10 choses à savoir jeudi

Publié le 07/09/2017 à 08:23

10 choses à savoir jeudi

Publié le 07/09/2017 à 08:23

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 3: Pour des aliments de qualité à la Whole Foods, au prix de Wal-Mart... (Photo: Plenty Farms)

Bon jeudi 7 septembre! Voici 10 informations qui méritent votre attention ce matin.

1- Enfin, des repas santé dans les avions! À partir du 1er octobre prochain, les passagers à bord des vols d’Air Canada à destination de villes nord-américaines auront droit à trois nouveaux items sur le menu. Ces items seront une gracieuseté du service de prêt-à-manger Freshii, qui apposera sa marque sur les repas ainsi offerts. Ceux-ci seront toutefois réalisés par des tiers, avertit toutefois l’entreprise. Dans une note aux investisseurs, Mark Petrie, de CIBC Marché mondiaux, voit ce partenariat d’un bon œil. «De façon conservatrice, nous voyons l’ajout de 10 millions $ en ventes et 1 million $ en royautés, sans hausse majeure des dépenses», observe-t-il, ajoutant que ça aura un effet positif sur la reconnaissance de la marque Freshii. Évidemment, reste à voir si cette reconnaissance sera positive ou négative, les repas en vol n’étant jamais de la très grande cuisine…

2- Pourquoi assister à des funérailles quand on peut rendre un dernier hommage dans un service-au-volant? On savait qu’il était possible de se marier, et même de divorcer sans avoir à sortir de sa voiture à Las Vegas, mais ce qu’on ignorait, c’est qu’au Japon, le concept du service-au-volant va plus loin encore… Kankon Sousai Aichi, une entreprise de services funéraires de la région de Nagano, a effectivement annoncé son intention d’ajouter ce service à un nouveau centre funéraire qui entrera en fonction en décembre prochain. «En tout, ça devrait réduire le temps qu’il faut pour assister à des funérailles du quart, environ», affirme Masao Ogiwara, qui dirige l’entreprise, au Japan Times. La fenêtre du service-au-volant donnera directement sur la salle funéraire où la cérémonie a lieu. L’idée derrière ce service est double : ça aidera les proches du défunt qui ne peuvent prendre une journée de congé pour assister à la cérémonie, et ça facilite l’accès aux gens à mobilité réduite. Évidemment, ça repousse encore un peu plus les limites de ce qu’on peut faire sans jamais sortir de sa voiture. Prochaine étape, l’accouchement?

Japon

3- Pour des aliments de qualité à la Whole Foods, au prix de Wal-Mart, il y a une solution. Des fermes verticales! Ça permet de produire une quantité importante de légumes et de plantes sur une superficie beaucoup moins grande que celle d’une ferme traditionnelle. Et c’est l’exemple démontré par la ferme Plenty, de San Francisco : elle produit environ 1 million de kilos de laitue par an, dans un espace ne faisant pas plus de 50000 pieds carrés (soit à peine plus d’un acre). Son truc? Des structures verticales de 6 mètres de haut, 7500 caméras à infrarouge et 35000 capteurs en tout genre dissimulés à travers les plants. Au menu : laitue, kale, basilic et 15 autres légumes, a découvert Bloomberg. Au-delà de la technologie, des coccinelles, et un environnement contrôlé qui évite l’utilisation de pesticides, et réduit les pertes, ce qui permet de vendre cette production à un prix raisonnable. Et cette ferme verticale n’est que le début : aidée par un fonds de 200 millions $US mis en place par le géant japonais SoftBank, Plenty compte ouvrir plus de 500 fermes de ce genre, dans la plupart des grandes villes de la planète. Si ça arrive, ce sera toute une percée pour ce type d’agriculture, dont le concept existe depuis quelques années déjà, mais qui peine à trouver un modèle économique durable.

Plenty

Plenty

Plenty

4- Il y a une raison simple pour laquelle Montréal-Est est plus pauvre qu’Outremont. C’est la même raison qui explique le fait que les quartiers à l’est de grandes villes comme New York, Londres ou Paris sont également moins fortunés, et ça remonte à plus d’un siècle : la pollution de l’air. Ainsi, le Spatial Economics Research Center a recréé l'effet sur l'air de 5000 cheminées industrielles, réparties dans 70 villes d’Angleterre, telles qu'elles étaient en 1880. Sa découverte : les gens ayant des emplois moins spécialisés et moins payants avaient tendance à aller vivre dans les quartiers où la pollution de l’air était la plus forte. Une tendance qui s’est poursuivie même après que les émissions polluantes de ces usines aient cessé. «La pollution de l’époque explique à hauteur de 20% la ségrégation entre les quartiers observée à travers la proportion de cols bleus, le coût des maisons et la valeur foncière», indique l’étude, reprise par Market Watch. Selon les chercheurs, bien comprendre ce phénomène aiderait à mieux planifier le développement urbain, tant dans les pays développés que dans ceux en développement.

Air

5- Vous ne devinerez jamais qui sont les deux nouveaux super vilains aux trousses de James Bond. Non seulement ceux-là ont-ils amplement les moyens de leur ambition, mais ils risquent fort d’ajouter quelques zéros à son nom de code 007… des zéros qui iront après le 7, en fait. Car selon le Hollywood Reporter, tant Apple qu’Amazon seraient intéressées à mettre la main sur les droits de distribution de cette prestigieuse, et longue série de films, maintenant que l’entente avec Sony est terminée. MGM, à qui appartient la marque, pourrait évidemment se rabattre sur les traditionnels Warner Bros., Universal, Fox ou reconduire l’entente avec Sony, mais la valeur de la marque James Bond pourrait se comparer à celle de Star Wars, et son inclusion dans un écosystème numérique comme ceux des deux géants américains pourrait intéresser MGM. Chose sûre, ça fait monter les enchères : la distribution des prochains films de la série pourrait valoir entre 2 et 5 milliards de dollars américains. On a d’ailleurs une suggestion de titre pour le prochain opus : «James Bond passe à la caisse».

6- Les Bourses américaines devraient amorcer la séance en légère hausse ce matin. Donald Trump a accepté la proposition des parlementaires démocrates pour faire adopter un relèvement du plafond de la dette américaine pour une période de trois mois. Les investisseurs ont par ailleurs dans leur mire le discours prévu de Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne. Dans notre revue boursière complète, il est aussi question d’Alimentation Couche-Tard, de Transcontinental et de Spin Master.

7- Boire de la tequila, un geste socialement responsable? C’est ce que le biologiste mexicain Rodrigo Medellin souhaite, afin que davantage de producteurs de tequila laissent au moins une partie de leurs plantes fleurir, ce qui permettrait de nourrir des chauve-souris qui auraient grandement besoin de cette aide. Le hic, c’est que les producteurs vont généralement couper l’agave bleue, l’ingrédient derrière la tequila, avant qu’elle fleurisse, car la floraison tue la plante. Avant que l’humain ne prenne le contrôle de la production d’agave, certaines espèces de chauve-souris se chargeaient de la pollinisation, en allant s’abreuver du nectar de la fleur. En d’autres mots, explique le chercheur, l’agave telle qu’on la connaît aujourd’hui, et la tequila qui en découle, n’existe que grâce à ces chauve-souris, qui sont menacées par l’étalement humain. «Pourtant personne ne fait plus pour le bien-être de l’homme que la chauve-souris», assure Medellin au Wall Street Journal. Alors, votre prochaine tequila a intérêt à être respectueuse des chauve-souris…

Tequila

8- L’invasion des robots sera officiellement complétée en 2021. C’est dans quatre ans que le nombre d’assistants numériques dans le monde atteindra 7,5 milliards d’exemplaires, un nombre supérieur à la population humaine totale. C’est ce que révèle une étude effectuée par l’agence Ovum reprise par le site Vium, qui donne à Google la position de tête dans ce créneau. Son Assistant étant installé sur les enceintes Google Home, mais aussi sur des centaines de millions de téléphones Android, ça lui donne une longueur d’avance appréciable sur Alexa, Cortana et les autres. Google aura ainsi 23,3% de parts du marché des assistants numériques, contre 14,5% pour Bixby (Samsung), 14,3% pour Apple (Siri), 3,9% pour Amazon et 2,3% pour Microsoft. L’étude indique également que ces agents vocaux se répandront au-delà de la téléphonie, pour se trouver sur les téléviseurs et une foule d’appareils connectés. Ils n’auront plus grand-chose à faire pour prendre le contrôle sur l’humanité, ou du moins, sur son divertissement!

AI

9- Selon Facebook, il y a 25 millions de personnes de plus aux États-Unis que l’indique le dernier recensement officiel. C’est beaucoup! Et c’est indicateur d’une tendance dont les clients du populaire réseau social devraient tenir compte, la prochaine fois qu’ils investissent dans une campagne de pub en ligne. Ainsi, aux États-Unis, Facebook dit pouvoir rejoindre 41 millions de personnes âgées de 18 à 24 ans, 60 millions de personnes entre 35 et 49 ans et 61 millions de 35-49 ans. Selon les données du recensement de 2016, on compte 31 millions de 18-24 ans, 45 millions de 25-34 ans et 61 millions de 35-49 ans, chez nos voisins du sud. Est-ce normal? Selon Facebook, oui. Ses estimations ne visent pas à «respecter les données du recensement», mais bien à indiquer «combien de gens dans une région donnée pourraient voir une publicité qu’un annonceur pourrait diffuser», explique un porte-parole à Business Insider. De quoi refroidir les annonceurs, estime Brian Weiser, analyste pour Pivotal Research, qui croit que la découverte de ces données risque d’avoir un effet négatif sur sa croissance, notamment du côté de la vidéo.

10- Si ce café-là ne vous empêche pas de dormir… Il y a un problème. On connait l’art du café latté qui consiste à dessiner des formes et personnages connus avec la mousse de lait qui le surplombe. Le café taïwanais My Cofi a développé un talent particulier pour les images d’horreur, comme celle du Sadako du film d’épouvante The Ring, pour de grosses coquerelles, et autres personnages effrayants comme la poupée Chucky. De quoi garder éveillé toute la nuit ? C’est peut-être ça le but.

Sources: Bloomberg, Business Insider, communiqués, Hollywoof Reporter, Japan Times, Les Affaires, Market Watch, Viuz, Wall Street Journal, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Cyberattaque à Longueuil: histoire d'un retour à la normale

07:00 | Pascal Forget

La Ville de Longueuil a été victime d’un virus informatique en septembre. Histoire d'un rétablissement des affaires.

À surveiller: MTY, WSP et Knight

Que faire avec les titres de MTY, WSP et Knight?

10 choses à savoir mardi

Comment réduire le décrochage scolaire, Apple TV+ censurée par la Chine, des bouteilles de bière en carton!