Voyage reporté: le remboursement est de rigueur, dit l'OPC

Publié le 21/01/2010 à 10:22

Voyage reporté: le remboursement est de rigueur, dit l'OPC

Publié le 21/01/2010 à 10:22

L’Office de protection du consommateur (OPC) précise que dans les cas de reports de voyages, comme ceux survenus récemment chez Transat, les clients ont droit à un remboursement intégral.

PLUS: Début de haute saison chaotique pour Transat

PLUS: Transat: CanJet Airlines reconnaît ses torts

PLUS: Transat: les agences de voyage réclament compensation

Cette option ne concerne pas les voyageurs victimes de retards ou de changements d’horaires de dernières minutes. Un ensemble de raisons –allant d’un trouble mécanique à une alerte météo- peuvent aisément légitimer des délais. On parle alors de variations de quelques minutes à deux ou trois heures sur l’horaire prévu au départ.

Les choses sont différentes, explique Jacques Préaux, porte-parole de l’OPC, lorsqu’un vol est retardé d’une journée ou deux. À plus forte raison, lorsque le tout est planifié à l’avance. Le consommateur se retrouve alors avec un tout autre produit que celui qu’il croyait acheter à l’origine.

Dans un tel cas, l’agent de voyage ou le transporteur se doit d’offrir une proposition alternative; un départ le 23 plutôt que le 20 par exemple. Mais advenant que cette proposition ne convienne pas, pour une raison ou une autre, le voyageur a le droit le plus légitime d’exiger un remboursement intégral au transporteur ou à l’agent de voyage, explique M. Préaux.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour à 18:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points mardi.

Tesla: chute de 55% du bénéfice net au 1T

16:38 | AFP

Le constructeur compte produire un véhicule électrique à bas coût «aussi vite que possible».

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici des recommandations d'analystes.