GM supprime 23 000 emplois

Publié le 27/04/2009 à 00:00

GM supprime 23 000 emplois

Publié le 27/04/2009 à 00:00

Par Denis Lalonde
D’ici la fin de 2010, le nombre d’employés de General Motors (GM) à travers le monde passera donc de 61 000 à 40 000 en 2010, puis à 38 000 en 2011.

La direction de l’entreprise soutient qu’elle supprimera de 7000 à 8000 emplois de plus que ce qui était prévu dans la précédente version de plan de restructuration, soumise au gouvernement américain le 17 février.

Après Hummer, Saab et Saturn, Pontiac

Après avoir annoncé au cours des derniers mois l’abandon des marques de commerce Saab, Saturn et Hummer pour 2009, GM laissera aussi tomber Pontiac progressivement d’ici la fin de 2010.

Cela se traduira par la fermeture de 13 usines aux États-Unis d’ici décembre 2010, et de trois autres d’ici 2012. Durant cette période, le nombre d’usines américaines passera de 47 à 31.

Une fois la restructuration terminée, GM offrira 34 modèles sous les bannières Chevrolet, Cadillac, Buick et GMC. Il s’agit d’une réduction de 29% par rapport aux 48 modèles fabriqués fin 2008. La société soutient que cette décision lui permettra de mieux se concentrer sur le développement de nouveaux véhicules et de concevoir des modèles plus compétitifs.

Les concessionnaires ne sont pas non plus épargnés par les coupures. Leur nombre passera de 6 248 en 2008 à 3 605 d’ici la fin de 2010, une baisse de 42%. GM précise qu’il s’agit d’une réduction supplémentaire de 500 concessionnaires par rapport à ce qui était prévu le 17 février. Le plan initial prévoyait également que le processus allait s’étaler jusqu’en 2014.

Réduction des coûts

Le plan de restructuration prévoit que les dépenses annuelles de GM en salaires passeront de 7,6 milliards de dollars américains en 2008 à 5 milliards de dollars en 2010, une baisse de 34%.

Globalement, toutes les dépenses de GM devraient reculer à 23,2 milliards de dollars en 2010, en baisse de 25% par rapport à celles de 30,8 milliards de dollars comptabilisées en 2008. Il s’agit d’une baisse supplémentaire de 1,8 milliard de dollars comparativement à ce qui était prévu dans le plan de restructuration déposé le 17 février.

* Tous les montants sont en dollars américains

À la une

Les perspectives à long terme d’Alimentation Couche-Tard restent intactes

Édition du 10 Avril 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSI√ąRE. Les perspectives √† long terme restent intactes pour Alimentation Couche-Tard.

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

Il y a 40 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.

Le monde serait-il devenu fou?

EXPERT INVIT√Č. Qu'advient-il du civisme, du savoir-vivre en soci√©t√©?