10 choses à savoir jeudi

Publié le 22/09/2016 à 07:30, mis à jour le 22/09/2016 à 10:25

10 choses à savoir jeudi

Publié le 22/09/2016 à 07:30, mis à jour le 22/09/2016 à 10:25

Par Yannick Clérouin, Alain McKenna et Julien Abadie

Point 1: un piratage aux proportions gigantesques chez Yahoo!

Bon jeudi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce jeudi 22 septembre.


1-Yahoo(Nasdaq, YHOO) s'apprête à révéler un piratage aux proportions gigantesques: au moins 200 millions de ses usagers auraient été touchés! C'est ce que révèle ce matin le site spécialisé Recode, qui s'appuie sur des sources très proches du dossier. Plus tôt cet été, Yahoo avait laissé entendre qu'une enquête était en cours à propos d'un vol massif de données. On parlait alors de plusieurs millions de comptes: «C'est aussi grave que prévu, aurait indiqué une source. En fait, c'est même pire.» Un cybercriminel qui se fait appeler Peace serait au centre de l'affaire. Il aurait fait état sur un site Web de son désir de vendre sur le «dark web» les informations de 200 millions de comptes Yahoo! créés depuis 2012. Son prix: 1800$US. Ces données comportent notamment les noms d'utilisateur, les mots de passe des comptes, des informations personnelles comme la date de naissance et le courriel de l'utilisateur. Ce piratage historique qui devrait être officiellement révélé dans la semaine pourrait avoir de graves répercussions sur la vente de la branche internet du groupe à Verizon: les actionnaires du groupe peuvent s'attendre à ce que la transaction de 4,8 milliards $US soit revue à la baisse compte tenu de l'ampleur de cette affaire…


2-Concevoir son cercueil, le nouveau passe-temps à la mode des retraités de Nouvelle-Zélande. Une activité lugubre direz-vous? Par aux yeux de nombreux retraités du pays des moutons. The Guardian raconte qu’un bon nombre de personnes âgées du pays ont formé des clubs qui leur permettent de se réunir pour fabriquer leur propre tombeau. Non seulement ce passe-temps leur permet de réaliser des économies, mais il aide à combattre la solitude. Le premier club du genre a vu le jour en 2010 et il a depuis fait de nombreux petits à travers le pays. Un cercueil fait maison coûte à peine 240$CA. Les membres des Coffin Club disent vite oublier qu’ils fabriquent leur cercueil. Il s’agit avant tout d’une boîte que l’on décore, selon eux. C’est ce qui s’appelle penser...en dehors de la boîte!


Crédit photo: Katie Williams


3-Ce «flipper immobilier» recueille 1 million de dollars en à peine douze heures sur un site de sociofinancement. Investisseurs immobiliers, vous cherchez une nouvelle source de financement? Inspirez-vous de Alex Sifakis et tournez-vous vers le crowdfunding. Bloomberg rapporte que le flipper immobilier de Jacksonville, en Floride, a financé neuf transactions totalisant 9 millions de dollars américains par l’entremise du site Realtyshares au cours des deux dernières années et demie. Son dernier exploit mentionné plus haut lui a pris moins d’une journée, à sa grande surprise. L’homme de 33 ans estime que cette méthode de financement est plus flexible et facile d’accès que les banques, les firmes de Wall Street ou encore les fiducies familiales. Les Alex Sifakis de ce monde se tournent de plus en plus vers le sociofinancement pour puiser dans le portefeuille virtuel d’investisseurs anonymes sur des sites comme RealtyShares, LendingHome, PeerStreet, Patch ou Land, souligne Bloomberg. Au deuxième trimestre, 39775 investisseurs ont acheté et revendu au moins une propriété immobilière, le plus depuis 2007, selon les données citées par Bloomberg. Un marché qui est visiblement en pleine ébullition.


4-Changer de nom pour décrocher un boulot. Une mesure extrême? Non, la seule façon d’accéder au marché du travail pour certains. Dans un monde où les préjugés fondés sur les origines ethniques minent encore les chances d’obtenir un emploi, certaines personnes vont jusqu’à changer de nom pour améliorer leurs chances de séduire un employeur. La BBC raconte l’histoire de Terence King, né avec le nom chinois Wang Lai Ming et avec des traits d’une personne sud-asiatique. À Singapour, où il est né, plusieurs employeurs lui ont dit qu’ils ne l’embaucheraient pas pour certains postes parce qu’il n’avait pas l’air assez chinois. En Nouvelle-Zélande, où il vit depuis 2000, il a été laissé de côté parce qu’il avait un nom chinois, selon ce qu’affirme celui qui possède une maîtrise en gestion d’une université britannique. Exaspéré par les multiples rejets, il a donc troqué son nom de naissance pour un nom anglais. La BBC signale que le cas de Terence King(son nom anglais) est loin d’être isolé. Même des personnes connues comme l’actrice canadienne Sunny Leone(anciennement Karenjit Kaur Vohra) ont changé de nom afin d’améliorer leurs perspectives de carrière. L’article cite aussi une recherche de l’Université de Toronto intitulée Pourquoi les employeurs préfèrent interviewer Matthew plutôt que Samir. Visiblement, les immigrants ont encore bien de préjugés à surmonter sur le marché du travail, peu importe le pays.



5-On a 20 ans pour se défaire du pétrole, sinon l'entente de Paris tombera à l'eau. C'est, en une phrase, le constat que fait le Climate Action Tracker sur l'état des choses si la planète souhaite limiter son réchauffement à tout au plus 1,5 degré celsius. Cela signifie que la totalité du transport devra être alimenté par des sources d'énergies propres au plus tard en 2035. Doubler les cibles de réduction de la consommation, et imposer aux constructeurs de vendre au moins 50% de voitures électriques (ou à pile à combustible) permettrait d'approcher la cible des 2 degrés, ce qui ne serait pas conforme au protocole de Paris, qui vise une hausse de la température moyenne «bien en-deçà» de 2 degrés, et tout faire pour ne pas dépasser 1,5 degré C. «Une attention toute particulière doit être apportée au fait que certains constructeurs ont récemment triché lors des tests d'émissions polluantes», indique Markus Hagemann, directeur du New Climate Institute associé au rapport. «Et pour les véhicules électriques, cela signifie aussi qu'ils voient être alimentés par des sources d'énergie propres», et pas par des centrales au charbon ou au pétrole. Bref, toute une commande.


6-Oakley tente sa chance avec des verres fumés à la Google Glass. Différence notoire: les Radar Pace n'ont pas d'affichage tête haute, mais un entraîneur personnel à commande vocale qui ne demande aucun contact. Les verres fumés, qui ont toutes les apparences de verres Oakley plus traditionnels, incluent une mécanique signée Intel qui comprend un cardiomètre, un podomètre et un système informatique donnant vie à un assistant vocale similaire à Siri, d'Apple, ou Google Now. Des écouteurs amovibles complètent la fiche technique. Le tout cible spécifiquement l'entraînement, et même si ça semble destiné aux pros de la course, Oakley assure que même le commun des mortels y trouvera son compte. À 450 $US, ça reste à voir. Oakley compte tout de même mettre les Radar Pace en vente à partir du 1er octobre prochain.






7-Les investisseurs célèbrent le statu quo monétaire de la Réserve fédérale américaine. Dans le sillage des marchés internationaux, les Bourses américaines devraient monter à l’ouverture jeudi. Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq gagnent respectivement 0,34%, 0,33% et 0,32% dans les négociations précédant l’ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, gagne 0,81% à 47,21$US. Lisez notre revue de marché complète.


8-InnovExpert: 30 millions de dollars pour soutenir l'exportation des entreprises québécoises. Le fonds d'amorçage est financé par Investissement Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Fondaction CSN, le Fonds de solidarité de la FTQ et la Ville de Québec elle-même. L'objectif est d'aider les entreprises à trouver des façons innovantes de conquérir des marchés étrangers. Le Fonds espère financer une cinquantaine d'entreprises, et compte organiser des appels de projets tous les trois mois. La première date de soumission pour les entreprises intéressées est le 20 octobre prochain. Les entreprises qui désirent appliquer doivent être à un stade d'amorçage ou de démarrage, et être déjà soutenues par un incubateur ou un accélérateur.



9-Goldman Sachs dépose un brevet pour un «blockchain» qui vise à éliminer les intermédiaires dans les marchés de change internationaux. Depuis l’introduction du bitcoin, de nombreuses banques évaluent le potentiel de la technologie blockchain, registre de transactions numériques qui s'apparente à une imposante base de données publique, sécurisée et partagée où sont inscrites des transactions financières. La demande de brevet déposée par Goldman Sachs vise combiner les avatanges du blockchain à des technologies qui permettent d’assurer la sécurité et la confidentialité des transactions, le tout, dans le respect des règles en vigueur, selon Cryptocoins News. Goldman Sachs n’est pas la seule à vouloir obtenir des brevets reposant sur cette technologie. Bank of America, par exemple, a déposé 20 demandes de brevet au début de l’année. Rien ne garantit que ces banques verront leurs demandes acceptées, mais une chose est claire: les grands acteurs du monde de la finance carressent de grandes ambitions d'affaires reposant sur cette technologie.






10-Un «train de livres» fait ses débuts dans une bibliothèque. Dans le cadre d’un projet de rénovation de plusieurs millions de dollars, la New York Public Library va accueillir un train de livres qui transportera les ouvrages de l’entrepôt vers l’édifice principal où se trouvent les lecteurs. Le charmant convoyeur conçu par le cabinet de design Gensler fera ses débuts le 3 octobre. Fonctionnant entièrement à l'électricité, il est composé de 24 petits véhicules rouges qui roulent sur des rails et peuvent chacun transporter un poids de 30 livres. Ce petit train est plutôt rapide, puisqu’il peut répondre à 90% des requêtes en quelques minutes seulement. Voilà qui nous fait penser aux systèmes automatisés qui se trouvent dans les entrepôts d’Amazon(Nasdaq, AMZN). Voici un petit résumé vidéo de cette innovation.






Sources: Les Affaires, communiqués, BBC, The Guardian, Cryptocoins News, AFP, Bloomberg, Recode


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

10 choses à savoir jeudi

À quand une piscine à l'aéroport Dorval-Trudeau? Ford investit 500M$US dans Rivian, chercher Internet par la pensée.

10 choses à savoir mercredi

24/04/2019 | Alain McKenna

La CIA sur Instagram, la viande végétale de Beyond Meat chez IGA, une exposition pour comparer les pollutions urbaines.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

Il y a 37 minutes | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.