10 choses à savoir jeudi

Publié le 14/12/2017 à 08:00

10 choses à savoir jeudi

Publié le 14/12/2017 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 1: Utiliser la chaleur du corps humain pour soutenir le Bitcoin? (Photo: IoHO)

Produire des Bitcoin avec sa chaleur corporelle, les produits sans nom menacent les grandes marques, pas juste le Québec qui questionne l'économie de partage et d'autres nouvelles à lire en ce jeudi 14 décembre.

1- Utiliser la chaleur du corps humain pour soutenir la cryptomonnaie n'est que le début d'une Apocalypse imminente. On le sait, l'arsenal informatique nécessaire pour valider les transactions effectuées à l'aide des monnaies virtuelles est très énergivore. Et une source d'énergie actuellement gaspillée est, apparemment, le corps humain, si on en croit l'Institute of Human Obsolescence. L'organisme néerlandais a conçu une combinaison récupérant cette chaleur afin d'alimenter des générateurs thermiques produisant à leur tour de l'électricité permettant de «miner» la cryptomonnaie. Dans ses essais, l'institut a calculé qu'en 212 heures, 37 travailleurs branchés à son système produisaient 127210 milliwatts, suffisamment pour miner 16954 pièces de monnaie numérique. Quand on voit le Bitcoin atteindre 21000$ l'unité, ça devient tentant… Seul bémol : l'expérience qui prend des airs de la Matrice est avant tout une œuvre d'art faite à partir d'Altcoin. «Je voulais surtout que les gens se questionnent, à propos de cette chose abstraite» qu'est la monnaie virtuelle, résume le fondateur de l'institut, Manuel Beltran, à The Next Web.


2- Plus que la vente en ligne, ce sont les produits sans nom qui menacent les grandes marques de ce monde. Aux États-Unis, la marque maison de grands détaillants comme JC Penney, Wal-Mart, ou American Eagle Outfitters prend de plus en plus de place dans les habitudes d'achat de consommateurs qui se soucient peu de voir le Swoosh de Nike sur leurs chaussures, ou les initiales d'Under Armour sur leur veste d'exercice. Grâce à une combinaison de vente en ligne et (surtout) en grandes surfaces, pour la première fois, les ventes de ces marques anonymes ont surpassé les grandes marques de vêtements chez l'Oncle Sam en 2017, selon Wells Fargo. «Si j'étais une marque de vêtements de sport, je serais très inquiet», résume la designer américaine Jackie Wilson, à Bloomberg.

3- Il n'y a pas qu'au Québec qu'on remet en question les géants de l'économie de partage. Après Uber, il semble bien qu'Airbnb soit la prochaine cible des administrations municipales ou régionales qui se sentent lésées par ces applications qui contournent les règles fiscales en vigueur sur leur territoire. À Paris, la mairie compte d'ailleurs poursuivre le service américain d'hébergement de courte durée s'il n'efface pas de son catalogue les logements qui ne sont pas enregistrés auprès des autorités. Ce n'est pas anecdotique : 80% des sites parisiens sur Airbnb ne le sont pas… Et il n'y a pas que Paris qui grogne : Berlin souhaiterait également réduire la durée de location maximale permise par l'application, remarque Bloomberg, citant un rapport de Morgan Stanley constatant le malaise croissant face à ces services un peu partout dans le monde. «Normalement, les consommateurs deviennent plus à l'aise à mesure qu'ils gagnent en popularité. Ce n'est pas le cas pour Airbnb.»

4- Un grand pas de plus a été fait vers les voyages touristiques dans l'espace. Blue Origin, la société de Jeff Bezos qui a pour mission de commercialiser les vols spatiaux le plus rapidement possible, a franchi une nouvelle étape mardi, en envoyant en orbite un prototype de la capsule qui, à terme, accueillera les premiers touristes de l'espace. La fusée a décollé, la capsule s'est détachée une fois à destination, puis la fusée est revenue se déposer sur la terre ferme. De quoi faire exulter Jeff Bezos, qui n'a pas manqué de partager la vidéo de l'exploit sur les réseaux sociaux…

5- Le chiffre du jour : 550 millions $US. La somme payée par le détaillant américain Target pour mettre la main sur le spécialiste de la livraison sur-demande Shipt, ce qui lui permettra d'offrir la livraison le même jour sur une foule de produits alimentaires à même son site web et son application mobile, pour la plupart des grands centres aux États-Unis. Cette transaction, la plus importante de l'histoire de la chaîne, est «un effet domino de l'acquisition de Whole Foods par Amazon», résume Recode.

Shipt

6- La Bourse de New York se prépare à ouvrir en très légère hausse jeudi. Hier, le Dow Jones a atteint un niveau record, dynamisé notamment par les prévisions de croissance de la Fed. L'agenda est chargé aujourd'hui. Notamment, le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen S. Poloz, prononce un discours devant le Canadian Club Toronto. Statistique Canada rend publiques des données sur les prix des logements neufs. L'Association canadienne de l'immeuble publie ses statistiques sur le marché de la revente pour novembre 2017. Dans notre revue boursière complète, il est aussi question de la journée des investisseurs de Bombardier, des résultats du quatrième trimestre de Transat ainsi que de Transcontinental.

7- Le sans-fil coûte moins cher dans les régions du Canada où il y a plus de fournisseurs. Ça a l'air évident, comme ça, mais c'est tout de même une des principales constatations qu'on peut faire suite à la lecture d'un rapport sur la question publié mardi par le ministère de l'Innovation, Sciences et Développement économique du Canada. De façon générale, le prix du sans-fil est à la baisse partout au pays, pour les forfaits les plus abordables, mais les clients abonnés à des forfaits de données mobiles un peu plus substantiels paient beaucoup plus que leurs homologues des autres pays du G7, apprend-on. Au pays, les prix les moins élevés se trouvent dans les régions où il y a quatre fournisseurs sans-fil, plutôt que seulement trois : Québec, Manitoba et Saskatchewan. «Les prix les plus bas sont provoqués par la concurrence de joueurs régionaux qui peuvent déjouer les efforts de coordination de Bell, Rogers et Telus», observe le Bureau de la concurrence, dans un article du Financial Post. Le ministre Navdeep Bains a pris connaissance du rapport et promet d'insister pour que les prix continuent de baisser.

8- La NASA invente le pneu increvable. Michelin ne risque pas de se faire défier de sitôt par l'agence spatiale américaine, le prototype de pneu qu'elle a développé est destiné au sol martien, qui doit être un peu plus rugueux que le boulevard René-Lévesque (espérons-le). Néanmoins, la NASA a dû développer un nouvel alliage métallisé afin de créer un pneu capable de reprendre sa forme jusqu'au niveau moléculaire, afin de grimper sur des roches ou des obstacles de toutes les formes sans s'endommager, une caractéristique essentielle pour tout rover désirant explorer la planète rouge au-delà de son champ de vision immédiat…


9- À temps pour Star Wars : ce laser de poche fera de vous le héros du bureau à Noël. Cubiio est un petit cube contenant un émetteur laser permettant de graver le motif de votre choix sur des accessoires aussi variés qu'un étui pour sans-fil, une tasse à café ou toute pièce de bois, qu'il s'agisse de mobilier ou d'une décoration quelconque. Ça permet de personnaliser les cadeaux de Noël, ou mieux encore, ça peut faire de vous un artiste du laser qui saura arrondir ses fins de mois grâce à un peu de créativité… sans avoir à devenir un Jedi.


10- Vous skierez comme un pro cet hiver grâce à cet assistant numérique nouveau genre. C'est étonnant à quel point il peut être simple d'améliorer sa technique de ski alpin… Il suffit d'insérer une semelle connectée Carv dans sa botte de ski, d'accrocher le transmetteur Bluetooth à l'extérieur de la botte, de jumeler le tout à son téléphone puis d'insérer les écouteurs dans ses oreilles. La semelle analyse le mouvement, la pression du pied, etc., et vous donne des indications vocales en direct afin d'optimiser votre descente. Éric Guay n'a qu'à bien se tenir!


Sources: Bloomberg, Financial Post, Les Affaires, Recode, The Next Web, Twitter, Youtube.

Suivez-moi sur Twitter:

Suivez-moi sur Facebook:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

08:38 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Voici quelques recommandations d’analystes.

Salesforce confirme l'achat de Slack pour 27,7G$US

01/12/2020 | AFP

Avec l'achat de Slack, Salesforce pourra entrer en compétition plus frontale avec Microsoft.

COVID-19: dès vendredi, tous les commerces resserreront les règles

Il y a 14 minutes | La Presse Canadienne

Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller de 1000 $ à 6000 $ a dit Geneviève Guilbault.