10 choses à savoir jeudi

Publié le 01/02/2018 à 08:00

10 choses à savoir jeudi

Publié le 01/02/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 7: Des fermiers japonais ont créé une banane à la pelure comestible. (Photo: D&T Foods)

L'école gratuite tant que vous n'avez pas de job, le pot montréalais, une aubaine, n'oubliez pas: vos bitcoins sont imposables et d'autres nouvelles à lire en ce jeudi 1er février.

1- L'école gratuite jusqu'à ce que vous décrochiez un boulot à 50 000$/an, ça vous dit? Parlez-nous d'un incitatif à l'emploi! Dans un secteur affecté par une grave pénurie de main-d'œuvre, l'école de programmation informatique Lambda School de San Francisco a pris le taureau par les cornes, offrant à ses étudiants de ne rembourser leurs cours que lorsqu'ils auront trouvé un boulot payant au bas mot 50000$ (US). L'école peut charger jusqu'à 17% du salaire en question sur deux ans, pour un maximum de 30000$. C'est un modèle qui semble être gagnant-gagnant : le salaire moyen des diplômés de cette école est en réalité supérieur à 80000$, selon ce que son cofondateur, Austen Allred, affirme à Venture Beat.

2- Le pot montréalais, une véritable aubaine! Le fabricant Seedo Lab, qui conçoit des outils pour cultiver le cannabis, a comparé le prix par gramme du cannabis dans 130 des plus grandes villes dans le monde. Sa découverte? En taxant la mari, New York serait le marché dans le monde qui en tirerait la plus importante somme (156 millions $US). À 33M$US, Toronto arrive au 10e rang de ce classement. Détail intéressant : Toronto est aussi 10e dans le palmarès des villes où cette drogue coûte le plus cher, à 7,82$ le gramme. Dans ce classement, repris par The Guardian, Montréal arrive au 101e rang, à 6,15$ le gramme.

3- En deux heures, Amazon a provoqué une chute 30 milliards $US de la valeur boursière des principales compagnies pharmaceutiques. Conjointement avec Berkshire Hathaway et JPMorgan, la société de Seattle a annoncé en fin de journée mardi son intention de créer une nouvelle société sans but lucratif dont l'objectif sera d'offrir des services de soins de santé abordables pour les employés des trois partenaires. Deux heures plus tard, les dix titres boursiers les plus en vue du secteur de la santé aux États-Unis avaient fondu de 30 milliards $US, une perte de capitalisation variant entre 2% et 9%, selon le cas. Les coûts élevés des soins de santé sont «comme un ver qui gangrène l'économie américaine», a d'ailleurs affirmé Warren Buffett, selon Quartz.

santé

4- N'oubliez pas : vos bitcoins seront imposés. C'est la saison des impôts. À preuve? Les boîtes des logiciels sont apparues comme par magie jusque dans les épiceries, ces derniers jours. Et les spéculateurs qui ont acheté de la monnaie numérique réalisent soudain qu'il devront payer de l'impôt sur les gains, possiblement impressionnants, qu'ils ont réalisés au courant de l'année passée. Car même si les cryptomonnaies sont anonymes, le jour où vous les échangerez pour de l'argent sonnant, l'Agence du revenu du Canada risque d'en prendre compte, elle qui considère le bitcoin et ses homologues comme des actions achetées à la Bourse. Alors, aussi bien jouer franc feu, propose le Globe and Mail. «Si vous avez vendu des cryptomonnaies pour un montant supérieur à celui que vous avez payé, il s'agit d'un gain en capital et vous devrez l'inclure dans votre déclaration d'impôt.»

5- Le chiffre du jour: de 11,4 à 13% (du PIB québécois). C'est le coût annuel total du transport automobile dans la province, selon une étude publiée hier par la Fondation David Suzuki et l'organisme Trajectoire Québec. En chiffres absolus, ça équivaut à une dépense annuelle de 43 à 51 milliards $ pour le gouvernement. «La croissance des dépenses gouvernementales en santé et en éducation a été jugée inquiétante. Le secteur du transport par automobile connaît lui aussi une croissance des coûts de système qui pèse lourdement sur les finances publiques», rappelle Philippe Morin Cousineau, directeur de Transport Québec, par voie de communiqué.

6- Les investisseurs se montrent hésitants ce matin. La politique monétaire de la Réserve fédérale américaine laisse entrevoir de nouveaux resserrements des conditions de crédit, cette année. L'agenda économique est bien garni aux États-Unis aujourd'hui. Au Canada, il n'y a aucune statistique à l'agenda d'ici la fin de la semaine. On fait le détail dans notre revue boursière complète, où il est aussi question du Groupe CGI, de l'optimisme retrouvé face à Bombardier, et des résultats anticipés de Saputo.

7- Des fermiers japonais ont créé une banane à la pelure comestible. Les changements climatiques menacent l'existence même de ce fruit tropical, mais un producteur japonais parvient à conserver ses propres bananiers à une température de -60 Celsius. Puis, ils sont plantés et peuvent produire des fruits dans un climat plus naturel de 25 degrés. Le résultat : les arbres produisent leurs fruits en accéléré, ce qui donne des bananes dont la pelure n'atteint pas la pleine maturité. Elle reste mince, souple et sucrée, ce qui la rend tout à fait comestible, explique Newsweek. Appelé banane Mongee, ce fruit est même déjà vendu au Japon, à un prix avoisinant les 7,50$ l'unité.

mongee

8- Manger une pizza pour déjeuner est meilleur pour la santé qu'un bol de céréales. Qu'il s'agisse d'un restant froid de la veille ou d'une pizza surgelée passée au four micro-ondes, il semble que ce soit un meilleur choix pour démarrer la journée qu'un bol de ces céréales achetées à l'épicerie. Les céréales vendues à l'épicerie sont vides, d'un point de vue nutritionnel. De nos jours, on n'y trouve à peu près aucune protéine, ni de bon gras, ni rien d'autre à part du sucre, déplorent les experts. «Une pointe de pizza en moyenne compte le même nombre de calories qu'un bol de céréales avec du lait», assure Chelsey Amer, professionnelle de la santé, au Chicago Tribune. «En plus, la pizza contient des protéines qui vous garderont alertes toute la matinée.»

9- Vacances tout-inclus : bientôt, vous paierez des frais pour réserver ses chaises longues. Les habituées des hôtels tout-inclus connaissent bien ce truc : pour s'approprier une chaise longue bien située en bordure de la piscine, des vacanciers se lèvent tôt afin d'y déposer leur serviette, une forme de réservation informelle pour plus tard, quand le soleil sera levé. Or, des agences de voyage ont pris note de ce geste, et comptent désormais offrir un service de réservation de chaises longues près de l'eau, moyennant un frais additionnel. C'est le cas de l'agence britannique Thomas Cook, qui chargera 22£ (40$) par chaise, par jour, par personne. Évidemment, ça signifie que ces chaises ne seront pas disponibles pour ceux qui ne paieront pas cette somme, déplore The Economist.

reserved

10- Ce robot est probablement l'employé modèle de Tim Hortons. L'établissement japonais Robot-Café a eu l'idée de mettre en place ce bras robotisé derrière son comptoir, et à le voir remplir les tasses en carton devant lui, on imagine aisément une nouvelle définition pour l'expression «machine à café»…


Sources: BBC, Chicago Tribune, Les Affaires, Newsweek, Quartz, The Economist, The Globe and Mail, The Guardian, Venture Beat, Youtube.

Suivez-moi sur Twitter:

Suivez-moi sur Facebook:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

54% des entreprises en TI utilisent des messages textes pour embaucher

09:31 | Pascal Forget

Pas moins de 54% des entreprises canadiennes en TI utilisent des messages textes dans le processus d’embauche.

À surveiller : Microsoft, CHP et Rogers

Que faire avec les titres de Microsoft, CHP et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes.

Facil'iti - une solution prête à l'emploi pour rendre son site web plus accessible

10:29 | Pascal Forget

Pour les personnes avec un handicap visuel, auditif ou moteur, la navigation web n’est pas toujours simple.