10 choses à savoir jeudi

Publié le 16/03/2017 à 08:51

10 choses à savoir jeudi

Publié le 16/03/2017 à 08:51

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 4: la «Netflixification» de l'économie sauvera la planète...

Bon jeudi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 16 mars.

1- Au menu ce midi, un quart poitrine, dans son éprouvette. La viande produite en laboratoire commence à faire son apparition dans les restaurants. Et déjà, Memphis Meats, un resto de la région de San Francisco, prévoit le faire dès mercredi prochain. Des filets de boeuf et de poulet ont ainsi été créés à partir de cellules se reproduisant d’elles-mêmes de façon artificielle. Pour susciter l’intérêt des gastronomes et autres épicuriens, l’établissement a invité quelques personnes à déguster sa nouvelle création, et le résultat semble convaincant. Du côté du Wall Street Journal, notamment, on indique avoir bien aimé, au point d’y retourner après l’ouverture. L’enjeu n’est pas banal : révolutionner une industrie de la viande valant au bas mot 200 milliards de dollars, à l’aide de produits «propres», c’est-à-dire aptes à remplacer l’élevage et l’abattage de bétail et de volaille en masse. Memphis Meats n’est pas seule à miser sur cette chair nouveau genre. Des scientifiques européens sont également parvenus à produire du steak à partir de cellules bovines cultivées en laboratoire.


2-Amazon livre bière et vin en moins d'une heure. Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que Amazon(Nasdaq, AMZN) n’annonce son incursion dans un nouveau domaine. Cette fois, ce sont les dépanneurs comme ceux d’Alimentation Couche-Tard(Tor., ATD.B) qui vont devoir composer avec une concurrence accrue aux États-Unis. Le géant du commerce en ligne de Seattle a annoncé mercredi que son service par abonnement Prime Now offrira la livraison en une ou deux heures de bières et de vins. Pour l’heure, ce service sera réservé aux villes de Cincinnati et de Columbus. Imaginez, on peut se faire livrer une bouteille de Veuve Clicquot, avec une caisse de Bud(espérons qu’il n’y a pas de clients qui ont de tels goûts opposés). La livraison ultrarapide proposée par Amazon coûte 7,99$US. Reverrons-nous les livreurs à vélo des dépanneurs comme dans le bon vieux temps afin de rivaliser avec ce type de services de livraison qui se multiplient aux États-Unis? À l’heure des réflexions sur l’avenir de la SAQ, les dirigeants de la société d’État devraient songer à mettre en place un tel service avant que le secteur privé ne s’en approprie.

Amazon

3- Cette île artificielle pourra électrifier 80 millions d’Européens! Plutôt que de construire de coûteuses centrales nucléaires à proximité de grands centres urbains, pourquoi ne pas profiter des grands espaces marins, où l’eau, le vent et le soleil se trouvent en quantité abondante, afin de produire de l’énergie plus propre et moins dangereuse? C’est en tout cas le projet proposé par les sociétés européennes TenneT et Energinet. Ils souhaitent construire de toute pièce une île de 6,5 km2 dans la mer du Nord, qui compterait 7000 éoliennes, des turbines hydrauliques, et des panneaux solaires. Coût de l’opération : un modeste 1,2 milliard d’euros (1,7 G$ CA). À 100 km des côtes, elles pourrait électrifier 80 millions de foyers, dans six pays : Grande-Bretagne, Danemark, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Norvège. Torben Nielsen, responsable technique pour Energinet, assure que c’est bien réaliste. «Nous n’avons pas laissé notre imagination prendre le dessus, même si ça ressemble à un projet de science-fiction, mais l’île Dogger Bank pourrait faire baisser radicalement le prix de l’électricité éolienne», résume-t-il sur BFMTV. Réaliste, soit, mais futuriste : le groupe ne prévoit pas pouvoir réaliser son projet avant 2050…


4- Voici comment la «Netflixification» de l’économie va sauver la planète. Face aux enjeux environnementaux, et aux limites de la croissance exponentielle de plusieurs industries, la dématérialisation de l’économie est une piste étudiée de plus en plus sérieusement par les experts. En un mot : plutôt que produire un bien et le vendre à un consommateur qui en jètera les restes après usage, pourquoi ne pas offrir un service à volonté par abonnement à une banque de biens ou de services réutilisables? «L’entreprise qui maintient la propriété de son produit est la mieux placée pour l’entretenir et le réutiliser», explique Fast Company, qui voit dans cette «économie circulaire» une solution durable aux enjeux actuels. «Ce n’est peut-être pas possible en ce moment, mais on peut imaginer que dans 5 ou 10 ans, on offrira une large quantité de produits sur demande», explique Peter Lacy, directeur des services durables chez Accenture. Ces produits sur demande s’inspirent de l’infonuagique : «product-as-a-service». Pensez aux véhicules Car2go de Mercedes-Benz, offerts à la demande. Le même modèle est applicable aux tapis, à l’informatique… même à l’énergie : payer une mensualité pour avoir les plus récents panneaux solaires installés et fonctionnels, serait d’ailleurs un modèle considéré pour accélérer le déploiement de cette technologie. En prime, ça mettrait fin à la désuétude programmée…

5- Alibaba passe du commerce électronique à… la conduite automobile à réalité augmentée? Apparemment, la contrefaçon des produits vendus sur sa plateforme de commerce électronique n’est pas le principal souci du détaillant chinois. Hier, Alibaba a annoncé un investissement important dans la jeune pousse WayRay, spécialiste de l’affichage en réalité augmentée en voiture, en plus de confirmer un partenariat avec Banma Technologies, un fabricant d’autos chinois également financé par Alibaba, en vue d’intégrer la réalité augmentée aux automobiles de demain. WayRay a mis au point un système projetant de l’information sur le pare-brise, aidant à la navigation. Ce système affiche des éléments visibles comme s’ils étaient situés 20 mètres devant la voiture. Leur forme sera affectée par la vitesse du véhicule et l’état de la route. Selon le site CNET, Il sera installé dans les modèles millésimés 2018 de Banma.


6- Préparez-vous à plus de fusions et acquisitions dans l’automobile. Le rachat de la filiale allemande Opel par PSA, la société-mère des marques françaises Peugeot et Citroën, des mains de General Motors, a relancé la machine à rumeurs dans l’industrie automobile. Une majorité d’analystes et de médias a confirmé voir dans ce geste la stratégie centrée sur la croissance des profits de la PDG Mary Barra. D’autres, comme le note The Economist, voient un geste qui permettrait à Mme Barra d’avoir les coudées franches en vue de négocier avec son rival italo-américain Fiat-Chrysler Automobile (FCA) d’un éventuel rapprochement. Sergio Marchionne a courtisé GM à quelques reprises dans le passé. Il a également parlé à Volkswagen. Pendant ce temps, Carlos Tavares, PDG de PSA, doit diversifier son nouveau supergroupe automobile au-delà du marché européen, où les marges de profit sont les plus étroites sur la planète. De quoi relancer la machine à rumeurs à nouveau…

7- En Bourse, les investisseurs semblent pousser un soupir de soulagement au terme de la réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine. Oui, les taux d’intérêt ont été relevés d’un quart de point, mais le comité responsable de la politique monétaire n’a pas signalé l’urgence de resserrer les conditions de crédit à d’autres reprises dans les prochains mois. Après tout, la croissance économique américaine demeure relativement modeste. Les indices gagnent entre 0,25% et 0,30% peu avant l’ouverture officielle. Suivez les marchés d’heure en heure dans notre revue de marché.

8- DuProprio n’a qu’à bien se tenir, voici Jimbo, le premier chien agent immobilier du monde! L’idée marketing du jour revient à cette agence immobilière de Villers-sur-mer, un petit village du Calvados en France. Depuis quelques jours, elle fait circuler une vidéo mettant en vedette un petit chien qui joue, disons-le, à merveille le rôle d’un agent immobilier traditionnel. Après avoir accueilli un couple dans les bureaux de l’agence, Jimbo amène les acheteurs potentiels visiter l’appartement proposé. Il montre les principaux attraits des lieux au couple, qui, séduit, décide de le prendre. Au final, on voit le couple célébrer la transaction en sabrant le champagne. Dans un contexte concurrentiel toujours de plus en plus corsé pour les agents immobiliers, comme l'observe le site Le Pays d'Auge, voilà une idée qui pourrait en inspirer certains à attirer l’attention sur leurs services.


9- À l’agenda jeudi, Transat A.T.(Tor., TRZ) tient son assemblée annuelle des actionnaires et rend publics ses résultats du premier trimestre(10h, New Residence Hall de l'Université McGill). L'ex-premier ministre Jean Charest, l'ex-ministre fédéral Pierre Pettigrew ainsi que la présidente de l'Alliance coopérative internationale, Monique Leroux, prennent part à une discussion sur les occasions d'affaires pour les entreprises québécoises liées à l'ALÉNA et à l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne(12h30, Omni Mont-Royal). L'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, ainsi que Raymond Chrétien, ancien ambassadeur du Canada aux États-Unis, prennent part à un déjeuner-causerie organisé par le CORIM(13h, Marriott Château Champlain). Le PDG de Groupe Restaurants Imvescor, Frank Hennessy, prononce une allocution à la tribune du Cercle finance et placement du Québec(13h, hôtel Sofitel). Le maire de Montréal, Denis Coderre, prend part à une conférence de presse pour annoncer des investissements pour la modernisation des équipements sportifs(13h, hall d'honneur de l'hôtel de ville). Le premier ministre Philippe Couillard s'entretient avec l'ambassadeur de la Corée du Sud au Canada, Deashik Jo(15h45, cabinet du premier ministre).

10- La science a trouvé LA chanson qui rendra tous les bébés heureux. Bon tempo, paroles simples et amusantes, sonorité enjouée… The Happy Song contient tous les éléments qui, selon la science, aident bébé à retrouver le sourire. C’est du moins ce qu’assurent l’agence publicitaire anglaise BETC et le fabricant de lait pour bambins Cow & Gate. En l’écoutant, on apprend notamment que les expressions les plus populaires auprès des tout-petits sont le son «bouh», un éternuement, des sons de câlins et d’animaux. Prochaine étape : demander à Marie-Mai d’en exécuter la version en français!


Sources: BFMTV, CNET, Fast Company, La Pays d'Auge, Les Affaires, The Economist, Wall Street Journal, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.