Budget: Ottawa rendra la chaîne d'approvisionnement résiliente

Publié le 07/04/2022 à 16:45

Budget: Ottawa rendra la chaîne d'approvisionnement résiliente

Publié le 07/04/2022 à 16:45

Par Denis Lalonde

De cette somme, 450M$ sur cinq ans seront versés au Fonds national des corridors commerciaux, dédié aux initiatives visant à faciliter le transport de marchandises au Canada. (Photo: 123RF)

BUDGET FÉDÉRAL. La pandémie de COVID-19, les inondations en Colombie-Britannique de l’automne 2021 et le lock-out au Canadien Pacifique ont mis à mal la chaîne d’approvisionnement canadienne et Ottawa souhaite mettre les bouchées doubles du côté des investissements dans les infrastructures de transport.

Ces investissements doivent permettre que les chaînes d’approvisionnement du pays répondent mieux aux «besoins de l’économie et résistent aux perturbations causées par les changements climatiques et les événements mondiaux».

Pour rendre les chaînes d’approvisionnement plus résilientes et efficientes, Ottawa versera 603,2 millions de dollars (M$) sur cinq ans à Transport Canada.

De cette somme, 450M$ sur cinq ans seront versés au Fonds national des corridors commerciaux, dédié aux initiatives visant à faciliter le transport de marchandises au Canada. Cette cagnotte s’ajoute aux 2,7 milliards de dollars accordés au fonds depuis 2017. Le ministre des Transports doit renommer le fonds dans un avenir rapproché pour qu’il reflète l’accent mis par le gouvernement sur les chaînes d’approvisionnement.

En plus des réseaux de transport, Ottawa mise aussi sur une meilleure utilisation des données pour rendre les chaînes d’approvisionnement plus efficientes et y consacrera une enveloppe de 136,3M$ sur cinq ans. De ce montant, 19M$ proviendront de ressources existantes, ce qui signifie que la part d’argent neuf dans le projet est de 117,3M$.

Ottawa s'attaque à la réduction de la paperasserie, en investissant 16,9M$ sur cinq ans pour éliminer des formalités administratives, et en misant entre autres sur une meilleure efficacité entre le transport maritime et ferroviaire.

Selon Ottawa, tous ces investissements doivent entraîner en une baisse des prix pour les Canadiens et améliorer la capacité des entreprises canadiennes à exporter leurs produits et à livrer leurs biens aux communautés.

Ces annonces surviennent alors que l’inflation au Canada a atteint 5,7% en février, ce qui constitue un sommet depuis août 1991.

À la une

Bourse: Toronto gagne près de 500 points

Mis à jour à 17:02 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street conclut en forte hausse pour la deuxième séance d’affilée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:49 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : CGI, Uni-Sélect et Gildan

Que faire avec les titres de CGI, Uni-Sélect et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.