Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Spotify dépasse les 600 millions d’utilisateurs

AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Spotify dépasse les 600 millions d’utilisateurs

Pour diminuer ses coûts, Spotify a annoncé début décembre une troisième vague de réduction de ses effectifs. (Photo: 123RF)

Stockholm — Le numéro un mondial des plateformes audio Spotify a annoncé mardi avoir dépassé les 600 millions d’utilisateurs mensuels fin 2023, et s’attend à un premier trimestre rentable.

«Spotify a connu un très bon trimestre, clôturant une année de croissance remarquable pour l’ensemble de l’entreprise», a écrit son PDG Daniel Ek sur X.

Fin 2023, le groupe suédois comptait 602 millions d’utilisateurs mensuels actifs, une hausse de 23% sur un an, selon son rapport annuel.

Spotify a aussi vu le nombre de ses abonnés payants, qui représentent l’essentiel de ses recettes, augmenter de 15%, à 236 millions d’abonnés.

Sur toute l’année, le fleuron suédois a rapporté un bond de 13% de son chiffre d’affaires, à 13,2 milliards d’euros, contre 11,7 milliards d’euros l’année précédente.

Il a tout de même enregistré une perte d’exploitation à hauteur de 446 millions d’euros sur cette même période, une amélioration au regard des 659 millions de pertes en 2022.

Depuis sa création il y a 18 ans, la plateforme n’a jamais affiché de bénéfice net sur l’ensemble d’une année et ne réalise qu’occasionnellement des bénéfices trimestriels, malgré son succès sur le marché de la musique en ligne.

Pour diminuer ses coûts, Spotify a annoncé début décembre une troisième vague de réduction de ses effectifs, à hauteur de 17%, soit quelque 1 500 personnes

Selon Daniel Ek, le groupe «compte trop de personnes dans des fonctions support (…) plutôt que de contribuer à des opportunités ayant un impact réel».

L’entreprise, qui est cotée à la Bourse de New York, n’a cessé d’investir depuis son lancement en 2006, d’abord pour alimenter sa croissance en s’implantant sur de nouveaux marchés puis en proposant des contenus exclusifs, tels que des podcasts, dans lesquels elle a investi plus d’un milliard de dollars.

Pour le premier trimestre 2024, elle entend atteindre 618 millions d’utilisateurs mensuels et table sur un bénéfice d’exploitation de 180 millions d’euros.