Bombardier: allégations de corruption en Corée du Sud

Publié le 29/01/2015 à 13:20

Bombardier: allégations de corruption en Corée du Sud

Publié le 29/01/2015 à 13:20

Par AFP

(Photo: Bombardier)

Des allégations de corruption ont entouré la réalisation d'un projet de métro par Bombardier en Corée du Sud mais aucune accusation n'a été portée contre le groupe canadien, a indiqué jeudi la chaîne publique Radio-Canada. 

«Des procureurs sud-coréens ont allégué que Bombardier avait offert des cadeaux et des voyages au Canada à des fonctionnaires et des élus de la ville de Yongin, en banlieue de Séoul, qui ont choisi Bombardier pour la construction de ce métro aérien automatisé», selon le rapport d'enquête obtenu par Radio-Canada.

Initialement estimé à un peu plus de 1 milliard de dollars lors de son annonce au début des années 2000, le projet pourrait coûter 3,5 milliards de dollars sur 30 ans aux contribuables sud-coréens.

«Au début, on pensait que ce serait un métro, mais le train léger de Yongin n'a qu'une seule voiture, alors on pourrait dire que c'est comme un autobus», a dit à Radio-Canada Hyun Geun Taek, un avocat qui a engagé des procédures contre les responsables du système sur rail, long de 18 km et en service depuis 2013.

Ville de près d'un million d'habitants, Yongin avait choisi la technologie proposée par le consortium emmené par Bombardier sur une recommandation du ministère sud-coréen des transports prévoyant une affluence de 183 000 passagers par jour. À ce jour, le système n'en transporte que 20 000 par jour.

Une unité spéciale de la Corée du Sud a enquêté sur le partenariat public-privé entre le consortium et la ville de Yongin, concluant dans son rapport qu'il y avait eu corruption de fonctionnaires et d'élus municipaux.

Bombardier a rejeté catégoriquement ces allégations. «Si c'était de la corruption, ils nous auraient poursuivis», a déclaré Serge Bisson, vice-président pour l'Asie du Nord de la division Systèmes de Bombardier. Pour lui, les voyages en question étaient nécessaires pour «convaincre ces gens-là que la technologie fonctionne bien». 

Les enquêteurs n'ont finalement porté aucune accusation contre Bombardier, affirmant que les délais pour le faire étaient expirés. C'est plutôt faute de preuve, a soutenu le responsable de Bombardier.

À la une

Myope, la Fed nous fait foncer droit dans le mur

BLOGUE INVITÉ. Sa détermination tardive à vaincre l’inflation risque de créer beaucoup plus de dommage à l’économie.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour il y a 17 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Marchés: la livre au plus bas, les Bourses résistent après les élections italiennes

La Bourse de Moscou plonge de 10%

Mis à jour il y a 41 minutes | AFP

La Bourse de Moscou évolue à son plus bas depuis le début de l'offensive contre l'Ukraine.