10 choses à savoir jeudi

Publié le 18/02/2021 à 07:00

10 choses à savoir jeudi

Publié le 18/02/2021 à 07:00

Par Philippe Lemelin

Des volontaires seront infectés à la COVID-19 pour aider la recherche scientifique sur la maladie. (Photo: 123RF)

Le Royaume-Uni autorise les scientifiques à infecter des personnes avec la COVID-19 pour faire avancer la recherche, Amazon lance des produits intelligents plutôt étranges et le Trump Plaza Hotel est démoli sous les applaudissements: voici 10 nouvelles à lire en ce jeudi 18 février.

1- Accepteriez-vous de contracter la COVID-19 pour aider la science? Le Royaume-Uni est devenu mercredi le premier pays du monde à autoriser l'infection des personnes – dans un environnement contrôlé, évidemment – pour étudier la maladie, selon Reuters. Les volontaires devront être âgés de 18 à 30 ans, détenir un bilan de santé exemplaire et accepter de vivre en isolement durant au moins 14 jours dans une unité spéciale d’un hôpital de Londres.

2- On parle beaucoup de Tesla ces derniers temps, mais l’effet de mode pourrait passer plus tôt que tard, peut-on lire dans un texte d’opinion paru dans Le Figaro. D’après l’auteur, la «bulle Tesla» est sur le point d’éclater. L’entreprise d'Elon Musk est surévaluée en Bourse, son potentiel de croissance est désormais limité et ses compétiteurs sont en train de rattraper leur retard dans les véhicules électriques.

3- Toujours sur la planète Musk, SpaceX a fait bondir sa valorisation à environ 74 milliards de dollars américains grâce à une nouvelle ronde de financement de 850 millions, d’après des sources en interne qui ont parlé à CNBC. La société spatiale d’Elon Musk amasse des fonds pour financer ses missions futures.

4- Google est en train de couper l’herbe sous le pied au gouvernement australien, qui veut forcer les géants du Web à verser une rémunération pour la publication de contenu médiatique sur leurs plateformes. Le Financial Times rapporte que Google a conclu hier une entente avec News Corp, le groupe du magnat de presse Rupert Murdoch, au moment où les députés australiens débattent du projet de loi redouté par les géants du Web.

5- Amazon a acheté Selz, un compétiteur de Shopify situé en Australie, selon le Wall Street Journal. Le géant du commerce en ligne cherche à faire compétition à l’entreprise canadienne qui prend de plus en plus de place. Amazon aurait même créé une équipe secrète ayant pour mission d’étudier Shopify et de copier des éléments de son modèle, l’automne dernier.

 

(Photo: Amazon)

6- Toujours chez Amazon, sa filiale de développement Built It a annoncé ses trois premiers produits intelligents: une balance, une imprimante à mémos et… une horloge coucou (question: pourquoi?). C’est tellement expérimental qu’Amazon se donne un mois pour sonder l’intérêt des acheteurs via une campagne de sociofinancement, d’après Engadget. En cas d’échec, les personnes ayant participé au sociofinancement seront remboursées.

7- Hewlett Packard offre depuis peu un atelier de jardin virtuel à ses employés, rapporte Employee Benefit News. L’employeur utilise l’application StartOrganic, qui enseigne comment entretenir son jardin bio. L’idée est d’encourager les travailleurs à bien s’alimenter et à améliorer leur bien-être en ces temps étranges.

8- Du jour au lendemain, l’Australie a perdu son plus grand marché pour l’exportation de vin. Un reportage de CNN Business relate comment les ventes de centaines de producteurs de vins ont chuté dramatiquement après que Pékin ait imposé des tarifs punitifs sur les exportations viticoles en novembre dernier. L’Australie, cinquième exportateur mondial de vin, a vendu pour plus d’un milliard de dollars en vins à la Chine en 2019.

9- Au Myanmar, le procès de la dirigeante civile Aung San Suu Kyi a débuté dans le secret: même son avocat était absent, car on lui a donné des informations contradictoires, selon le New York Times. L’armée a repris le pouvoir il y a deux semaines lors d’un coup d’État, et des millions de personnes manifestent quotidiennement dans les rues. L’accès à Internet est coupé au pays depuis.

10- Une démolition a été accueillie avec entrain à Atlantic City, au New Jersey. Le Trump Plaza Hotel, fermé depuis 2014, a été démoli hier par implosion. De nombreux médias ont diffusé des images hier, mais cette vidéo de Bloomberg a de particulier qu'on y entend des gens applaudir et lancer des cris de joie devant la destruction de cette icone de la gloire passée de l’empire Trump. Ouch.

 

NDLR: L'article des «10 choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

Une reprise inégale de l’activité économique, la portée de la désinformation et une antiquité dans une vente de garage.

10 choses à savoir jeudi

04/03/2021 | Philippe Lemelin

Suer pour mesurer sa performance sportive, le vocabulaire allemand et des antennes réseau cachées dans des cactus.

À la une

Bourse: Wall Street et Toronto terminent en forte hausse

Mis à jour à 17:14 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indicateurs laissent croire que l'économie se rétablira plus vite que prévu.

Titres en action: Recipe Unlimited, Tesco, Dassault Aviation et Honda

Mis à jour à 13:54 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.