Des voies à emprunter pour améliorer la mobilité


Édition du 21 Mars 2015

Des voies à emprunter pour améliorer la mobilité


Édition du 21 Mars 2015

Le nombre de déplacements en automobile a crû de 15 % dans la région de Montréal de 2008 à 2013, et augmente de 1 % par année depuis 1996 dans la région de Québec.

«Je regardais récemment des vidéos datant des années 1960. Les principaux débats concernaient la congestion routière liée à l'augmentation du nombre de véhicules sur les routes et le transport en commun, dont la construction du métro, raconte Dominique Lacoste, pdg de l'Association québécoise des transports (AQTr). Le contexte change, mais certains débats perdurent !»

À lire aussi:
Québec veut créer quatre pôles logistiques dans la région de Montréal
Une expertise québécoise reconnue au-delà des frontières de la province
Partager les connaissances favorise l'innovation
Une circulation plus fluide grâce aux données
Mobiliser les acteurs du secteur afin d'améliorer les techniques utilisées
À la recherche de gains d'efficacité dans la signalisation aux abords des chantiers
Les camions du Groupe Robert doivent rouler la nuit en raison des entraves
Un système à améliorer en région
Une ère de grands chantiers au Québec

Certes, l'utilisation des transports en commun a progressé au cours des dernières années, mais l'utilisation de l'automobile croît davantage. La pression continue donc à être forte sur les infrastructures routières, dont plusieurs arrivent en fin de vie ou ont besoin de rénovations majeures.

Dans la région de Montréal, près de 9 millions de déplacements sont réalisés chaque jour, dont plus de la moitié par des résidents de l'extérieur de l'île, selon la plus récente enquête Origine-Destination du ministère des Transports du Québec (MTQ).

Et si l'utilisation des transports en commun a progressé de 10 % de 2008 à 2013, grâce entre autres au prolongement du métro à Laval, le nombre de déplacements en automobile a quant à lui grimpé de 15 %.

Le portrait est semblable dans la région de Québec, où les dernières enquêtes Origine- Destination montrent que l'usage de l'automobile augmente d'environ 1 % par année depuis 1996, en raison du fort développement des banlieues. Même phénomène à Sherbrooke, où les déplacements automobiles des résidents de la ville ont augmenté de 7 % de 2003 à 2012, alors que ceux des banlieusards explosaient de 19 %.

Cette augmentation des déplacements automobiles, soutenue par l'intensification des allers-retours entre les villes et leurs banlieues, impose une forte pression sur les infrastructures routières, dont plusieurs sont mal en point.

À Montréal, ce problème est particulièrement criant. Plusieurs accès à l'île devront subir des rénovations majeures ou être reconstruits au cours de la prochaine décennie. Le projet phare est bien sûr la construction d'un nouveau pont Champlain, que le gouvernement fédéral a promis pour 2018, et dont le coût s'élèvera au maximum à 5 milliards de dollars. À moins qu'il n'y ait quelques dépassements de coûts. Cela s'est déjà vu...

À lire aussi:
Québec veut créer quatre pôles logistiques dans la région de Montréal
Une expertise québécoise reconnue au-delà des frontières de la province
Partager les connaissances favorise l'innovation
Une circulation plus fluide grâce aux données
Mobiliser les acteurs du secteur afin d'améliorer les techniques utilisées
À la recherche de gains d'efficacité dans la signalisation aux abords des chantiers
Les camions du Groupe Robert doivent rouler la nuit en raison des entraves
Un système à améliorer en région
Une ère de grands chantiers au Québec

À la une

La Bourse de Toronto en hausse de plus de 150 points en fin de matinée

Mis à jour il y a 41 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street évolue en baisse pour la deuxième séance d'affilée.

À surveiller: AtkinsRéalis, BMO et Eldorado Gold

11:30 | Matthieu Hains et Dominique Talbot

Que faire avec les titres d'AtkinsRéalis, BMO et Eldorado Gold? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché du jeudi 30 mai

Mis à jour à 08:39 | Refinitiv

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ • Le bénéfice de la Banque Royale du Canada ...