t-elle. Il s'agit dans l'ordre de l'Américain Bill Gates (fondateur de Microsoft dont le patrimoine est estimé à 75 milliards de dollars), devant l'Espagnol Amancio Ortega (Inditex), Warren Buffet (PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway), le Mexicain Carlos Slim (Grupo Carso), Jeff Bezos (fondateur et PDG d’Amazon), Mark Zuckerberg (PDG et cofondateur de Facebook), Larry Ellison (cofondateur et PDG d'Oracle) et Michael Bloomberg (fondateur et PDG de Bloomberg LP).

5-Les milléniaux n’en ont que pour les FNB et ça ne fait que commencer. Il y a une raison simple pour laquelle des technologies financières comme les courtiers automatisés («robo-conseillers») connaissent un succès monstre auprès des jeunes professionnels: ceux-ci ont le béguin pour les fonds négociés en Bourse (FNB), un produit lourdement utilisé par ces applications qui promettent un rendement supérieur à celui d’un bon vieux courtier. C’est d’ailleurs ce que constatait Bloomberg à la fin de la semaine dernière. «Les milléniaux ont recours aux FNB à bas prix plus que tout autre groupe d’âge et cette habitude s’est accrue de 60 % au fil des trois dernières années.» Bloomberg en rajoute : pas pour rien si BlackRock, le plus important gestionnaire de FNB sur la planète, a récemment embauché le directeur du marketing de Buzzfeed. «Attendez-vous à voir surgir des publicités web du type : 16 FNB à revenu fixe pas cher incroyables dont vous n’avez jamais entendu parler mais que vous devez absolument connaître.»

6-En Bourse, nous aurons droit à une petite séance avant une grosse semaine. La journée devrait être calme à la Bourse de Toronto lundi, tandis que les Bourses américaines sont fermées pour jour férié (jour de Martin Luther King). Cela dit, plusieurs événements importants auront lieu cette semaine, dont l’intronisation de Donald Trump et le discours sur le Brexit de la première ministre britannique Theresa May. Dans l’intervalle, les contrats à terme sur les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq reculent de 0,22%, 0,21% et 0,15% dans les négociations électroniques. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, cède pour sa part 0,38% à 55,24$. Lisez notre revue de marché complète.

7-Petit quiz: qui d’entre Google(aujourd’hui Alphabet) et Domino’s Pizza a produit le meilleur rendement depuis leur introduction en Bourse en 2004? Bonne réponse si vous avez choisi la chaîne de pizzerias. Charlie Bilello, directeur de la recherche chez Pension Partners, a publié un tweet ce week-end montrant que la chaîne de restaurants avait grimpé de 2401%, comparativement à 1555% pour le géant du Web. Cette domination boursière de la chaîne de restaurants n’aurait pas été anticipée par bien des investisseurs compte tenu de la mauvaise réputation dont elle souffrait. Quartz rappelle que la pâte des pizzas de Domino’s étaient reconnue pour goûter le carton et que la sauce goûtait le ketchup. Arrivé à la tête de l’entreprise en 2010, Patrick Doyle a pris le taureau par les cornes et s’est attaqué à la mauvaise réputation de Domino’s. Il a même dit devant les caméras que Domino’s avait foiré. En faisant face à la musique, M. Doyle a réalisé un redressement spectaculaire. Le titre est passé d’environ 9$US en 2010 à 160$US actuellement. Domino’s est aujourd’hui un des cinq plus importants sites de commerce électronique du monde, puisque plus de la moitié des commandes de pizzas sont réalisées de façon électronique. L’entreprise a rajeuni son image, que ce soit en permettant de commander une pizza à l’aide d’une emoji ou encore avec son robot livreur de pizzas dévoilé l’an dernier. Il faut bien sûr mettre en perspectives la taille de Google et de Domino’s (la première a une valeur boursière de 560G$US, contre 8G$US pour la seconde), mais l’image présentée par l’analyste Bilello montre bien qu’une entreprise traditionnelle et moribonde peut surpasser une des plus innovantes sociétés technos en Bourse.

8- Fini le combustible fossile pour la majorité des trains aux Pays-Bas. Désormais, le secteur ferroviaire du pays sera principalement alimenté par l’énergie éolienne. Il s’agit d’une première mondiale, raconte BFMTV. 100% des trains électriques néerlandais roulent aujourd’hui grâce à l’énergie éolienne, ceci, un an d’avance sur l’échéancier qui avait été fixé par la société nationale des chemins de fer des Pays-Bas. Les centrales du producteur néerlandais Eneco alimentent le réseau de trains du pays qui assure chaque jour le transport de quelque 600000 passagers grâce à 5500 trajets. Selon le communiqué émis par l’entreprise, les chemins de fer du pays nécessitent 1,4 terrawatt heures d’électricité par année pour répondre à la demande de transport. Une telle capacité électrique représente 1% de ce que consomment tous les habitants d’Amsterdam par an. Cette comparaison montre à quel point le fait que le transport par train assuré par l’énergie éolienne aux Pays-Bas est une importante révolution.

9-À l’agenda lundi, le chef de la direction d’Intact(Tor., IFC), Charles Brindamour, prononce aujourd’hui une allocution à la tribune du Canadian Club de Montréal. (Centre Sheraton Montréal, 1201, boul. René-Lévesque Ouest). À Trois-Rivières, la ministre du Tourisme, Julie Boulet, dévoile les nouvelles modalités du Programme d'aide financière aux festivals et aux événements touristiques(14h, Amphithéâtre Cogeco, 100, avenue des Draveurs). À Longueuil, le ministre québécois des Forêts, Luc Blanchette, et la présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin, Carole Lavallée, tiennent une conférence de presse pour annoncer un projet de construction d'une nouvelle école primaire en bois(14h, centre administratif de la CSMV, 13, rue Saint-Laurent Est). Le maire de Montréal, Denis Coderre, et le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, Aref Salem, annoncent les projets de piétonnisation retenus pour 2017(14h15, salon Maisonneuve de l'hôtel de ville). Marvin Rotrand, chef de Coalition Montréal, et Justine McIntyre, chef de Vrai changement pour Montréal, tiennent une conférence de presse pour demander que Montréal soit candidate à l'exposition universelle de 2025(10h30, salle de presse de l'hôtel de ville).

10-Ce calepin sera votre dernier calepin de notes à vie! Vous prenez des tonnes de notes dans les réunions de travail? Les blocs-notes s’empilent dans le fond de votre classeur? La société Rocketbook a la solution pour vous : le bloc-notes Everlast. Ses pages sont composées d’un matériau s’apparentant au papier, mais entièrement lavables à l’eau. Il suffit d’utiliser un ou l’autre des stylos compatibles et le tour est joué. L’application mobile qui va avec permet d’archiver les notes antérieures en les prenant en photo. Un seul calepin pour toutes vos notes!



Sources: Les Affaires, communiqués, AFP, PC, Quartz, Bloomberg, Fortune...

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.