Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Un fournisseur indépendant d’internet est acquis par Cogeco

La Presse Canadienne|21 février 2023

Un fournisseur indépendant d’internet est acquis par Cogeco

(Photo: La Presse Canadienne)

Un autre fournisseur indépendant d’internet est avalé par une plus grande société de télécommunication. L’entreprise montréalaise oxio est tombée dans le giron du câblodistributeur Cogeco.

Les deux entreprises ont annoncé, mardi, l’acquisition d’oxio, fondée en 2019. Avant la transaction, Cogeco était la seule entreprise de télécommunication qui exerçait ses activités sous une seule marque, note l’analyste Jérôme Dubreuil, de Desjardins Marché des capitaux. «Avoir une deuxième marque qui vise un autre segment pourrait étendre le marché de Cogeco, ce que nous voyons d’un œil favorable.»

L’entreprise n’a pas mentionné le montant de la transaction, mais M. Dubreuil l’évalue entre 20 millions $ et 35 millions $. Il estime que l’apport d’oxio aux bénéfices de Cogeco serait limité.

Le président de Cogeco Connexion, Frédéric Perron, a souligné, dans un communiqué, qu’oxio avait un taux de satisfaction élevé de la part de sa clientèle pour son service internet résidentiel «fondé sur une expérience entièrement numérique». Cogeco a l’intention de laisser oxio exercer ses activités comme une entreprise indépendante.

L’annonce survient tandis que le câblodistributeur réfléchit à faire le saut dans le sans-fil. Son grand patron, Philippe Jetté, affirmait en janvier que les conditions étaient «prometteuses» et que l’entreprise montréalaise devrait présenter un plan détaillé à cet égard d’ici la fin de l’année. La décision reste toujours conditionnelle aux détails du cadre réglementaire lui permettant de louer l’accès au réseau des grandes sociétés de télécommunications canadiennes, soit Bell, Telus et Rogers.

M. Dubreuil ne croit pas qu’une incursion dans le sans-fil est la seule raison de la transaction, mais il ajoute qu’elle serait plus logique si Cogeco décidait de faire le saut. L’ajout d’oxio lui donne une plus grande empreinte et lui procure une marque à partir de laquelle elle pourrait décider de vendre des services sans-fil.

La transaction fait suite à une série d’acquisitions récentes de fournisseurs indépendants. Les entreprises EBOX et Distributel sont passées dans le giron de Bell. VMedia, pour sa part, a été acquise par Vidéotron.

Cette vague de transactions fait suite à une décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), qui en 2021 avait annulé une baisse des tarifs de gros annoncée en 2019.

La décision avait soulevé l’ire des fournisseurs indépendants qui y voyaient une attaque à la concurrence. Ceux-ci avaient affirmé que la décision entraînerait une hausse des prix pour les consommateurs et fragiliserait l’écosystème des fournisseurs indépendants.

L’action de Cogeco Communications perdait 3,10$, ou 4,18%, à 70,98$ à la fermeture de la séance à la Bourse de Toronto.