10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 02/03/2019 à 09:48

10 choses à savoir cette fin de semaine

Publié le 02/03/2019 à 09:48

Par Alain McKenna
Des carottes difformes.

(Photo: 123RF)

De ce pot à fleurs parfait pour les gens qui n’ont pas le pouce vert au fait que les légumes moches perdent en popularité chez Walmart et Whole Foods, voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

1- Les preuves s’accumulent : l’auto électrique va sauver la planète. C’est au tour de l’Union of Concerned Scientists américaine d’appuyer le virage vers des véhicules électriques, estimant que peu importe la forme de production électrique à l’autre bout de la chaîne, l’impact sur l’environnement est toujours meilleur que celui d’un véhicule comparable à essence. En convertissant la consommation d’énergie à une valeur comparable (milles au gallon), l’organisme est parvenu à estime qu’une voiture électrique en circulation aux États-Unis «consomme» l’équivalent de 6 litres aux 100 kilomètres, là où les centrales au charbon et au gaz existent, jusqu’à 2,2 l/100 km là où la production est plus propre, résume Wired.

2- La génération Z est stressée, déprimée et obsédée par les examens. Les jeunes nés après 1997 commencent à attirer de plus en plus l’intérêt des chercheurs, mais les premières nouvelles ne sont pas réjouissantes. L’étude la plus récente à leur sujet par le Pew Research Center indique qu’ils sont beaucoup moins rêveurs et heureux que leurs parents. Ainsi, 70% des 920 jeunes de 13 à 17 ans interviewés par le centre de recherche américain estiment que l’anxiété et la dépression sont les principaux défis des gens de leur âge. Peu importe le statut financier familial, les questions de santé mentale sont au sommet de leurs priorités, constate The Economist.

3- FedEx va remplacer ses livreurs par des robots. Le spécialiste américain de la livraison s’associe à Walmart, Target et Pizza Hut afin de mettre à l’essai un petit robot de livraison pour son service de livraison dans la journée, appelé SameDay. Les essais auront lieu l’été prochain, à Memphis, au Tennessee, entre autres. Le robot est une création de Dean Kamen, qui a auparavant conçu le Segway, notamment. Le robot peut atteindre une vitesse de 16 km/h, et se déplacera tant sur la route que sur les trottoirs.


4- Google peut prédire le vent 36 heures d’avance. Plus exactement, DeepMind, l’intelligence artificielle mise au point par Google, dit être en mesure de prédire la production éolienne 36 heures d’avance, avant même que les turbines entrent en action. Ça permettrait aux centrales éoliennes d’être plus efficaces dans leur distribution d’électricité aux réseaux électriques. Déjà, Google peut produire quelque 700 mégawatts d’électricité grâce à son propre parc d’éoliennes, soit l’équivalent de la consommation d’une ville de taille moyenne, explique Fortune.

5- Bientôt, Toronto va avoir l’air de ça, et Montréal devrait être jalouse. La firme d’architecture Brisbin Brook Beynon a dévoilé un projet de tour résidentielle de 27 étages qui aura littéralement l’air d’un jardin vertical, rappelant le Bosco Verticale milanais. L’entreprise compte planter 450 arbres sur son immeuble, lesquels seront irrigués par un système automatisé qui s’assurera que tout cela restera toujours vert en en santé. L’immeuble pourrait être prêt dès la fin 2020, ajoute Narcity.

vertical forest

6- Il y a des limites à essayer de vendre des légumes moches. La vente en liquidation d’aliments un peu moins frais serait elle aussi périmée, si on se fie aux géants américains Walmart et Whole Foods, qui avaient mis en place des projets pilotes devant tester l’intérêt des consommateurs pour ces produits. Ces dernières semaines, les deux chaînes ont d’ailleurs retiré ces carottes, tomates et autres aliments visuellement moins attrayants de leurs tablettes, faute d’une demande soutenue. «Les consommateurs acceptent moins ces produits qu’on l’aurait cru», résume Mona Golub, de la chaîne américaine Price Chopper, qui a également cessé de vendre de tels produits, au Globe and Mail.

7- Microsoft pourrait avoir volé le marché de la réalité augmentée à Apple et Google. En dévoilant la deuxième génération de ses verres à réalité mixte HoloLens, dimanche dernier à Barcelone, Microsoft a aussi annoncé qu’elle permettrait à n’imoprte qui de créer sa propre boutique d’applications pour cet environnement virtuel. Le responsable de la technologie pour Microsoft a notamment insisté sur l’importance d’avoir un écosystème «libre», ce qui mettra sans doute de la pression sur ses rivaux, qui contrôlent la distribution d’appis sur leurs plateformes en imposant une charge de 30% de leur prix de vente. Évidemment, il reste à voir des éditeurs se lancer massivement dans la réalité mixte, comme le rappelle The Verge.


8- Ce pot à fleurs est parfait pour les gens qui n’ont pas le pouce vert. Et en prime, il est étonnamment joli. Il s’agit d’un pot en terre cuite offert en diverses tailles, recouvert d’un cylindre en verre créant un espace dans lequel on peut mettre de l’eau, laquelle garde la terre dans le pot humide en tout temps. Cette technique d’irrigation n’est pas nouvelle, on la retrouvait en Chine il y a des milliers d’années. Le Musée d’art moderne de New York le vend sur son site web, et livre jusqu’au Canada .

wet pot

9- La pire menace pour les réseaux 5G ne vient pas de Huawei, assure Ericsson. L’équipementier suédois pourrait se réjouir de la grogne entourant la présence de son rival chinois dans l’infrastructure sans fil de prochaine génération, mais au contraire : Ericsson avertit que les inquiétudes entourant la sécurité des composants des futurs réseaux 5G n’est pas ce qui menace le plus l’arrivée de la 5G en Europe. C’est plutôt la réglementation trop stricte, et un investissement trop timide de l’industrie, qui risquent de pénaliser la région. «Chaque pays devrait prendre ses propres décisions quant à la politique de sécurité des réseaux», ajoute Borje Ekholm, PDG d’Ericsson, décochant une flèche au gouvernement américain, rapporte Reuters.

10- Les téléspectateurs lâchent le câble de plus en plus vite. Les trois derniers mois de 2018 ont vu un plus grand nombre de consommateurs américains se désabonner des services télévisuels traditionnels, et pour une première fois, ils ont été plus nombreux à lâcher le câble qu’il y a eu de nouveaux abonnés aux services vidéo par Internet. Aux États-Unis, ça représente une chute de 4,1% de la clientèle des services télévisuels, sur un an. «La télé par satellite est pratiquement morte, et les câblos commencent à voir l’accès à Internet comme leur marché principal, plutôt que les services télé», résume Craig Moffett, analyse pour la firme spécialisée MoffettNathanson, dans une note reprise par Fortune.

Suivez-moi sur Twitter:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

20/03/2020 | Alain McKenna

Ces titres font bien en Bourse, pourquoi il vaut mieux travailler au lit, 10 semaines de confinement selon Gates.

10 choses à savoir jeudi

19/03/2020 | Alain McKenna

Votre pourboire peut sauver les restos, la quarantaine cause des divorces, un rouleau de papier toilette avec ce repas?

À la une

Bourse: Wall Street monte à la fin d'une journée en dents de scie

Mis à jour à 16:59 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Si les indices ont fini dans le vert, le marché a joué aux montagnes russes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

08:25 | LesAffaires.com et AFP

«Quand on regarde les fondamentaux économiques, il est difficile de continuer à éprouver de l’appétit pour le risque.»

Titres en action: Air Transat, Airbus, Alcoa, Facebook, Boohoo

Mis à jour à 16:50 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.