CHRA: Se positionner comme une plus-value pour les entreprises


Édition du 28 Février 2015

CHRA: Se positionner comme une plus-value pour les entreprises


Édition du 28 Février 2015

Par Benoîte Labrosse

L’année 2015 en sera une de bilan et de réflexion pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines (CRHA) et en relations industrielles (CRIA) agréés du Québec.

Le premier cycle de son programme de formation continue obligatoire arrivera en effet à échéance le 31 mars. « Nos membres ont maintenant 60 heures de formation à effectuer en 3 ans, dont 2 heures de déontologie », détaille Francine Sabourin, CRHA et directrice, développement de la profession de l’Ordre. « Au 21 janvier, 22 % des membres avaient rempli leur dossier en ligne ; c’est excellent, d’autant qu’ils ont jusqu’à la fin mai pour le faire. »

Elle ajoute que l’Ordre a mis en place « une très grosse offre de ressources en développement » pour ses quelque 9 700 membres. « Nous voulons les accompagner tout au long de leur carrière, donc nous développons des produits adaptés aux différents stades. » L’accent est mis sur les formations en ligne, pour des questions d’accessibilité. D’autant que les nouvelles technologies, particulièrement les réseaux sociaux et les sites de carrière, ont un grand impact sur le travail des conseillers.

Un plan stratégique et des activités réservées

« Tous les projets et les défis de l’année se retrouveront dans notre prochaine planification stratégique, qui verra le jour d’ici quelques mois », note Mme Sabourin. Le plus important d’entre eux sera sans doute la demande de réserve d’activités professionnelles que l’Ordre veut présenter à l’Office des professions du Québec. « Nous avons terminé les consultations et nous sommes à compiler les informations recueillies en 2014, précise-t-elle. Je n’ai pas encore les détails, mais nous allons demander des activités stratégiques de la profession. »

En parallèle, l’Ordre travaille au positionnement des métiers liés aux ressources humaines dans le champ des professions de gestion. « Les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance d’avoir des experts en gestion des ressources humaines, alors la demande de CRHA augmente », souligne Francine Sabourin. « Chaque année, des conseillers qui pratiquent déjà décident de devenir membres de l’Ordre, parce qu’ils y voient une valeur ajoutée pour leur carrière. » Des outils sont d’ailleurs en cours d’élaboration pour leur permettre de mesurer l’impact de leurs activités sur les entreprises qui les engagent, et ainsi démontrer la plus-value qu’ils y apportent.

Des démarches sont également en cours pour permettre aux finissants du baccalauréat en administration des affaires (BAA) spécialisé en gestion des ressources humaines d’accéder directement au titre de CRHA.

À la une

Mois de l’histoire des Noirs: cinq entrepreneurs à découvrir

Notre blogueuse invitée, Mona-Lisa Prosper, met de l'avant des entrepreneurs qui pourraient bien vous inspirer.

Bourse: Wall Street ouvre en repli avant la Fed

Mis à jour à 09:42 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 08:42 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés sur la réserve avant la Fed et les résultats de Meta.