Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

425 millions de personnes possèdent des cryptomonnaies

François Remy|Mis à jour le 26 avril 2024

425 millions de personnes possèdent des cryptomonnaies

119 millions de personnes supplémentaires ont rejoint les rangs des utilisateurs crypto entre janvier et décembre 2022, marquant une augmentation de 39%. (Photo: 123RF)

LES CLÉS DE LA CRYPTO est une rubrique qui décode patiemment l’univers de la cryptomonnaie et ses secousses boursières, industrielles et médiatiques. François Remy se donne pour mission d’identifier les entrepreneurs prometteurs, de décoder les progrès techniques et d’anticiper les impacts industriel et sociétal de cette monnaie numérique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

Malgré tout, malgré les krachs du marché et les chocs subis par l’industrie du bitcoin, l’adoption des cryptomonnaies a continué de progresser en 2022.

D’emblée, une remarque s’impose : on est loin du compte. À la même période l’année passée, les analystes de la plateforme d’échange Crypto.com espéraient 1 milliard d’utilisateurs d’actifs numériques d’ici fin 2022. Certes, il faut reconnaître la présence de « vents contraires » en termes macroéconomiques, avec les effets persistants de la pandémie de COVID-19, les perturbations accusées par la chaîne d’approvisionnement mondiale, l’inflation galopante ou encore la guerre en Ukraine.

Et en ce qui concerne plus directement les cryptos, le millésime 2022 a tourné au vitriol : l’effondrement de l’écosystème Luna/Terra, la chute de la cryptobanque Celsius Network (qui a fait perdre 200 millions de dollars à la CDPQ), et le scandale de la cryptobourse FTX, dont les retombées toxiques contaminent encore elles aussi l’économie réelle.

Malgré tout cela, l’adoption du bitcoin, de l’ethereum et autres jetons numériques s’est montrée « stable et durable », soulignent les experts de Crypto.com dans leur rapport de synthèse sur le dimensionnement du marché crypto 2022.

Le nombre de détenteurs a franchi le cap symbolique des 400 millions de personnes en novembre dernier et s’élevait fin décembre à quelque 425 millions. Avec un taux de croissance de l’adoption s’établissant en moyenne autour de 3% par mois, les estimations tablent désormais sur une population de 600 à 800 millions de détenteurs en 2023.

 

Pour l’instant, le Bitcoin reste dominant

119 millions de personnes supplémentaires ont rejoint les rangs des utilisateurs crypto entre janvier et décembre 2022, marquant une augmentation de 39%. Dans un mouvement positif moins fort, 36 millions de personnes sont devenues des bitcoiners, des détenteurs et détentrices de BTC (+20%). Si la hausse ressort à première vue plus faible que la tendance globale, il convient de rappeler que les propriétaires de bitcoins représentent plus de la moitié des cryptophiles (52%).

Avec une croissance à trois chiffres (+263%!), la chaîne de bloc Ethereum et ses ETH ont attiré 63 millions de détenteurs en plus. « Le principal catalyseur de cette croissance si élevée pour l’adoption d’Ethereum repose sur « The Merge« , la transition d’un algorithme de consensus dit preuve de travail à celui nommé de preuve de participation », expliquent les analystes de Crypto.com.

Détail de taille, le taux d’adoption de l’ETH a dépassé celui du BTC sur quasiment tous les mois de l’année. Avec des pics de croissance mensuelle notables en août (+5%) et septembre (+8,1%), coïncidant clairement avec l’impressionnante transition technique vers son mécanisme de consensus plus écologique.

Pour Bitcoin, une accélération de l’adoption est survenue en avril lorsqu’un nouveau gouvernement, celui de la République centrafricaine, a reconnu la cryptomonnaie originelle comme une monnaie légale à part entière. Phénomène politique en faveur du BTC restant marginal pour l’heure, il s’est accompagné d’un autre phénomène financier que certains surnomment « WallStreefication du bitcoin » ou « Bitcoinisation de la finance ».

 

Limites et perspectives

Combinant des données extraites des chaînes de blocs (on-chain data), récoltées auprès d’enquêtes d’opinions et de statistiques internes, l’analyse de la plateforme Crypto.com, qui compte plus de 80 millions de clients, se veut aussi précise que possible.

La méthodologie comporte des limitations assumées : un biais d’échantillonnage, un inventaire imprécis des comptes des plateformes d’échange. Il se peut que certains détenteurs repérés sur les chaînes de blocs se soient délestés de leurs avoirs numériques entre-temps. À l’inverse, des détenteurs qui n’ont jamais réalisé de transactions on-chain peuvent ne pas être comptabilisés.

Cela étant dit, ces chiffres sont de nature à encourager l’industrie du Web3 qui émerge. « Nous sommes optimistes quant au fait que l’adoption des cryptomonnaies — tant par les particuliers que par les institutions — continuera de croître à un rythme régulier. Nous sommes enthousiasmés par les nouveaux développements de l’infrastructure et la façon dont ils rendront les chaînes de blocs plus évolutives. Nous attendons également l’émergence de cas d’utilisation plus utilitaires dans DeFi, ainsi que la naissance de jeux vidéo blockchainisés de meilleure qualité », affirme-t-on chez Crypto.com.

Et la cryptobourse d’appeler de ses vœux pour 2023 davantage d’investissements des acteurs crypto dans la sécurité informatique, financière et managériale. Tout en redoublant d’efforts d’information et d’éducation pour favoriser les décisions éclairées.

La clé du succès pour un modèle d’affaires n’est-elle pas d’établir et de garantir la confiance des utilisateurs finaux?