Bombardier vend deux Q400 en Égypte pour 62 millions $

Publié le 30/08/2010 à 17:44, mis à jour le 30/08/2010 à 17:44

Bombardier vend deux Q400 en Égypte pour 62 millions $

Publié le 30/08/2010 à 17:44, mis à jour le 30/08/2010 à 17:44

Par La Presse Canadienne

Photo : Bloomberg

Bombardier Aéronautique poursuit ses efforts pour réaliser une percée au Moyen-Orient et en Afrique, avec la vente de ses deux premiers avions biturbopropulsés Q400 NextGen en Égypte.

L'avionneur montréalais a annoncé lundi avoir reçu une commande pour deux de ses appareils - d'une capacité de 70 à 80 passagers - d'une société aérienne d'affaires égyptienne qui a formé une filiale de transport régional.

La commande de Smart Aviation, qui a pris des options sur trois autres avions Q400 NextGen, est évaluée à 62 millions $. Elle pourrait augmenter à 158 millions $ US si les options étaient exercées.

Smart Aviation est un exploitant d'avions d'affaires nolisés depuis sa fondation en mai 2007. Sa flotte actuelle inclut des appareils Citation Sovereign de Cessna, en mesure de transporter jusqu'à neuf passagers et deux membres d'équipage.

La compagnie, dont le siège se trouve au Caire, a formé une filiale de transport aérien commercial et compte utiliser ses Q400, construits à Toronto, pour lancer des services réguliers et nolisés au Moyen-Orient.

"Le tourisme et les voyages d'affaires au Moyen-Orient sont en croissance constante, et nous voulons être en position de répondre à cette croissance grâce à des avions efficaces, fiables, économiques et conviviaux pour les passagers", a indiqué le président et directeur général de Smart Aviation, Wael El-Maadawy, par voie de communiqué.

Petroleum Air Services est actuellement la seule société aérienne égyptienne à exploiter des appareils de Bombardier, soit cinq Q300.

"Les avions turbopropulsés de Bombardier excellent sur ces divers plans dans l'environnement d'exploitation du Moyen-Orient depuis plusieurs années, et c'est pourquoi l'avion Q400 NextGen a été le premier choix pour notre nouveau service", a indiqué M. El-Maadawy.

Le président de Bombardier Avions commerciaux, Gary Scott, a quant à lui affirmé que le Q400 NextGen était idéal pour les liaisons régionales et plus courtes du marché de voyages nord-africain et du Moyen-Orient.

"Nous, chez Bombardier, sommes certains que l'avion Q400 NextGen est bien adapté pour les nouvelles activités de Smart Aviation, et sommes contents d'accueillir Smart Aviation au sein de la famille grandissante d'exploitants des avions Q400 NextGen", a-t-il dit.

Bombardier n'a pas précisé à quel moment les avions seraient livrés.

En comptant la commande de Smart Aviation, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour un total de 391 avions Q400 et Q400 NextGen et, au 30 avril dernier, 300 d'entre eux avaient été livrés.

Ces avions sont en service auprès de plus de 30 exploitants du monde entier.

Le cours des actions de Bombardier a terminé la séance de lundi à 4,52 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 3 cents par rapport à son précédent taux de clôture.

À la une

Bourse: records à Wall Street pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour il y a 44 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones s’est très légèrement replié face à la Fed qui reste prudente.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 juin

Mis à jour à 16:42 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.