Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Savannah, le port qui en mène large


Édition du 07 Février 2015

Par François Normand
Par ailleurs, contrairement au port de Mont-réal, le port géorgien n'est pas situé dans un milieu urbain. Les investissements pour agrandir ses installations et accroître les mouvements de camions ne posent donc pas vraiment de problèmes.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le port de Montréal compte prendre de l'expansion à son site de Contrecoeur, à l'est de Verchères. Du reste, le modèle de pôle logistique multisite préconisé par CargoM n'est pas incompatible avec le modèle de Savannah, car sa grappe s'étend dans la grande région de Savannah. Montréal peut donc s'en inspirer.

«Cette approche permettrait de renforcer les développements déjà réalisés, ou en cours de réalisation, par l'industrie. Plusieurs sites à proximité du port, à Montréal ainsi qu'à Contrecoeur, sont disponibles, et des projets pourraient y voir le jour très rapidement afin de mettre en marche cet élément», souligne Sophie Roux, directrice des communications de l'APM.

Même si la grappe montréalaise n'a pas encore atteint le niveau de coordination de celle de Savannah, des efforts sont faits en ce sens, notamment pour offrir un site Web - une espèce de guichet unique - qui s'inspirera de celui de select- georgia.com. La Ville de Montréal travaille sur ce projet, qui sera mis à la disposition de CargoM.

Du reste, développer une grappe en transport et logistique efficace n'est pas si sorcier que cela en a l'air, fait remarquer Jacques Roy, spécialiste en gestion des opérations logistiques à HEC Montréal. «Il s'agit d'avoir une bonne volonté politique et une vision, car les enjeux et les solutions, soit une bonne coordination et de bonnes infrastructures, sont connus !»

À lire aussi:
Vidéo: La recette du port de Savannah

Montréal: répondre à la croissance du trafic

Trois-Rivières: mieux équilibrer les moyens de transport
Bécancour: trouver de nouveaux clients

Québec: en expansion, concurrence oblige

Sept-Îles: appuyer les projets miniers
Trois leçons pour la métropole
Le Saint-Laurent attend une «révolution maritime»

À la une

Bourse: Toronto retraite de plus de 250 points

Mis à jour le 06/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine en baisse, le spectre de la récession plane.

À surveiller : Dollarama, Goodfood et Boyd Group

Que faire avec les titres de Dollarama, Goodfood et Boyd Group?

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 06/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.