GM nie la réduction de production au Canada

Publié le 06/01/2010 à 16:32

GM nie la réduction de production au Canada

Publié le 06/01/2010 à 16:32

Par La Presse Canadienne

General Motors du Canada a nié mercredi la nouvelle voulant que le géant de l'automobile puisse réduire la production de ses usines canadiennes lorsqu'il leur confiera l'assemblage de nouveaux modèles, au cours des années à venir.

Le constructeur réagissait ainsi à la publication d'informations selon lesquelles il aurait l'intention de produire une nouvelle version de l'Impala de Chevrolet et une nouvelle Cadillac à son usine d'assemblage d'Oshawa, en Ontario, mais qu'il diminuerait la production pour la faire passer sous la barre des 400 000 unités _ en baisse par rapport aux projections antérieures de 500 000 véhicules.

L'entreprise a indiqué que les informations véhiculées par l'Association des fabricants de pièces d'automobile du Canada étaient inexactes. Elle a ajouté ne pas s'attendre à une réduction de sa production canadienne.

La production de GM au Canada s'est élevée à quelque 400 000 unités en 2009 _ soit 250 000 à Oshawa et 150 000 à son usine CAMI Automotive, à Ingersoll, dans le sud-ouest de l'Ontario _ et l'entreprise a dit s'attendre à ce qu'elle augmente. La plupart des véhicules produits par le constructeur au Canada sont écoulés sur le marché américain.

"Nous respecterons intégralement notre engagement pris vis-à-vis des gouvernements de l'Ontario et fédéral afin de maintenir au Canada 16 pour cent de la capacité nord-américaine d'assemblage de véhicules de GM", a indiqué la compagnie dans un communiqué de presse émis depuis son siège social d'Oshawa, à l'est de Toronto.

"En fait, nous avons récemment confirmé que la Regal de Buick serait fabriquée à Oshawa à compter du premier trimestre de 2011, et nous nous sommes également engagés à (assembler) deux modèles additionnels à Oshawa", a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, GM n'a pas réagi à la déclaration faite par le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), selon laquelle l'assemblage de ses nouveaux modèles nécessiterait jusqu'à 1000 travailleurs supplémentaires à Oshawa, à l'est de Toronto, où l'entreprise emploie déjà environ 5000 personnes.

General Motors du Canada a déjà réduit ses activités canadiennes afin de faire face à la nouvelle réalité du marché. Le constructeur a fermé une usine de camions à Oshawa, mettant du même coup à pied 1400 personnes, et elle a l'intention de procéder à la fermeture d'une usine de boîtes de vitesse dans le sud-ouest de l'Ontario, ce qui affectera 1400 travailleurs supplémentaires.

Aux Etats-Unis, GM a également fermé des usines et licencié des milliers d'employés, tout en ayant réduit sa gamme de véhicules.

À la une

À surveiller: Dollarama, MTY, et Magna

Il y a 44 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Dollarama, MTY et Magna?

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 11 minutes | Refinitiv

L'Angleterre en récession technique, Apple en chute et une baisse de revenu pour BlackBerry.

Votre équipe aussi peut maîtriser l'art de l'empathie

RHÉVEIL-MATIN. «Maintenant, en tant qu'employeur, on doit mériter le déplacement».