Vers un retour du régime d'épargne actions

Publié le 27/02/2009 à 00:00

Vers un retour du régime d'épargne actions

Publié le 27/02/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
A l'occasion de l'assemblée annuelle des actionnaires, à Québec, M. Vachon a souligné que la crise financière actuelle avait compliqué la recherche de financement pour les entreprises.

Le grand patron de la Nationale a fait part de sa proposition à Québec et à Ottawa au cours des derniers mois, mais personne ne lui a encore répondu.

En 2005, pour remplacer le REA, le gouvernement de Jean Charest avait créé le régime Actions-croissance PME, qui concerne les entreprises ayant un actif inférieur à 100 millions $ (comparativement à 350 millions de dollars dans le cas du REA).

Pour M. Vachon, une éventuelle renaissance du REA devrait s'adresser aux entreprises visant une capitalisation boursière comprise entre 100 millions et 1 milliard $, a-t-il précisé en conférence de presse.

Les actions émises dans le cadre du REA donnaient droit à des crédits d'impôt de façon à encourager les entreprises québécoises à s'inscrire en Bourse.

À la une

Saga Gildan: les membres du CA démissionnent et le PDG quitte ses fonctions

L'entreprise a aussi fait savoir que le conseil sortant a mis fin aux discussions entourant le processus de vente.

Gildan, une saga qui mérite l'attention de nos leaders politiques et économiques

ANALYSE. Cela risque d’avoir des répercussions importantes pour ses employés, ses actionnaires... et pour Montréal.

Bourse: ce que les investisseurs doivent retenir du conflit qui secoue Gildan

26/01/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Ou comment les investisseurs devraient analyser un conflit Ă  la haute direction d'une entreprise comme Gildan?