Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires
Martin Berthiaume

Cybersécurité revue et expliquée

Martin Berthiaume

Expert(e) invité(e)

Exploiter l’intelligence sur les menaces pour sa cybersécurité

Martin Berthiaume|Mis à jour le 11 avril 2024

Exploiter l’intelligence sur les menaces pour sa cybersécurité

Plusieurs entreprises traitent encore les renseignements personnels de leurs employés, clients et partenaires, sans se préoccuper réellement de les protéger adéquatement. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. L’intelligence sur les menaces, également connue sous le nom de « Threat Intelligence », est devenue un élément essentiel de la cybersécurité moderne. Dans le monde interconnecté d’aujourd’hui, le paysage des menaces évolue à un rythme alarmant. Alors que les cybercriminels deviennent de plus en plus sophistiqués et que les organisations font face à des attaques de plus en plus complexes, la nécessité d’avoir une meilleure compréhension de qui est susceptible de nous attaquer, de leurs méthodes et de leurs intentions, n’a jamais été aussi grande. Dans cet article, nous explorerons le domaine de l’intelligence sur les menaces, en examinant sa signification, ses avantages et comment elle peut permettre aux entreprises de rester un pas en avant des cybermenaces.

L’intelligence sur les menaces englobe le processus de collecte, d’analyse et d’interprétation d’informations sur les cybermenaces potentielles ou actuelles. Elle fournit des informations précieuses sur les tactiques, techniques et procédures (TTP) utilisées par les acteurs malveillants, permettant aux organisations d’identifier et de réduire proactivement les risques. En collectant et en analysant des données provenant de différentes sources telles que des fournisseurs de sécurité, des agences gouvernementales, l’intelligence en source ouverte et la surveillance du dark web, l’intelligence sur les menaces offre une image plus complète du paysage des menaces en constante évolution.

 

Tableau des sources d’intelligence sur les menaces

Le tableau suivant n’est pas une liste exhaustive des sources d’intelligence sur les menaces. Il est présenté pour donner au lecteur un point de départ.

Les mécanismes de diffusion de l’information

Les sources d’intelligence diffusent l’information de diverses manières. Elles utilisent des plateformes d’échange en ligne, des sites web, des groupes de discussion sur des plateformes telles que Discord, Telegram et Twitter. De plus, des mises à jour téléphoniques et des rencontres en personne sont également utilisées. Les mécanismes de diffusion sont aussi variés que les sources d’intelligence elles-mêmes.

 

La collecte d’intelligence sur les menaces

La collecte d’intelligence sur les menaces est une étape cruciale dans le processus. Il est essentiel de souligner l’importance de la validation des sources d’information pour éviter de prendre des décisions basées sur des données erronées. Il est crucial d’avoir une approche critique lors de l’évaluation des informations provenant de différentes sources. Cela implique de vérifier la crédibilité et la fiabilité des sources, ainsi que de croiser les informations avec d’autres sources indépendantes pour obtenir une image précise et complète des menaces. Une collecte d’intelligence rigoureuse et bien validée permet d’éviter les fausses alertes, les réactions excessives ou les erreurs de jugement qui pourraient avoir des conséquences néfastes. Par exemple, des acteurs malveillants pourraient compromettre une source d’intelligence sur les menaces et diffuser de la fausse information. En utilisant cette information sans validation, vous pourriez par exemple bloquer des communications légitimes vers un partenaire.

 

Les bénéfices de l’intelligence sur les menaces

L’un des principaux avantages de l’intelligence sur les menaces réside dans sa capacité à fournir une vision détaillée des techniques d’attaque utilisées par les acteurs malveillants qui sont les plus susceptibles de cibler une organisation. Cela permet à l’organisation de renforcer sa posture de cybersécurité en prenant des mesures proactives. En comprenant les tactiques, les méthodes et les procédures utilisées par les cybercriminels, l’organisation peut mieux anticiper et contrer les attaques potentielles. Elle peut mettre en place des mécanismes de défense adaptés pour identifier les signes précurseurs d’une attaque imminente, détecter les comportements anormaux et réagir rapidement pour neutraliser les menaces. Grâce à cette meilleure compréhension des menaces, l’organisation est en mesure de mieux se protéger et de réduire les impacts des cyberattaques.

De plus, l’intelligence sur les menaces permet d’identifier les vulnérabilités dans les systèmes et les réseaux, permettant aux organisations de corriger ou d’atténuer ces faiblesses avant qu’elles ne soient exploitées. Cette approche proactive réduit considérablement le risque de cyberattaques réussies et de violations potentielles de confidentialité données.

L’intelligence sur les menaces joue également un rôle crucial dans les efforts de réponse aux incidents et de remédiation. En cas d’incident de cybersécurité, avoir une base solide d’intelligence sur les menaces permet aux organisations de réagir rapidement et efficacement. En comprenant les motivations, les techniques et les indicateurs de compromission (IOC) des acteurs malveillants, les équipes de réponse aux incidents peuvent rapidement identifier les intentions des attaquants, l’étendue d’une attaque, limiter son impact et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour la remédiation. Ce niveau de compréhension permet de réduire considérablement le temps de résidence d’un attaquant dans un réseau, minimisant les dommages potentiels et accélérant le processus de récupération.

De plus, l’intelligence sur les menaces favorise la collaboration et le partage d’informations au sein de la communauté de la cybersécurité. Les connaissances collectives acquises grâce à l’échange d’intelligence sur les menaces aident les organisations à rester informées des tendances émergentes, des nouvelles vecteurs d’attaque et des derniers outils et techniques utilisés par les potentiels acteurs malveillants.

 

Moyens pris par les organisations pour tirer profit de l’intelligence sur les menaces

L’opérationnalisation de l’intelligence sur les menaces revêt différentes formes et niveaux de maturité au sein des organisations. Certains déploient une approche plus tactique en se concentrant sur la surveillance des indicateurs de compromission (IOC) tels que les adresses IP ou les noms de domaine suspects. Cette utilisation tactique permet de détecter et de réagir rapidement aux attaques en se basant sur des informations spécifiques.

D’autres organisations vont plus loin dans l’opérationnalisation de l’intelligence sur les menaces en l’intégrant activement dans leurs processus de réponse aux incidents. Elles exploitent une compréhension avancée des tactiques, techniques et procédures (TTP) utilisées par les attaquants pour améliorer leurs capacités de réponse aux attaques. Cette approche permet d’adopter des contre-mesures plus efficaces et de mieux protéger l’organisation contre les attaques.

Certaines organisations vont encore plus loin en intégrant l’intelligence sur les menaces dans leur programme global de gestion des risques cybers. Elles utilisent les informations fournies par l’intelligence sur les menaces pour mieux allouer leurs ressources financières et humaines. Cela leur permet de se concentrer sur les menaces les plus plausibles et de renforcer leur posture de sécurité de manière proactive. Cette utilisation stratégique de l’intelligence sur les menaces permet de prendre des décisions éclairées et de mettre en place des mesures de protection plus ciblées.

En conclusion, l’intelligence sur les menaces est un outil précieux pour renforcer la posture de sécurité des organisations. En fournissant une meilleure compréhension des tactiques d’attaque utilisées par les acteurs malveillants, elle permet une anticipation proactive des menaces et une prise de décision éclairée en matière de sécurité. En exploitant les informations provenant de sources fiables et en mettant en place des mesures de sécurité appropriées, les organisations peuvent mieux se protéger contre les cyberattaques et préserver leurs actifs numériques.