10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 13/04/2019 à 10:13

10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 13/04/2019 à 10:13

Par Alain McKenna
L'application de Pinterest

(Photo: 123RF)

De cette offre d'emploi pour être humoriste francophone pour Siri à ce drone qui plante des arbresvoici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

1- Maple Leaf veut troquer plus de baloney pour de la viande de source végétale. Le producteur alimentaire canadien a dévoilé hier ses plans pour construire une usine dans l’Indiana, pour un montant de 310 millions $US, qui aura pour mandat de produire des protéines de source végétale. Cette nouvelle usine entrera en fonction à la fin 2020, et permettra à Maple Leaf de doubler sa production, afin de s’ajuster face à une demande grandissante pour les produits végétariens, explique le Globe and Mail.

2- Le drone qui plantait des arbres : ça marche! En septembre dernier, la société BioCarbon Engineering a envoyé ses drones dans le ciel du Myanmar pour voir s’ils pouvaient réellement reboiser de grands espaces difficiles d’accès sans intervention humaine. Six mois plus tard, les sapins font près de 50 centimètres de haut. «Nous avons la confirmation que ça marche, avec quelles espèces et sous quelles conditions. Nous pourrons reproduire ce succès ailleurs», se réjouit Irina Federenko, cofondatrice, sur Fast Company.


3- La vente immobilière adopte le blockchain pour accélérer les transactions et éliminer les intermédiaires. Une quarantaine de partenaires internationaux, incluant plusieurs institutions internationales dont Barclays et RBS, ont annoncé à la fin de la semaine dernière qu’elles adopteraient un outil appelé Instant Property Network, appuyé par la firme spécialisée R3, dont la technologie est appuyée par la Banque du Canada, entre autres. Cet outil recourt à la chaîne de blocs pour faire passer le temps nécessaire à la conclusion de transactions immobilières de plusieurs mois à quelques semaines seulement, tout en éliminant les intermédiaires entre l’acheteur, le prêteur et le vendeur. La plateforme promet également des économies de 160 milliards $US par an à l’ensemble de la chaîne immobilière si elle est adoptée plus largement. Si ça se produit, ce sera la première utilisation grand public de la chaîne de blocs dans le secteur financier, constate Bloomberg.

4- Non, le café n’est pas vital pour la survie humaine. La Suisse, qui a mis en place il y a plusieurs dizaines d’années une politique d’entreposage de grains de café en cas d’une catastrophe qu’on peine à imaginer, a décidé il y a peu de temps qu’elle abolirait cette mesure. Le café était ainsi stocké sous forme de réserve d’urgence, avec du riz, du sucre et d’autres denrées jugées vitales pour la survie humaine. Selon la nouvelle directive, les importateurs de café pourront cesser de faire des réserves à partir de 2022, raconte le Guardian.

5- Les fournisseurs de services Internet canadiens n’en ont plus pour très longtemps à vivre… Si vous n’aimez pas votre fournisseur d’accès à Internet résidentiel, réjouissez-vous : une nouvelle génération de satellites va être mise en orbite, d’ici cinq à dix ans, qui promet de créer les premiers grands fournisseurs mondiaux d’un service Internet accessible partout sur la planète, à moindre coût. Cette possibilité est rendue possible par l’émergence de sociétés privées comme SpaceX et Virgin Galactic, qui investissent des milliards dans de tels projets. Il y a toutefois un bémol : on risque de troquer un oligopole pour un autre, cette technologie étant l’exclusivité de géants comme Amazon, Google et Facebook, observe le Wall Street Journal.

6- Offre d’emploi : humoriste francophone pour Siri. Avis aux gens créatifs, Apple est à la recherche de rédacteurs pouvant donner un peu plus de personnalité à son assistante numérique, notamment via la création de réparties à saveur humoristique. Vacant depuis le début de l’année, le poste intitulé «International Creative Writer» sur le site d’Apple cible tout particulièrement la Francophonie, ce qui pourrait éliminer Sugar Sammy du processus de sélection dès le premier tour. Mais qui sait, peut-être ce poste est-il pour vous…

7- Donner un pourcentage de son salaire futur pour payer ses études? L’an dernier, l’étudiante américaine Amy Wroblewski a décidé d’offrir un pourcentage de son futur salaire sur 8 années et demie aux investisseurs prêts à payer sur-le-champ pour son université. Un an plus tard, la recruteure professionnelle débourse 279$US par mois, sur un salaire annuel de 50 000 $US, pour les rembourser. Un montant qui doublera si son salaire augmente, ou qui sera de zéro si elle perd son emploi. Appelée entente de partage de revenus, cette formule attire des étudiants qui préfèrent cette méthode de financement à un endettement plus traditionnel, en les considérant davantage comme de futures PME que comme de simples universitaires, explique Bloomberg.

8- Deux Québécois sur trois refusent de devenir «esclaves de leur maison». La hausse des prix dans l’immobilier partout au Canada entraîne un changement dans les habitudes des acheteurs, qui doivent parfois trouver des outils de financement ailleurs qu’auprès de sources plus traditionnelles. Une enquête publiée par RBC en début de semaine soulève quelques traits distincts des acheteurs québécois, qui sont ainsi plus enclins que les autres Canadiens à adopter de nouvelles méthodes de financement, comme l’aide familiale (37%). Cette enquête indique également que les Québécois seraient plus responsables en matière d’endettement, 64% disant ne pas vouloir devenir «esclaves» de leur hypothèque, contre 51% pour le reste du Canada.

9- Pinterest va s’inscrire en Bourse sous sa plus récente valorisation. Signe que les licornes n’ont peut-être pas tant la cote que ça en fin de compte, Pinterest pourrait s’inscrire en Bourse en fixant un prix à ses actions inférieur à la valeur obtenue lors de sa dernière ronde de financement privé. Celle-ci s’établissait à quelque 12 milliards $US, à la fin 2017. Pinterest a commencé à courtiser les investisseurs hier, amorçant le fameux «roadshow» devant mener à son appel public à l’épargne, attendu quelque part la semaine prochaine, explique le Wall Street Journal.

10- Les cyberattaques sont la plus importante menace pour le système financier nord-américain. Le PDG de la banque américaine JPMorganChase a déclaré la semaine dernière que les cybermenaces représentaient «la plus importante menace» pour l’industrie financière américaine, ce qui vaut aussi pour le Canada. Dans sa lettre annuelle, Jamie Dimon a ainsi justifié le budget annuel de 600M$US de sa banque dans sa division de cybersécurité, qui emploie pas moins de 3000 spécialistes. «Mais le marché est interconnecté, et nos ennemis sont ingénieux et sans relâche, alors tous doivent être vigilants», a-t-il écrit, rapporte Yahoo.

Sources: Fast Company, CNN, Forbes, CNBC, BBC, CBC.

Suivez-moi sur Twitter:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

Sur le même sujet

10 choses à savoir cette fin de semaine

Porsche a déjà vendu 30 000 exemplaires de sa Taycan tout électrique.

10 choses à savoir vendredi

13/12/2019 | Alain McKenna

Ce pickup électrique veut en découdre avec Tesla. La menace qui guette Hydro-Québec, Labatt au-delà de la bière.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en AmérIque du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.